QUELS SONT LES EFFETS SECONDAIRES DU PATCH NICOTINE ?

Quels sont les effets secondaires du patch nicotine ?

Le patch nicotine est un médicament indiqué dans le sevrage nicotinique. Bien qu’étant efficace dans ce domaine, il n’est pas sans effet secondaire sur l’organisme de son utilisateur. Pour mieux vous orienter afin de savoir les dispositions à prendre avant et après usage de ce médicament, nous vous étalons dans cet article les effets secondaires du patch nicotine. Mais avant, à qui est-il destiné ? Qui doit s’en priver ? Découvrez les réponses à ses multiples interrogations en lisant cet article !

Le patch nicotine : qu’est-ce que c’est ? 

Le patch nicotine est un médicament appartenant à la famille des médicaments dits traitements nicotiniques de substitution (TNS) spécialement conçu pour aider les personnes qui fument à abandonner le tabac. Le patch nicotine comporte de la nicotine qui est le principal principe actif du tabac. Il agit de façon transdermique en traversant la peau, entre en contact avec le sang afin d’agir sur le système nerveux en prévenant la manifestation des symptômes post-servages. C’est un médicament conseillé uniquement aux personnes qui dépendent de la nicotine et qui ne peuvent rester sans fumer quelques heures.

Le patch nicotine : quelles sont les indications et les contres indications ?

Les indications

Le patch nicotine est indiqué pour les personnes désirant arrêter la consommation de tabac. En effet, il aide à prévenir l’apparition des symptômes post-sevrages en libérant de la nicotine dans la circulation sanguine qui agit sur le système nerveux. Il est conseillé aux personnes de plus de 15 ans.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Contre-indications

Vous ne devez pas utiliser le patch nicotine si :

  • Vous êtes une personne qui ne faille pas ou un fumeur occasionnel
  • Vous présentez des réactions allergiques à la nicotine ou à tout autre composant du patch nicotine
  • Vous êtes victimes d’une pathologie cutanée pouvant empêcher l’utilisation d’un dispositif transdermique
  • Vous êtes une femme allaitante
  • Si vous avez moins de 15 ans.

Aussi, certaines affections demandent des examens approfondis ou un suivi médical avant d’utiliser le patch. Il s’agit notamment :

  • Des maladies cardiovasculaires défavorisées, ou de l’hypertension, ou d’une insuffisance cardiaque
  • Des maladies vasculaires cérébrales ou de l’artérite des membres inférieurs
  • Le diabète
  • D’hyperthyroïdie ou d’une maladie des glandes surrénales entraînant une hypertension artérielle sévère
  • Des maladies de foies ou des rênes
  • De l’ulcère gastrique ou duodénal
  • Etc.

Le patch nicotine : quels sont les effets secondaires ?

Comme beaucoup d’autres médicaments, le patch nicotine peut présenter plusieurs effets secondaires. On entend par effets secondaires toute réponse négative suite à la prise d’un médicament à des doses conseillées. Ils peuvent être temporaires ou permanents, légers ou graves. On peut donc indiquer les signes suivants :

  • L’insomnie
  • L’irritabilité
  • L’anxiété 
  • La constipation 
  • Les démangeaisons légères
  • La sensation de brûlure
  • Une rougeur ou des picotements à l’endroit où le patch a été appliqué 
  • Les malaises gastriques 
  • Les céphalées
  • La capacité 
  • Les étourdissements
  • La fatigue
  • Etc.

Vous pouvez demander l’avis de votre médecin si vous ressentez les effets suivants :

  • Une éruption cutanée ou un gonflement de la peau 
  • Un malaise intense et persistant à l’estomac 
  • Une douleur dans les jambes 
  • Une rougeur de la peau causée par le timbre et qui persiste après 4 jours 
  • Des battements cardiaques irréguliers ou des palpitations 
  • Une douleur thoracique 
  • Un sentiment de dépendance au médicament ou de la difficulté à arrêter la prise du médicament une fois le traitement terminé
  • Un malaise intense et persistant à l’estomac
  • Une rougeur de la peau causée par le timbre et qui persiste après 4 jours.

Et si vous ressentez l’un des signes suivants malgré le traitement, il est impératif que vous consultiez votre médecin. Il s’agit des signes demandant un sous-dosage du médicament comme le besoin impérieux de fumer, l’irritabilité, les troubles du sommeil, agitation ou impatience, la difficulté de concentration et des signes demandant un surdosage du médicament comme les nausées, les douleurs abdominales, la affaiblissement, l’hypersalivation, les sueurs froides, les céphalées, l’étourdissement, la baisse de l’audition, la faiblesse générale, les tremblements, la fatigue, etc.

Arretez le tabac en 12 semaines

Découvrez la méthode révolutionnaire qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.

Téléchargez notre guide

Il est recommandé que vous arrêtiez la prise du médicament si vous constatez des réactions telles que des réactions allergiques comme l’urticaire, une boursouflure du visage, une enflure de la gorge, etc.

Enfin, vous devez savoir que tous ces effets secondaires cités ne sont pas présentés par toutes les personnes qui surveillent le traitement au patch nicotine. Les effets apparaissent en fonction de l’organisme et des réactions spécifiques de chaque personne.


Il est donc important de consulter un médecin pour mieux savoir quoi faire avant et pendant l’utilisation du patch nicotine. D’autres peuvent au contraire présenter des symptômes qui ne sont pas prévus dans cet article. Il est donc important d’employer à son médecin traitant dès l’apparition d’un symptôme inattendu.

Le patch nicotine est un médicament requis réservé aux personnes désirant arrêter le tabac. Vous devez vous en abstenir si vous présentez une contre-indication ou arrêter le traitement et demander l’avis de votre médecin à l’apparition d’un effet secondaire inquiétant.

Les questions les plus efficaces

Est-il possible de changer de marque de patch à la nicotine au cours d’un traitement ?

L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé recommande d’éviter de changer de marque de patch au cours d’un traitement. Le changement peut provoquer des effets indésirables considérables tels que l’anxiété et les perturbations du sommeil.

Peut-on se doucher avec un patch à la nicotine ?

Il est possible de garder un patch lors d’un bain, d’une douche. Le contact du patch avec de l’eau n’est pas proscrit. Cependant, il faut éviter d’appliquer du savon ou un produit cosmétique sur le patch.

Peut-on associer d’autres substituts nicotiniques au patch ?

Vous pouvez utiliser simultanément plusieurs formes de substituts nicotiniques. En plus du patch, vous avez la possibilité d’ajouter soit une gomme à mâcher ou un inhalateur.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test