Kétamine Drogue, c’est quoi?

La kétamine est un médicament prescrit par les médecins, qui l’utilisent comme anesthésique pour induire une perte de conscience. C’est un anesthésiant qui conduit à l’immobilité complète du sujet auquel il est injecté. Utilisée en dehors du cadre médical, la kétamine peut être véritablement dangereuse.

En effet, la kétamine est une drogue aux effets secondaires sévères. Elle est consommée à l’état pur par de nombreuses personnes pour ses effets euphorisants ; elle a été classée par les autorités de nombreux pays comme stupéfiant.

On parlera dans cet article, de ce qu’est la kétamine drogue, ses effets sur la santé et de comment faire un sevrage. 

Qu’est-ce que la kétamine ?

La kétamine drogue est un puissant anesthésiant dissociatif, dérivé de la phencyclidine. Elle est utilisée depuis 1960 dans le secteur médical comme médicament anesthésique général d’action rapide, aussi bien chez l’humain que l’animal. Elle provoque une perte de conscience avant et pendant une intervention chirurgicale. Elle peut aussi jouer le rôle d’un anti douleur au cours de cette intervention. La kétamine drogue est administrée par voie orale, intramusculaire ou intraveineuse.

La kétamine drogue se présente comme une poudre blanche, soit sous forme liquide naturellement inodore et incolore mais également sous forme de comprimés ou gélules ou de poudre cristalline blanche. La kétamine peut produire certains effets négatifs de la même manière que d’autres drogues. Les utilisations non conformes de la kétamine drogue peuvent notamment provoquer des hallucinations, Elle est donc soumise à une réglementation très stricte de la part des autorités. L’utilisation récréative de la kétamine drogue a gagné en popularité ces dernières années chez les adolescents et les adultes, qui ne mesurent pas les dangers potentiels de ce stupéfiant.

Parlons maintenant des utilisations thérapeutiques de la kétamine drogue

Utilisations thérapeutiques de la kétamine drogue

La kétamine est généralement utilisée dans le domaine médical comme anesthésiant général. Elle est utilisée dans les interventions chirurgicales de courte durée, en raison de sa durée d’action qui est d’environ 15 minutes. Une fois injectée dans le corps, la kétamine drogue permet de maintenir le patient inconscient, et donne la possibilité aux médecins de réduire les fractures, changer les pansements chez un brûlé, de traiter les luxations articulaires et traiter les blessures chez les personnes non coopératives.

Certains médecins utilisent de faibles doses de kétamine pour traiter la douleur et l’état de mal épileptique. Ces types de traitement sont toutefois à prendre avec précaution, car il n’existe pas d’études scientifiques formelles et poussées, pour vérifier les effets de la kétamine drogue sur l’état de mal épileptique. Certaines études affirment que la kétamine drogue peut être un remède contre la dépression en complément d’autres traitements.

Malgré des études poussées dans ce sens, les médecins avertissent sur les limites de la kétamine et rappellent qu’elle est avant tout un anesthésiant. Administrée à petites doses, la kétamine drogue est utilisée en pédiatrie pour réaliser les petites interventions ou soulager les maux de tête. 

La kétamine drogue est aussi très présente en médecine vétérinaire, elle est utilisée pour anesthésier des animaux de petite et grande taille. Un test a été réalisé en 2009 pour connaître les effets de la kétamine sur le traitement de l’anxiété. Ce test s’est révélé assez concluant, sur 18 patients présentant des symptômes de l’anxiété, 17 d’entre eux ont vu ces symptômes s’atténuer après avoir reçus des injections de kétamine. 

Propriétés de la kétamine

La kétamine est une drogue complexe, aux propriétés inhabituelles. Contrairement à de nombreux anesthésiques, la kétamine n’a pas d’effet sur les poumons ni sur le cœur. Les premiers sujets qui ont reçu de la kétamine ont eu des hallucinations vives, d’autres ont décrit qu’ils n’avaient « ni bras ni jambes ». Ces descriptions des effets de la kétamine ont conduit les chercheurs à qualifier la kétamine d’« anesthésique dissociatif ». 

