QUI SOMMES-NOUS ?

Spécialisé dans les dépendances, l’Institut ADIOS a été créé en 2012, porté par la vocation d’aider les personnes souffrant d’addictions.

NOTRE MISSION

À l’Institut ADIOS, nous partons du principe que les addictions et les nombreuses formes qu’elles revêtent relèvent d’un comportement dysfonctionnel que l’on peut changer. L’accompagnement a pour objectif de retrouver équilibre et liberté sans compensation, sans médicaments, via la reprogrammation mentale rapide.

Avec la méthode ADIOS, ce comportement inadapté n’est plus une fatalité contre laquelle on ne peut agir. Au cours de leur accompagnement, les patients peuvent comprendre que la dépendance ne relève pas de leur identité.

CE QUE NOUS FAISONS

Une prise en charge par l’Institut démarre toujours par une séance d’évaluation générale (SEG) qui permet à nos praticiens de vous écouter et de comprendre exactement ce dont vous avez besoin. C’est ensuite à votre tour de vous faire confiance en vous posant les bonnes questions : l’accompagnement naturel sans médicaments que l’Institut me propose résonne-t-il avec ma personnalité? L’entretien a-t-il ouvert une nouvelle perspective à mon envie de changement ? Il est ainsi possible de déterminer votre réelle motivation, essentielle pour le changement.

Nous croyons que chaque personne porte en elle le désir de se libérer d’une addiction ou de plusieurs addictions et de contribuer à son propre bonheur. Cette réussite passe nécessairement par la redécouverte de soi-même, grâce à une méthode stratégique.

  • Accompagner nos patients tout au long du processus de leur changement.

  • Permettre un affranchissement des traumatismes subis ou/et des troubles de l’attachement, qui sont souvent les causes profondes des problèmes des clients à l’origine de l’addiction.

  • Reprogrammer l’inconscient pour permettre une évolution positive et durable.

NOS VALEURS

L’Institut ADIOS parie sur le changement de comportement de la personne. Sarah, la créatrice de la méthode et praticienne, comprend qu’il manque une stratégie globale et holistique autour de l’arrêt des addictions quand l’un de ses enfants adolescent est confronté au problème de cannabis.

En effet, dans ce parcours qu’elle suit scrupuleusement avec son fils pour l’aider à se sortir du piège de l’addiction, elle l’accompagne au départ dans plusieurs cabinets d’addictologues, de psychologues, de psychiatres, etc… mais rien n’y fait: elle se rend compte qu’il n’y a aucun résultat probant via le cursus médical classique proposé !

Alors, toujours pour aider son fils qui a conscience de son problème d’addiction et qui est de bonne volonté, elle l’accompagne sur le chemin de la thérapie brève: des coachs, des hypnothérapeutes, des PNListes, des praticiens en maïeutique, des magnétiseurs, des praticiens en EFT, et toujours très peu de résultats.. Sarah prend alors conscience que nombre d’entre eux n’utilisent qu’une seule technique et comprend que ce n’est parfois pas suffisant pour accompagner vers un changement profond et durable! C’est à ce moment que surgit un questionnement fondamental qui mène à la vision : pourquoi, il n’existerait pas au 21ème siècle, des Master thérapeutes qui maîtriseraient plusieurs techniques de thérapie brève et qui seraient capables d’accompagner sans médicament à l’aide de l’inconscient toutes les personnes en prise avec les addictions ?