OU COLLER SON PATCH NICOTINE ?

Où coller son patch nicotine ?

Tout d’abord, comme nous l’avons traité précédemment, vous avez sûrement compris que le patch de nicotine pouvait être quelque chose d’utile. Vous vous tâtez alors d’utiliser ce patch afin d’arrêter la cigarette. Le problème est que vous ne savez pas comment l’utiliser et où le mettre. Dans cet article, nous allons tenter d’apporter une réponse à votre interrogation.

Ce sont des dispositifs médicaux intéressants, mais il faut bien penser à les utiliser correctement. Petit rappel sur ce qu’est un patch de nicotine, il s’agit d’un dispositif médicamenteux permettant d’envoyer de la nicotine dans le corps afin de réduire les symptômes de sevrage. Sans envoyer les substances nocives présentes dans la fumée de cigarette.

Comment l’utiliser ?

Lors de l’utilisation de votre patch, il faut bien veiller à suivre les instructions sur l’emballage, s’assurer que vous appliquer le patch sur une peau intacte, dénuée de traces ou de micros plaies (traces de rasage). Il faut également que vous appliquez le patch sur une peau propre, sèche, sans huile, et où il n’y a pas de poils.

Choisissez une zone différente de votre peau chaque jour et attendez une semaine complète avant de réutiliser un patch sur une zone. Par exemple, imaginons que vous mettiez votre patch sur votre bras droit. Le lendemain, il faudra utiliser votre patch sur votre bras gauche ou sur un autre endroit de votre corps. Ensuite, il ne faudra pas mettre le patch sur votre bras droit avant une semaine. N’oubliez pas que tous les patchs (neuf et usagés) doivent être conservés à l’abri des enfants et des animaux domestiques. En effet, cela peut être dangereux pour eux et ils peuvent gérer une quantité trop importante de nicotine.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Si vous ne voulez pas porter le patch, sachez qu’il existe des produits de remplacement de la nicotine qui sont disponibles sous forme de gomme, de pastille ou d’inhalateur. Il existe également des médicaments pouvant être utiles pour réduire votre dépendance. En revanche, ils sont livrés sur ordonnance.

Utilisation de son premier patch

Pensez à mettre votre patch le matin au réveil, si vous le mettez le soir avant de vous coucher, la nicotine se diffusant dans votre corps risque de vous empêcher de dormir. Ce qui peut être légèrement contraignant.

Il peut être également intéressant pour votre premier patch, de changer vos habitudes. Par exemple, prendre votre petit déjeuner avant de vous doucher si vous faisiez l’inverse avant. Ou alors, remplacer votre café habituel par du thé.

Comment fonctionne-t-il ?

Il s’agit d’un des outils les plus populaires dans le sevrage du tabac. Le patch se fixera alors sur votre peau comme un pansement. Il délivre ainsi, une quantité constante de nicotine dans votre circulation sanguine.

Où faut-il le mettre ?

Il faudra appliquer votre patch sur une peau glabre. Par exemple, votre dos, le haut de votre bras ou votre torse. De plus, il vous faudra appliquer votre patch sur une peau sèche et non irritée, éviter le plus possible les plis, et n’oubliez pas qu’il faut toujours alterner les sites de pose du patch.

De plus, il est fortement recommandé de se laver les mains tout de suite après avoir été au contact avec la substance active. Il est également conseillé de retirer un patch usagé avant d’en utiliser un nouveau, un oubli peut entraîner un surdosage de nicotine. Si votre patch se décolle, ne le réutilisez pas. En effet, des poussières ou des résidus de votre peau peuvent rester collés à la surface adhésive du patch pouvant atténuer voire complètement supprimer l’effet de ce dernier.

Quelles sont les erreurs à ne pas faire ?