Les effets de la kétamine sont très similaires à ceux de la phencyclidine, un anesthésique dissociatif tout aussi populaire. La kétamine possède des propriétés psychotropes. Elle agit notamment sur l’état du système nerveux central et perturbe l’activité mentale. C’est une drogue qui provoque une forte dépendance.

Le métabolisme de la kétamine agit spécialement dans le foie, la kétamine se transforme ainsi en norketamine, qui possède les mêmes propriétés anesthésiques que la kétamine. La lipophilie est l’autre principe actif de la kétamine, qui est responsable de l’effet « demi-mort » due à une injection prolongée de la kétamine pendant 10 à 15 minutes. La kétamine conduit l’immobilité complète du sujet auquel elle a été injectée, bien que ce dernier reste conscient. 

Femme au Téléphone

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre Rdv

Qui consomme la kétamine ?

Selon une étude récente, ce sont les adolescents et les jeunes adultes qui utilisent la kétamine pour des usages détournés. Une étude a démontré que le pourcentage de collégiens français qui prenaient de la kétamine était inférieur à 2%. Cette utilisation illégale de la kétamine par les jeunes est assez problématique, car dans ce lot beaucoup ne maîtrisent pas les effets néfastes de cette drogue. Par arrêté du 8 août 1997, la kétamine est classée comme stupéfiant par les autorités françaises; son usage en dehors du cadre médical est répréhensible.  

En médecine, ce sont uniquement les vétérinaires et les médecins qui ont le droit d’avoir accès légalement de la kétamine pour divers traitements et interventions chirurgicales. La kétamine drogue qui se vend dans la rue ou les écoles est la plupart du temps détournée ou volée. Elle est vendue soit sous forme de poudre ou blanche, soit sous forme liquide. En poudre, elle est mélangée à de l’alcool, une autre drogue ou du tabac pour être fumée ou sniffée. Sous forme liquide, la kétamine est diluée dans une boisson ou injectée directement dans les veines. 

Quels sont les effets de la kétamine ?

La kétamine est un médicament aux propriétés anesthésiques et hallucinogènes. Son utilisation abusive a fait d’elle une puissante drogue hallucinogène. L’utilisation détournée de la kétamine notamment à des fins récréatives, est particulièrement dangereuse pour la santé du consommateur. Quand elle est administrée à dose thérapeutique par un médecin, la kétamine n’est pas dangereuse. Elle laisse le patient dans un état calme et détendu. La kétamine drogue affecte les individus de manière différente.

A l’image d’autres drogues, les effets de la kétamine dépendent de nombreux facteurs : le poids, l’âge, la durée d’utilisation, le mode d’absorption, la quantité consommée et la consommation concomitante avec d’autres substances. Consommée à fortes doses, la kétamine peut entraîner des hallucinations visuelles et auditives intenses, une accélération de la fréquence cardiaque, des problèmes de respiration ou un détachement effrayant de la réalité. Comme on peut le voir, la kétamine a de nombreux effets négatifs quand elle est consommée à des doses disproportionnées.

Les premiers effets de la kétamine apparaissent en fonction de la manière dont cette substance est administrée. Si la drogue est fumée ou inhalée, les effets se font ressentir immédiatement. Si elle est fumée, les effets prennent entre 5 à 10 minutes avant d’apparaitre. Par voie orale, les effets apparaissent 15 à 20 minutes après consommation, par injection il faut patienter 30 à 45 minutes et 1 à 2 heures après ingestion avec de la nourriture. La kétamine a une durée de vie courte dans l’organisme, c’est pour cette raison que les personnes dépendantes l’utilisent à de nombreuses reprises, pour entrer dans un ‘’K-hole’’, qui est un état de dissociation avec le corps. L’individu est plongé dans un trou noir et a des hallucinations. 

Il existe différents effets secondaires de la kétamine sur le consommateur. La kétamine drogue agit notamment sur le cerveau, le physique et provoque une sensation de dédoublement. 

Effets secondaires mentaux de la kétamine drogue

La kétamine peut provoquer, à dose prolongée des troubles psychiatriques et des altérations de la conscience. Elle entraîne une diminution de la concentration à fortes doses chez un individu qui la consomme régulièrement. Chez certaines personnes, la kétamine engendre une sédation et un état proche du rêve. Elles ressentent une sensation d’angoisse extrême appelée ‘’Bad trip’, qui nécessite une prise en charge médicale rapide. 

