Arrêter l’alcool fait-il perdre du poids ?

Plusieurs conséquences sont inhérentes à la consommation régulière et excessive d’alcool. Ces dernières sont aussi bien d’ordre organique que psychique. On peut citer entre autre la prise de poids. Plusieurs études sont aujourd’hui sans équivoque : boire de l’alcool constitue l’un des principaux facteurs de surpoids, voire d’obésité.

Rien d’étonnant donc à ce qu’au rang des effets de l’arrêt de l’alcool, la perte de poids apparaisse de façon récurrente. Si consommer de l’alcool accentue le stockage des graisses, arrêter de boire permet leur élimination, d’où la perte de poids.

Comment est-ce possible ? Comment faire pour arrêter l’addiction à l’alcool avec ADIOS naturellement et facilement ? Combien de temps faut-il pour perdre du poids après avoir arrêter l’alcool ? Comment s’y prendre pour perdre du poids en arrêtant l’alcool ?

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

L’alcool facteur de prise de poids

Les données scientifiques actuelles permettent de dissiper tout doute sur l’implication de l’alcool dans le processus de surpoids ou d’obésité. Plusieurs études ont permis de démontrer les multiples conséquences de l’alcoolisme sur le plan nutritionnel.

L’alcool est fort en calories

L’alcool est principalement fabriqué à base d’éthanol. Ce dernier s’avère fournir à l’organisme, environ 7,1 Kcal par gramme ingéré, un tout petit peu moins que les lipides qui eux fournissent 9 Kcal par gramme. Imaginez donc la quantité massive de calories imposée à l’organisme lorsqu’on consomme plus de deux verres par jour.

Si la consommation d’alcool est régulière, au fil du temps l’organisme accumule toujours plus de graisses. Elles sont essentiellement stockées au niveau de l’abdomen. Et si vous preniez déjà conscience que le plus important est donc bel et bien de diminuer cette consommation d’alcool ?

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

L’alcool donne faim

La consommation d’alcool amène l’hypothalamus à sécréter un taux considérable de neuropeptides dénommé AgRP. Le neuropeptide est à l’origine de la stimulation de la sensation de faim, et donc de l’envie de manger, indépendamment de l’état de satiété du sujet.

L’alcool favorise la graisse du ventre

Comme nous l’avons déjà dit, l’alcool est fortement impliqué dans l’accumulation de graisses dans l’organisme. Non seulement il constitue une importante source de calories imposée à l’organisme, mais il empêche également ce dernier de les brûler.

Les graisses restent donc stockées aussi longtemps que la consommation d’alcool est maintenue. Elles en viennent progressivement à envahir des lieux sélectifs dont l’abdomen. Alors le plus important, n’est-il pas de commencer à travailler sur cette addiction à l’alcool?

Combien de kilos puis-je espérer perdre en arrêtant de boire ?

Le sevrage alcoolique s’impose à vous si vous aspirez à venir à bout de votre surpoids ou de votre obésité. En parallèle, il vous permettra également de corriger tous les dégâts occasionnés par une consommation à risque.

Quant au nombre de kilos que vous perdrez en arrêtant de boire, celui-ci est étroitement lié à votre motivation pour atteindre ce but. Comme pour n’importe quel objectif que l’on veut atteindre, il est indispensable d’être motivé un minimum pour parvenir à un sevrage alcoolique progressif et durable.

Afin de garder la motivation jusqu’au bout, prenez le temps de vous faire accompagner par un vrai professionnel qui utilise la méthode ADIOS (basé sur l’inconscient) et de vous laisser inspirer d’expériences vécues par des anciens buveurs. Ce témoignage d’une femme qui a perdu du poids en arrêtant l’alcool peut vous aider à accroître votre motivation!

Toutes les anomalies engendrées par l’alcool ne se corrigeront pas en une semaine, ni même en un mois. Toutefois, la plupart du temps, les premiers effets seront perceptibles dès les premiers jours, ce qui vous mettra en confiance et vous motivera à poursuivre le processus.

Pour le poids, la cinétique de régression dépend des paramètres relatifs à votre intoxication alcoolique, notamment le type d’alcool que vous consommiez, la quantité que vous ingurgitiez quotidiennement et la durée pendant laquelle vous avez été sous le joug de l’alcool.

Il est généralement admis que pour perdre de la graisse sans effort, rien qu’en arrêtant sa consommation d’alcool, il est possible de perdre entre 4 et 5 Kg par mois, le temps que votre métabolisme se stabilise.

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

Combien de temps pour perdre du poids après avoir arrêté l’alcool ?

