QUELS SONT LES RISQUES DU PATCH NICOTINE SI JE FAIS DE L’HYPERTENSION ?

Quels sont les risques du patch nicotine si je fais de l'hypertension ?

L’un des plus grands facteurs de risque d’une maladie cardiovasculaire est l’hypertension artérielle. Le tabagisme est également un facteur de risque de l’hypertension artérielle de part la modification du profil lipidique du fumeur et de l’action aléatoire de la nicotine sur la pression artérielle.

Les patchs de nicotine sont connus pour aider les personnes qui fument à abandonner le tabac de façon progressive. Vous demanderez sûrement si ces patchs ne sont pas en réalité dangereux pour un utilisateur hypertendu. Cet article vous apportera plus d’éclaircissement sur le patch nicotine et les rapports existants entre eux et l’hypertension artérielle. Mais avant, qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

L’hypertension artérielle est la pression trop forte à laquelle le sang circule dans les artères. On parle d’hypertension artérielle lorsque la pression artérielle atteint 140/90 mmHg sachant que la valeur normale de la pression artérielle est de 120/80 mmHg.

L’hypertension artérielle est une affection très grave car elle présente des conséquences très fâcheuses sur le fonctionnement normal du cœur en fatiguant le cœur, conditionnant des lésions au niveau des artères et en provoquant des accidents cardiovasculaires. Il s’agit du premier risque des affections cardiovasculaires et plus la pression artérielle est élevée, plus le risque d’affection cardiovasculaire est énorme.

Le tabac et l’hypertension artérielle : quel rapport ? 

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

 

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Des tas d’études devraient prouver l’existence d’un lien direct entre l’hypertension artérielle et le tabac. Le tabagisme représente le premier risque d’hypertension artérielle car il modifie le profil lipidique du consommateur. La consommation du tabac présente des conséquences sur le lipidique augmenté et sur la résistance à l’insuline, deux fonctions actives de l’athérosclérose.

Le tabagisme peut donc avoir une contribution directe dans le développement des sténoses artérielles rénales athéromateuses qui demeure la cause la plus aggravante de l’hypertension artérielle (formation des plaques d’athérome qui entraînent l’effet de rétrécissement du diamètre artériel, favorisant ainsi la formation et la stagnation des caillots sanguins encore appelés thrombose).

Aussi, il est à remarquer que le tabagisme continue à l’accélération du vieillissement des artères, ce qui est impliqué dans l’hypertension artérielle chronique. Il est donc nécessaire de procéder à un sevrage de façon précoce pour limiter les risques d’une maladie cardiovasculaire ou récupérer un cœur en bon état. Il est conseillé à tous les fumeurs de vite abandonner le tabac surtout ceux qui ont un antécédent d’hypertension artérielle ou d’une maladie cardiovasculaire.

Les patchs nicotine et l’hypertension artérielle : quel rapport ?

Au nombre de milliers de molécules que le tabac, la nicotine est loin d’être celle qui provoque de façon prépondérante les problèmes cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle. Il est vrai que les pics de nicotine dans le sang à chaque fumée de cigarette sont responsables de l’augmentation du rythme cardiaque, entraînant une hypertension et des spasmes artériels. Ainsi, le risque de l’hypertension est la consommation de façon brusque et rapide de la nicotine lors de la fumée du tabac.

Téléchargez notre guide gratuit / Tabac

Téléchargez notre guide

Quant à la nicotine contenue dans les patchs nicotiniques, son objectif est de combler le manque de nicotine sans pour autant exposer les poumons aux nombres excessifs de substances toxiques avalées lors de la fumée du tabac. Elle pénètre de façon régulière et prolongée la peau pour rejoindre la circulation sanguine. À cette allure, elle ne présente aucun danger pour la santé de son utilisateur.

Autrement dit, aucune affection cardiovasculaire. Le patch est d’ailleurs la solution de première intention pour les fumeurs ayant fait un infarctus du myocarde récent ou souffrant d’une hypertension. Son rôle est de les aider à absolument lutter contre le manque afin de ne pas rechuter dans la prise du tabac. Il ne présente donc aucun risque pour les personnes atteintes d’une hypertension artérielle ou d’une maladie cardiovasculaire.

Cependant, il faut respecter la dose. Un sous dosage ou un surdosage peut provoquer des effets secondaires qui sont plus ou moins dangereux. La plupart du temps, ces effets secondaires sont contrôlables. En cas d’un sous dosage, les effets sont pour la plupart liés au manque et la sensation de chute. Il n’est donc pas obligé de laisser le traitement, il faut juste un réajustement de la dose. C’est pourquoi, lors de l’utilisation d’un patch nicotine, il faut se faire suivre d’un tabacologue ou d’un professionnel de la santé

La consommation du tabac est un facteur de risque de l’hypertension artérielle. Le patch nicotine quant à lui aide les consommateurs désirant abandonner le tabac à mieux s’adapter à leur nouveau mode de vie par libération prolongée et régulière de nicotine dans le sang. Il peut être utilisé par tous les types de personnes car ne présente aucun risque pour la santé.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test