On observe chez des personnes accros à la kétamine, des sentiments de force et de puissance. Le consommateur se sent fort et heureux. La kétamine trouble les pensées d’un consommateur, cette drogue conduit le plus souvent à une altération du discernement. Il tente des trucs risqués, qu’il n’aurait pas pu tenter en temps normal. Il ressent une diminution de sa capacité à ressentir la douleur. Parmi les autres effets secondaires mentaux liés à la consommation de la kétamine drogue, on peut citer : l’amnésie, la confusion, la désorientation, l’oubli et la diminution de la coordination. 

Effets secondaires physiques de la kétamine drogue 

Les effets secondaires physiques de la kétamine sont plus ou moins fréquents et variables en fonction des personnes et de la dose utilisée. On peut citer comme effets secondaires physiques :

  • Des réactions allergiques
  • Des troubles du rythme cardiaque
  • Une augmentation de la tension artérielle
  • Des mouvements oculaires involontaires
  • Une vision double
  • Des nausées et vomissements
  • Une augmentation courte durée de la pression intracrânienne
  • Une tachycardie
  • Une altération de la fonction motrice
  • Discours confus
  • Production de salive
  • Immobilité
  • Des douleurs thoraciques

Téléchargez notre guide pour arrêter la drogue

Effets à long terme de la consommation de kétamine

L’usage fréquent et répété de la kétamine peut avoir des conséquences sur la santé générale du consommateur. A fortes doses et sur le long terme, lé kétamine peut nuire à certains organes majeurs notamment le tube digestif, le cerveau et les voies urinaires. Fumer ou sniffer de la kétamine drogue nuit au foie et aux reins, et peut entraîner des dommages permanents à ces deux organes. Un abus fréquent de kétamine peut aussi entraîner des dommages physiques comme la cystite ulcéreuse et les déficits de mémoire.

 On note également des problèmes de vessie, des troubles de la mémoire, des sautes d’humeurs, une surdose, une détresse respiratoire, une fréquence cardiaque rapide, etc. 

Ces effets secondaires à long terme sont liés le plus souvent à une dépendance à la kétamine et un abus répété de la drogue à forte dose. Dans ce cas, la kétamine peut être véritablement dangereuse pour le consommateur surtout lorsqu’il a recours à des pratiques très nocives afin d’accroître l’effet dissociatif de cette substance. Si une femme consomme de la kétamine durant la grossesse, cela peut conduire à des anomalies congénitales ou la mort du fœtus.   

Au regard de tous les effets nocifs de la kétamine drogue que nous venons de citer, on peut clairement affirmer qu’il n’existe pas de niveau sécuritaire pour la consommation de ce stupéfiant. L’usage de la kétamine comporte toujours un risque. Il est important d’être prudent quant à la consommation de la kétamine en tant que médicament, mais aussi et surtout en tant que drogue. 

Combien de temps dure la sensation ? 

En général, les effets directs de la consommation de la kétamine apparaissent entre 5 minutes et 1 heure, en fonction du mode de consommation. Ces effets durent environ 1H ou 3h avant de disparaître. La coordination ou le sens d’un individu peuvent être affectés jusqu’à 24 heures après un premier usage. Chez certains consommateurs, l’usage de la kétamine drogue peut créer de l’anxiété ou de l’angoisse et provoque un état dépressif. Ils peuvent également ressentir des pertes de mémoire, avoir des ‘’flash-back’’, après la dissipation des effets de la kétamine drogue. 

La drogue peut-elle créer une addiction ou une forme de dépendance?

Oui, la kétamine crée une dépendance auprès d’un individu qui consomme régulièrement de la kétamine notamment pour ces effets dissociatifs. Le consommateur développe une tolérance aux effets de dissociation de la drogue. Il est perpétuellement en recherche de kétamine pour avoir les mêmes effets. La plupart des consommateurs ont tendance à développer très rapidement une dépendance à la kétamine drogue, malgré ses effets négatifs.