Le temps qu’il vous faudra pour perdre du poids après un arrêt d’alcool dépendra tout d’abord de votre niveau d’intoxication. En effet, c’est de ce dernier que dépend la masse de graisses que vous avez accumulée au cours de votre alcoolisme chronique et votre comportement alimentaire. Plus ce niveau est élevé, plus il faudra du temps évidemment pour en finir avec le surpoids.

Par ailleurs, ce temps peut être influencé aussi par l’hygiène de vie que vous adopterez en plus du sevrage alcoolique.

Ainsi, en associant à votre arrêt alcool, une pratique régulière d’un sport, une alimentation plus saine et des programmes préétablis pour perdre du poids, il vous sera possible d’accélérer votre période de récupération. Mais dans tous les cas, les premiers résultats peuvent être observés dès les premières semaines.

Arrêter l’alcool et perdre du poids grâce à la méthode ADIOS

Les 12 techniques de la méthode ADIOS répondent à une stratégie globale et holistique. Dans ce travail en profondeur, elles intègrent l’état émotionnel, le système cognitif et l’état physique de la personne.

L’objectif de nos praticiens est d’accompagner les personnes vers un changement durable et profond, un bien-être au sein de l’esprit et du corps. En effet, les personnes ayant choisi la méthode ADIOS pour leur sevrage alcoolique bénéficient d’un suivi complet durant un an après le démarrage de leur programme.

Le même praticien est dédié à chaque personne durant le sevrage et après sevrage à l’alcool. Le suivi est à la fois psychologique et physique en tenant compte de l’environnement. Pour la perte de poids, les personnes que nous accompagnons bénéficient d’un suivi personnalisé avec des techniques spécifiques pour mieux contrôler leurs émotions face à la menace d’une compensation.

L’Institut ADIOS suggère généralement d’ajouter une hygiène de vie équilibrée au sevrage de l’alcool. Cela, implique la pratique de façon régulière d’une activité sportive. Il est surtout déconseillé de rester sédentaire durant plus d’une semaine.

L’hygiène de vie ne se limite pas qu’à la pratique du sport. C’est une combinaison harmonieuse d’activités physiques, d’un programme alimentaire sain et équilibré et d’un apport de compléments alimentaires appropriés durant toute la période de sevrage.

Selon les habitudes alimentaires des personnes que nous accompagnons, nos praticiens vous aident à trouver le meilleur programme alimentaire adéquat pour compenser sainement l’apport du sucre qu’apportait l’alcool.

Grâce à cet accompagnement, depuis sa création en 2012, l’Institut ADIOS a aidé plus de 5 000 personnes à se libérer de leur addiction et à changer réellement de vie. Aujourd’hui, nous estimons à 95 % le taux de réussite de la méthode ADIOS. Alors, pourquoi pas vous? C’est peut-être enfin le bon moment de vous autoriser à prendre ce rendez-vous maintenant!

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

Les questions les plus fréquentes

Que constatez-vous à l’Institut ADIOS au niveau de la perte de poids avec les personnes qui décident d’arrêter de boire ?

A l’institut ADIOS, nous constatons une véritable fonte des graisses au fil de l’accompagnement par le biais d’un programme personnalisé. Il est évident que les personnes qui boivent à l’excès prennent du poids.

En les assistant dans leur sevrage progressif, elles perdent du ventre. Avec les effet sur la peau, c’est parmi les premiers effets visibles. Toute la silhouette tend à dégonfler en quelque sorte.

Quels sont les autres effets visibles sur le corps ?

Le visage se rafraîchit. À l’institut, les personnes qui prennent vraiment la décision d’arrêter en suivant un programme d’arrêt de l’alcool arrivent souvent avec un visage marqué par leur addiction.

Les premiers progrès de la personne sont rapidement observables sur leur visage. Il dégonfle. Les joues et les paupières retrouvent leur teint d’origine. C’est flagrant!

Par ailleurs, ce qui nous marque également, c’est que ces personnes semblent rajeunir et retrouver leur joie de vivre. La perte de poids entre en ligne de compte, mais on a aussi l’impression que tous les traits fatigués se défroissent. Les personnes concernées perçoivent souvent des changements incroyables dans leur corps et parfois subtiles.

La perte de poids entrainée par l’arrêt de l’alcool est-elle bénéfique pour la santé ?

Ce n’est pas tant la perte de poids qui améliore la santé, mais plutôt la tonicité que l’on peut à nouveau développer plus facilement du fait d’un corps plus léger.

C’est pourquoi il est recommandé d’accompagner les séances à l’institut ADIOS de séances de sport mais cela se fait tout naturellement car plus on diminue l’alcool, plus on va retrouver l’envie de vivre.

L’activité physique libère en effet de la dopamine, également appelée hormone du bonheur. On comprend aisément que c’est un avantage pour un dépendant en quête de rémission.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test