LES EFFETS SECONDAIRES LIÉS AU PATCH NICOTINE

Les effets secondaires liés au patch nicotine

Si tant de personnes sont addictes à la cigarette c’est à cause d’une certaine molécule chimique : la nicotine. En effet, il s’agit de la principale substance addictive contenue dans le tabac. Lorsqu’une personne consomme du tabac, de nombreuses parties de son corps s’habituent à la nicotine. ;La nicotine peut provoquer des symptômes de sevrage psychologiques et corporels. C’est pour cela qu’il existe des patchs de nicotine. On peut habituellement vous donner de la nicotine sous forme de patch, de gomme, de spray d’inhalateur ou de pastille. Cette molécule peut vous aider à soulager certains effets secondaires liés au tabac. En revanche, elle peut présenter des effets secondaires, c’est ce que nous c’est ce que nous allons voir tout au sein de cet article.

Comment se sevrer à la nicotine ?

De nombreuses études réalisées dans le monde entier ont montré que l’utilisation de la molécule TRN peut doubler vos chances d’arrêter de fumer. Ces patchs peuvent effectivement, vous aider à stopper le tabac en atténuant notamment les symptômes liés au sevrage. La nicotine sous différentes formes peut également aider à atténuer toute forme d’addiction et notamment la dépendance sévère à la nicotine. Vous êtes fortement dépendant à la nicotine si :

  • Si vous fumez plus d’un paquet par jour, vous fumez dans les cinq minutes suivant le réveil, vous fumez même si vous êtes malades, vous vous réveillez durant la nuit pour fumer, vous fumez pour soulager vos symptômes de sevrage.
  • Si vous avez plus de trois signes de ses symptômes c’est que votre dépendance à la nicotine est grave, il faut alors que vous arrêtiez de fumer immédiatement.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

 

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Comment fonctionne le patch de nicotine ?

Beaucoup de personnes arrivent à arrêter de fumer sans utiliser de patch, mais la plupart d’entre elles ne cesse pas de fumer d’un coup. En général, il leur faudra plusieurs essais d’affilée pour réussir par arrêter de fumer complètement. La plupart des gens essayant d’arrêter de fumer eux-mêmes, recommencent à fumer dans une durée d’un ou deux mois après leur arrêt La bonne nouvelle est que la plupart des gens volontaires réussissent à arrêter de fumer.

Ils ne le font pas forcément seul et ont besoin de certaines aides, il a été prouvé que beaucoup moins de personnes fument aujourd’hui qu’auparavant. Vous pouvez commencer par utiliser le patch dès que vous arrêtez le tabac, vous n’avez pas besoin d’attendre un certain temps pour commencer à utiliser le patch ou les autres formes de nicotine.

Comment l’utiliser ?

Il existe plusieurs formes, et plusieurs types de patch de nicotine. Par exemple, on compte le patch de 16 heures qui fonctionne bien si vous êtes un fumeur léger ou moyen, comme il s’agit d’un patch plus doux, il est beaucoup moins susceptible de provoquer des effets secondaires.

En revanche, ce patch ne délivre pas de nicotine la nuit, il peut être alors intéressant de l’utiliser si vos symptômes de sevrage apparaissent tôt le matin. Il existe également le patch de 24 heures qui fournit de la nicotine durant une durée constante, évitant les hauts et les bas. Cela peut aider dans la plupart des cas, si vous êtes un fumeur très dépendant, vous pouvez utiliser ce patch de 24 heures.

Téléchargez notre guide gratuit / Tabac

Téléchargez notre guide

Quels sont les effets secondaires ?

Les effets secondaires liés au patch de nicotine peuvent être les suivants :

-Une irritation cutanée (rougeurs et démangeaisons).

-Des vertiges, des battements de cœur plus élevés, des problèmes de sommeil ou des rêves inhabituels, notamment avec le patch de 24 heures.

Cela peut également causer des nausées, des douleurs ainsi que des raideurs musculaires.

Pour rappel : souvenez-vous que chaque personne peut présenter des effets secondaires différents. L’augmentation de votre rythme cardiaque par exemple, peut indiquer que votre taux de nicotine est trop élevé.

Arrêter dans ce cas d’utiliser ce patch et parlez-en à un professionnel de santé. Les symptômes de sevrage peuvent également apparaître si votre taux de nicotine est trop faible.

Que faire en cas d’effets secondaires ?

Si jamais des effets secondaires se produisent vous pouvez par exemple, essayer une autre marque de patch tout en en parlant à votre un professionnel de santé. Vous pouvez également diminuer ou augmenter la quantité de nicotine en fonction de vos symptômes. Souvenez-vous, que vos problèmes de sommeil disparaîtront environ trois à quatre jours après le début de l’utilisation du patch.

Des effets secondaires peuvent également avoir lieu dans le cadre d’autres formes de traitement par nicotine. Par exemple, si vous utilisez un spray à la nicotine, il est possible que la muqueuse de votre de vos nez s’irrite, celui-ci se mettra alors à couler. Il est également possible que vos yeux pleurent, que vous éternuiez souvent. D’autres effets secondaires peuvent être également liés au traitement par nicotine.

Par exemple, un cœur qui s’accélère inhabituellement. Il est également possible que vous ayez mal à la tête. Si jamais ce genre d’effets secondaires se produisent, n’hésitez pas à arrêter les traitements par nicotine, et n’oubliez pas d’en parler à un professionnel de santé, par exemple votre médecin ou votre pharmacien.

Les patchs ainsi que les autres divers traitements par nicotine peuvent être très utiles. Ils peuvent notamment faire office de traitement contre les symptômes de sevrage à la nicotine. Ils les atténuent jusqu’à les supprimer complètement. En revanche, même si vous ne serez pas soumis à toutes les autres molécules contenues dans la fumée de cigarette, il s’agit quand même de nicotine et cela peut avoir des effets néfastes sur votre corps.

Les effets secondaires liés à l’utilisation de patch de nicotine peuvent être dû à une trop forte ou trop faible dose de nicotine. Cela peut donner lieu à des battements cardiaques plus importants, ou encore à des maux de crânes plus fréquents. Si jamais, toute réaction anormale à la nicotine se produit dans votre corps n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de santé, notamment à votre médecin traitant.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test