 On reconnait une personne dépendante à la kétamine lorsqu’elle développe les symptômes suivants : agitation, transpiration, éveil autonome, paranoïa, tremblement, fatigue, délires, faible appétit, cauchemars, larmoiement, ecchymoses et salivation excessive.  Le développement d’une dépendance à ce stupéfiant peut affecter la qualité de vie d’un individu. Cela a un effet négatif sur le fonctionnement normal des personnes dans leur vie et leurs activités quotidiennes. L’étape de la dépendance est très compliquée à gérer et entraîne une série d’effets psychologiques et physiologiques. 

Quelles sont les complications de lé dépendance à la kétamine drogue ?

Comme nous venons de le voir, la kétamine peut entraîner une forme de dépendance. De nombreux facteurs permettent d’alimenter les effets nocifs de cette drogue sur la santé. L’utilisation de stupéfiants peut altérer le mode de vie ou la physiologie et causer des dommages assez graves. 

Les effets directs liés à l’usage de la kétamine drogue sont nombreux. Renifler régulièrement la kétamine par le nez peut causer de graves dommages sur le cartilage nasal. La prise régulière de drogue peut entraîner à une constipation, ce qui peut s’avérer mortel. La dépendance à la kétamine drogue conduit à des lésions cutanées et musculaires. Cela peut arriver, si la kétamine est très souvent injectée avec une aiguille. La consommation régulière de drogues comme la kétamine nuit à la coordination et à l’équilibre. Les risques potentiels peuvent être des blessures, des chutes ou des accidents. 

Femme au Téléphone

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre Rdv

Le risque de surdosage est également très probable avec la kétamine. Si un individu consomme trop de la kétamine drogue ou la combine avec d’autres substances, cela pourrait entraîner une surdose. Il faut préciser que dans la grande majorité des cas, la surdose intervient lors d’un usage de la drogue à des fins récréatives. Une surdose peut entraîner le coma et la mort. La dépendance a des effets sur la santé cardiovasculaire. Elle peut altérer la pression artérielle et la fréquence cardiaque. La dépendance à la kétamine peut entraîner une perte d’hygiène et troubler les habitudes d’une personne.

La dépendance à la kétamine a aussi des complications psychologiques. On peut citer : la dépression, l’anxiété, une modification de la pensée, une altération de nombreux circuits cérébraux, de la culpabilité, de la honte, de la solitude, etc. Elle peut aussi conduire un individu à commettre des crimes et à avoir des problèmes financiers. 

Quels sont les risques et dangers ? 

L’addiction est définie comme une complication impliquant une incapacité à arrêter de prendre une substance ou un comportement dommageable. La dépendance à la kétamine a de graves conséquences sur la santé du consommateur. Les complications de la dépendance sont liées à la fréquence et au mode de consommation. Les risques et dangers liés à l’usage de la kétamine drogue sont nombreux lorsqu’elle n’est pas administrée par un professionnel de la santé dans un cadre médical. 

L’usage à court terme de la kétamine en anesthésie entraîne, de rares cas d’élévation d’enzymes sériques. Mais au cours d’une utilisation chronique ou intermittente, on observe des complications biliaires et hépatiques inhabituelles. La kétamine peut également provoquer une douleur et une sensibilité dans les voies biliaires. L’administration de la kétamine entraîne des déficits de performances oculomotrices.

La kétamine, en prise immédiate provoque une insensibilité à la douleur. Les individus consommant de la kétamine sont souvent pris de vertiges. Elle a été surnommée « drogue du violeur », du fait de son utilisation par les violeurs, qui l’injectent dans des boissons et la font boire à leurs victimes. Les victimes se trouvent ainsi dans l’incapacité de résister à une agression sexuelle. La kétamine augmente la fréquence cardiaque et la tension artérielle, ce qui entraîne un risque accru de maladies cardiaques. L’abus de la kétamine durant une longue période, entraîne des anomalies et des troubles de la vision. 

Elle provoque des dégradations des systèmes organiques notamment la vessie, les reins et le cœur. Sur la vessie, cela se manifeste la plupart du temps par une forte envie d’uriner et la présence de sang dans les urines. Comme autres symptômes des lésions de la vessie, on peut avoir une urine trouble ou sanglante ou et une incapacité à retenir l’urine. En utilisant de la kétamine à très fortes doses, un individu peut développer la cystite ulcéreuse, une maladie de la vessie caractérisée par des douleurs pelviennes chroniques et récurrentes. Cette drogue peut également provoquer une insuffisance rénale. Sur le cœur, on constate une fréquence cardiaque plus rapide et des convulsions.

