J’ai arrêté de boire : les bienfaits après 1 mois

Publié le 8 avril, 2024 par Sarah Nacass

J’ai arrêté de boire : les bienfaits après 1 mois

Publié le 8 avril, 2024 par Sarah Nacass

Plus votre addiction envers l’alcool est forte, plus il vous semblera difficile de la stopper. Cela demande beaucoup de courage et d’effort psychologique d’entamer ce processus, pour pouvoir ensuite profiter des bienfaits de l’arrêt de l’alcool. Découvrez dans cet article le témoignage d’un ex-alcoolique 1 mois après le sevrage alcool.

 


Pourquoi avez-vous décidé d’arrêter de boire ?

Si vous êtes en train de lire ce témoignage, c’est que tout comme moi, vous avez jugé qu’il était temps d’arrêter de boire de l’alcool. Je vous le dis, c’est une très bonne résolution. Voici 3 raisons qui m’ont poussé à ne plus boire de l’alcool.


La conduite en état d’ivresse

Il y a de cela deux mois, après avoir bu avec des amis, nous avions décidé de rentrer histoire de nous reposer. Le lendemain, une fois réveillé, j’ai vu des tonnes de messages me disant que mon ami Bertrand avait perdu la vie sur l’autoroute.

La cause, et vous devez sûrement vous en douter, était la conduite en état d’ivresse. Après avoir fait des recherches poussées suite à cet accident, j’ai constaté l’impact que pouvait avoir la consommation d’alcool et d’autres substances telles que la drogue ou les médicaments. C’est une des premières causes de mortalité sur la route.

Alors, je me suis dit que ça ne valait pas la peine que je risque ma vie à cause d’un liquide qui en plus de nuire gravement à ma santé, pourrait aussi m’ôter la vie. Du coup, j’ai décidé d’arrêter.


Un risque de cancer élevé

C’est vrai qu’on nous sensibilise de plus en plus au sujet de l’alcool. Suite à l’accident, je me suis davantage intéressé au sujet. J’ai lu dans de nombreux articles qu’en Europe, l’alcool est à la cause de plus de 7 % des décès prématurés et des maladies.

La France à elle seule totalise près de 50 000 décès par an. Et je ne vous parle même pas des décès que l’alcool cause au niveau mondial.

Au vu de tout cela, je me suis vraiment posé la question, si cela valait la peine de risquer ma vie. J’ai alors décidé de cesser la consommation d’alcool.

En le faisant, j’ai su que j’amoindrissais aussi les risques de cancers ou de nombreuses maladies causées par l’alcool.

Femme au Téléphone

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre Rdv


L’arrêt d’alcool vous permet de faire de grandes économies

L’alcool, en plus de détruire progressivement ma santé, me faisait également dépenser beaucoup d’argent.

J’ai fait les calculs sur les dépenses faites en consommation d’alcool au cours d’une semaine. Elles étaient énormes. J’avais également conscience que si j’avais dû être pris par la police en conduite en état d’ivresse, j’aurais été sanctionné par une amende de 135 euros.


Quels ont été les effets bénéfiques après 30 jours ?


J’ai rapidement pu constater quelques bienfaits de l’arrêt de l’alcool après 1 mois.

  • Une peau plus éclatante

Pendant que j’étais alcoolique et je ne le remarquais peut-être pas, mon entourage me disait que j’avais changé.

J’avais un visage bouffi, des cernes, des lèvres gonflées, un teint pâle, de l’acné et des rougeurs un peu partout. Un mois après avoir arrêté l’alcool, j’ai tout de suite constaté les bienfaits.

Ma peau est devenu plus saine et mon visage a retrouvé de l’éclat. J’ai rajeuni et je me suis senti revivre. Aujourd’hui, et je ne le dirais jamais assez, la meilleure boisson au monde, c’est l’eau.

  • La perte rapide de poids

Après avoir arrêté l’alcool, j’ai tout de suite remarqué certains changements sur ma silhouette. Plus concrètement, mon ventre a dégonflé. J’ai appris que l’alcool contient un taux élevé de sucre.

De plus, ça augmente la faim et vous pousse à engloutir des tonnes de nourriture.

Devenir plus paisible
  • Un sommeil plus paisible

Quand j’avais des soucis, je me précipitais rapidement vers une bouteille d’alcool pour vite trouver le sommeil.

Certes, ça agissait sur moi comme un somnifère, mais je ne voyais pas le mal que je me faisais. Jour après jour, les bienfaits de l’arrêt de l’alcool se sont manifestés au niveau de mon sommeil.

Mes nuits sont devenues moins agitées. Mes réveils au cours de la nuit sont mois fréquents, et mes ronflements ont diminué. De plus, je peux rêver à nouveau, car mon état d’ivresse pendant le sommeil ne me le permettait pas. Je me réveille plus reposé.

  • Une tension normale

Après l’arrêt de l’alcool, j’ai senti que mon pouls était plus régulier, moins rapide. Je ne ressentais plus d’essoufflement anormal, ni de bouffées de chaleur.

Le médecin m’a informé qu’une surconsommation entraînait des risques d’AVC ou de fibrillation artérielle.

  • Les effets positifs sur la santé

Un jour après des tests, mon médecin m’a annoncé que j’avais des lésions hépatiques dues à ma consommation abusive d’alcool. Je n’en revenais pas.

Cependant après mon premier mois d’arrêt d’alcool, les résultats de l’hôpital ont montré que le processus commençait à s’inverser et permettait ainsi la régénération de mon foie. L’arrêt de l’alcool a eu des effets positifs sur ma santé, mais aussi sur ma vie.

Téléchargez notre guide alcool


Comment avez-vous résisté à l’appel de l’alcool ?

Au départ, ce n’est vraiment pas évident, car on a toujours envie de prendre un verre. On se dit que ce sera juste pour une fois et après on arrêtera pour toujours. Cependant, beaucoup tombent dans ce piège et se retrouvent en train de boire.

J’ai eu l’aide d’un groupe d’alcooliques anonymes qui m’a beaucoup aidé dans ma traversée vers la sobriété. De plus j’avais aussi le soutien de ma famille et de mes amis.


Comment vous sentez-vous aujourd’hui ?

Aujourd’hui, je me sens revivre. Les changements avant et après l’arrêt de l’alcool sont énormes. Je suis une toute nouvelle personne.

En plus d’avoir eu une promotion dans mon boulot, je me suis remis avec ma femme qui était partie à cause de mes états d’ivresse répétés. Aussi, j’ai réussi à faire plus d’économies et je me suis même inscrit dans une salle de gym pour avoir une forme olympique.

 

L’institut ADIOS propose un parcours d’accompagnement pour toute personne souhaitant rompre avec une addiction. Ce parcours individualisé, comprenant une combinaison de 12 techniques, permet de travailler sur l’addiction elle-même mais également sur son origine inconsciente.

Prenez le temps d’échanger avec un chargé de séance initiale ADIOS pour voir quel parcours serait adapté pour vous.

Vous voulez sortir de votre addiction ?

Je suis décidé(e) et je souhaite réserver ma première séance en visio ou sur place (payant)