Quels poids puis-je espérer perdre en arrêtant l’alcool ?

La consommation excessive d’alcool provoque un certain nombre de dysfonctionnements au sein de l’organisme. La prise de poids constitue l’un d’entre eux . Cette dernière constitue en effet, une conséquence constante et très répandue au sein de la population des alcooliques.

Elle est en plus la source de nombreux troubles. Pourtant, il est possible de l’éviter : arrêter l’alcool et perte du poids en d’autres termes, retrouver sa morphologie d’antan en amorçant un sevrage .

Venez à la découverte de l’impressionnant poids que vous pourriez perdre en arrêtant la consommation de l’alcool de même que les moyens d’y arriver dans la suite.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

L’alcool fait réellement grossir

Les nutritionnistes sont unanimes sur la question : l’implication de l’alcool dans le processus de prise de poids ne fait aucun doute. Finie donc la polémique autour. Plusieurs études scientifiques menées par des institutions de renom le prouvent également.

On peut citer en exemple le rapport publié par le chercheur britannique Peter Anderson du centre de recherche sur l’alcool de l’hôpital Churchill et intitulé “la gestion des problèmes liés à l’alcool”. Selon ce dernier, la consommation d’un gramme d’alcool apporterait à l’organisme environ 7,1 kilocalories.

Ce qui revient à dire qu’un individu qui aurait terminé à lui seul une bouteille d’alcool titré à 40° aurait ingurgité environ 1500 calories. Il devient de ce fait absurde de se convaincre du fait que l’alcool ne soit pas responsable d’une prise de poids.

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

Bien au contraire, les moyens par lesquels il provoque un grossissement ne se limitent pas qu’à une simple question de calories. En effet, son métabolisme par le foie permet la constitution d’une importante masse de graisse qui contribue également au phénomène de surpoids.

Aussi, existe-t-il un autre rapport entre l’alcool et la prise de poids faisant intervenir le phénomène de satiété. L’alcool constitue en fait un élément perturbateur du processus de régulation de l’appétit.

Ainsi, plus l’on consomme de l’alcool, plus l’on ressent un besoin de s’alimenter. La conséquence en est que l’on arrive à grossir.

Fort heureusement, l’on peut en venir à bout, mais à condition de respecter un certain nombre de principes incluant le sevrage alcoolique. Plusieurs personnes souhaitant vite en finir avec le problème doivent certainement se poser la question : c’est combien de kilogrammes perdus à l’arrêt de l’alcool ?

Combien de kilogrammes peut-on perdre en arrêtant la consommation de l’alcool ?

Si vous étiez autrefois alcoolique, et que vous constatiez que votre poids augmentait d’une manière assez importante, vous savez dorénavant à quoi cela était dû.

Heureusement, il vous est possible de faire marche arrière et de retrouver votre morphologie d’antan en faisant ce qu’il y lieu de faire.

Le premier pas vers le chemin du retour consiste déjà à ce que vous sachiez et acceptiez que l’arrêt total de la consommation de l’alcool est la condition pour résoudre votre problème. Plusieurs raisons pourraient vous y motiver.

La régression de votre poids s’enclenchera aussitôt

À l’arrêt de l’alcool vous constaterez non seulement que vous avez perdu du poids, mais également que cela s’est fait avec une cinétique plus qu’impressionnante.

Il est cependant important de préciser que le résultat que vous obtiendrez dépendra des paramètres liés à votre consommation notamment le type d’alcool ingéré, la quantité prise en un intervalle de temps donné et la durée pendant laquelle vous avez été sous sa domination.

Mais dans tous les cas, les effets se ressentent assez vite. Vous constaterez alors que vous diminuez progressivement de poids, ce qu’une pesée régulière pourra témoigner.

Vos perdrez d’impressionnants kilogrammes

Arrêter la consommation de l’alcool vous portera l’heure de perdre beaucoup de kilogrammes assez vite. Il est en effet estimé à environ 4 voire 5 kilogrammes, le poids à vous pourriez perdre en un mois. Assez impressionnant n’est-ce pas ! Et figurez-vous que c’est de ce dont vous profiterez sans effort.

Sinon vous pourrez perdre jusqu’à 10 kg si vous suivez un programme, en modérant en plus votre consommation des aliments gras et des sucres rapides d’une part, et en pratiquant de manière régulière du sport d’autre part, vous parviendrez alors à éradiquer complètement votre problème de surpoids.

Et de toutes les façons, vous avez un grand intérêt à réaliser cela au risque de subir les conséquences de cet état morbide.

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

À quoi s’expose-t-on lorsqu’on grossit de trop ?

Maintenir votre consommation d’alcool vous fera grossir davantage. Vous serez alors plus susceptibles de subir les conséquences du surpoids qui, il faut le rappeler, sont d’un niveau de gravité alarmant. Le premier risque que vous encourez est celui de devenir obèse.

Ceci est d’autant plus valable que vous avez des habitudes alimentaires à risque.

Cet état constitue alors le lit parfait pour la survenue de plusieurs pathologies chroniques, l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires et les troubles métaboliques notamment.

Aussi êtes-vous exposés à la survenue de plusieurs types de tumeurs intéressant plusieurs systèmes de l’organisme.

Recevant un coup important au fur et à mesure que votre poids augmente, votre système locomoteur ne pourra plus à un moment »vous supporter”.

Bienvenue alors les arthroses et les lumbagos à répétition. À la longue vous pourriez être victimes d’accidents graves comme l’AVC et l’infarctus du myocarde. Vous l’aurez donc compris ; vous gagnerez énormément à arrêter la consommation de l’alcool.

La perte de poids avec la méthode ADIOS

Les 12 techniques de la méthode ADIOS répondent à une stratégie globale et holistique : dans ce travail en profondeur, elles intègrent l’émotionnel, le cognitif et le physique de la personne.

L’objectif de nos praticiens est d’accompagner les personnes vers un changement, un bien-être dans l’esprit et dans le corps.

Si le risque de rechute est infime avec la méthode ADIOS, il est de même pour le surpoids. En effet, les personnes ayant choisi la méthode ADIOS pour leur sevrage alcoolique bénéficient d’un suivi d’un an.

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

Un praticien est dédié à toute personne après son sevrage alcool. Le suivi est à la fois psychologique et physique.

Pour la perte du poids, ces derniers bénéficient des conseils et technique pour contrôler leurs corps face à la menace du surpoids.

L’Institut ADIOS, on vous conseille généralement d’ajouter une hygiène de vie très saine au sevrage alcool. Cela, implique la pratique de façon régulière un activité sportive. Il est surtout déconseillé de rester sédentaire au delà de deux jours.

L’hygiène de vie ne se limite pas qu’à la pratique du sport. C’est une combinaison harmonieuse de l’activité physique et d’un régime alimentaire saine.

Selon les habitudes alimentaire des personnes, nos praticiens les aident à trouver un régime adéquat pour compenser sainement l’apport du sucre qu’apportait l’alcool.

Grâce à cet accompagnement, L’Institut ADIOS depuis sa création en 2012, a pu aider plus de 1000 personnes à se libérer de leur addiction et changer de vie. Aujourd’hui, on estime à 95 % taux de réussite de la méthode ADIOS. N’hésitez pas à prendre rendez-vous.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test