L’utilisation de la kétamine hors du cadre médical peut engendrer des effets incontrôlables, voire dangereux. On constate des problèmes de mémoire, de création de nouveaux souvenirs et des troubles de la mémoire verbale. Ces individus peuvent aussi développer un déficit ou un dysfonctionnement de l’attention et une diminution de la sociabilité. Ces effets peuvent disparaître sur le long terme à condition que le consommateur de la kétamine drogue arrête son utilisation et se fasse aider pour surmonter sa dépendance à cette drogue.

Quels sont les dangers liés à la consommation de la kétamine avec d’autres drogues ?

Lorsque la kétamine est mélangée à des médicaments, l’alcool ou à d’autres drogues, elle peut avoir des effets dangereux et imprévisibles. Les risques d’overdose sont très fréquents dans de telles conditions. Son utilisation avec ces éléments entraîne un degré élevé de dépendance psychique. 

Consommer de la kétamine avec de l’alcool et d’autres médicaments peut avoir des conséquences graves sur la santé. Cela peut conduire à un ralentissement ou un arrêt du fonctionnement du cœur ou des poumons. Dans certains cas, en fonction des antécédents médicaux d’une personne, consommer de la kétamine et de l’alcool peut entraîner la mort.

La combinaison de la kétamine et d’autres drogues peut être fatale. Certaines drogues comme les amphétamines, l’ecstasy et la cocaïne combinées à la kétamine peut entraîner une accélération du rythme cardiaque.  

Téléchargez notre guide pour arrêter la drogue

Comment faire un sevrage ? 

Si vous ou l’un de vos proches a du mal à arrêter la kétamine, il existe plusieurs options de traitement dont le sevrage. Le sevrage permet à une personne de cesser d’utiliser de la drogue. Un arrêt brutal de la kétamine peut provoquer des envies, des vomissements, de la diarrhée, des vertiges et un inconfort intense, il faut alors procéder par étapes. Ces symptômes surviennent car la kétamine drogue modifie les récepteurs opioïdes dans le cerveau. Le processus de sevrage peut durer de 3 jours à plusieurs semaines. 

Le sevrage à la kétamine débute par la désintoxication. Au cours de ce processus, la drogue est exfiltrée de l’organisme du consommateur. A cette étape, l’utilisateur peut ressentir des inconforts psychologiques. Ensuite, il faut aller vers la phase du traitement à la dépendance de la kétamine. Plusieurs traitements sont nécessaires pour traiter la dépendance à cette substance. Il faut se rendre dans des centres spécialisés qui proposent des programmes de traitements à la kétamine. Le consommateur de kétamine doit aussi afficher la volonté ferme de vouloir arrêter l’utilisation de la kétamine. Après le traitement, l’utilisateur doit bénéficier d’un système de soutien de la part de sa famille, ses amis et du personnel hospitalier.

Les questions les plus fréquentes

De quelle manière la kétamine est-elle devenue aussi addictive pour les personnes ?

Depuis ces dernières années il y a eu un énorme engouement autour de la kétamine aussi bien au niveau thérapeutique pour des indications chroniques et aiguës, qu’au niveau récréatif.Les gens usent donc de la kétamine pour soulager la douleur ou pour accéder à un état de bien être. C’est pour cela qu’une exposition répétée chez l’individu peut entraîner de graves dépendances et complications chez les personnes.

Peut -on se procurer de la kétamine illégalement ?

Généralement la kétamine n’est pas vendue clandestinement mais provient de prescriptions médicales ou fait l’objet de vol dans les établissements médicaux ou vétérinaires. Elle est disponible  sous forme de liquide ,capsule ou poudre.

La kétamine est-elle le remède miracle en psychiatrie?

La kétamine et les kétamine sont prometteuses aux urgences psychiatriques de par leurs molécules et pourraient être utilisées afin de lutter contre l’agitation psychomotrice et le comportement suicidaire aiguë.

















Vous voulez sortir de votre addiction ?

Je suis décidé(e) et je souhaite réserver ma première séance en visio ou sur place (payant)