Voici quelques erreurs à ne pas faire que vous pourriez faire sans inattention :

Tout d’abord, sachez qu’un patch de nicotine ne doit pas être découpé sauf s’il en offre la possibilité. Cela risquerait d’endommager le principe actif qu’il y a à l’intérieur et de conduire à une mauvaise absorption par le corps. De plus, sachez qu’il ne faut pas écrire sur le patch afin d’éviter de perturber la libération du principe actif. Ne placez pas le patch n’importe où, il est important de le placer à côté du point de douleurs pour les patchs anti-inflammatoires par exemple. Suivez les recommandations d’un professionnel de santé afin d’y voir plus clair.

En outre, il est recommandé d’éviter les sources de chaleur importante, comme préconisée par le constructeur du patch. Ne mettez pas de bouillotte sur le patch, ne faites pas de bain chaud, ou de sauna. Évitez également toute exposition trop prolongée au soleil ainsi que des activités sportives fortes chaleurs. En effet, l’augmentation de la chaleur du corps peut modifier la libération du principe actif.


N’oubliez pas de ne pas jeter votre patch dans les ordures ménagères. Il convient plus de les retourner en pharmacie afin qu’il soit détruit et non ingéré par des enfants à des surdosages accidentels. En outre, sachez que des patchs jetés dans la nature sont extrêmement polluants.

Est-il dangereux de fumer avec un patch ?

Non, le docteur Patrick Dupont affirme bien qu’il n’est pas dangereux de fumer avec un patch. Le fait de fumer avec un patch va forcément altérer votre dose de nicotine. Cela ne sera pas forcément dangereux, il provoquera uniquement des nausées, une sensation de bouche pâteuse, des maux de tête, ou dans des plus rares cas des palpitations.

Arretez le tabac en 12 semaines

Découvrez la méthode révolutionnaire qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.

Téléchargez notre guide

Le tabacologue Dr Dupont demande toujours à ses patients quel est l’objectif de la pause des patchs de nicotine. En effet, il confirme bien qu’il y a des personnes qui veulent absolument arrêter, mais qui ne peuvent pas s’empêcher de fumer une cigarette. Alors que d’autres, mettre un patch nicotine dans l’idée d’arrêter, mais s’autorisent néanmoins à fumer. Il faut bien comprendre la différence entre l’impossibilité de ne pas fumer même avec un patch et faire un choix conscient.

Le patch de nicotine est aujourd’hui un des moyens de sevrage les plus connus, il en existe d’autres des plus ou moins naturels, mais celui-ci est réputé pour fonctionner correctement. En effet, de nombreuses études américaines ont prouvé l’efficacité du patch de nicotine sur le sevrage des fumeurs.

Il faut cependant, bien faire attention à l’endroit où l’on met le patch de nicotine et la manière dont on l’utilise en fonction de soi, mais également de sa peau. N’oubliez pas de mettre votre patch de nicotine sur une zone de votre peau sans poils dénué de traces d’irritation et également où il n’y a pas eu d’autres patchs de nicotine avant la pause de celui-ci.

Les questions les plus fréquentes

Les patchs à la nicotine peuvent-ils causer le cancer ?

Les patchs sont destinés à une utilisation à court terme (3 à 6 mois maximum). Cette durée d’utilisation n’entraîne pas de risque de cancer. Cependant, certaines personnes abandonnent la cigarette pour s’adonner à la consommation

Peut-on associer d’autres substituts nicotiniques au patch ?

Vous pouvez utiliser simultanément plusieurs formes de substituts nicotiniques. En plus du patch vous avez la possibilité d’ajouter soit une gomme à mâcher ou un inhalateur.

Les patchs à la nicotine sont-ils réutilisables ?

Généralement les patchs ont une durée de 16 ou 24 heures. Si vous sentez le besoin de retirer votre patch avant son expiration, par exemple, si vous avez des problèmes de sommeil lorsque vous portez un patch, vous pouvez l’enlever au coucher et mettre un nouveau patch le matin. Lorsque vous enlevez l’ancien patch, pliez-le en deux avec les côtés collant et jetez-le à la poubelle.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test