Numéro vert Alcool : numéro gratuit pour vous aider

Les questions liées à la consommation excessive d’alcool entraînant les comportements à risques ainsi que les problèmes d’addiction à l’alcool sont des problèmes majeurs de santé publique et touchent une grande partie de la population française directement ou indirectement. Les risques de dépendance sont évidemment plus élevés si l’on abuse régulièrement de l’alcool. Les dommages sur la santé ne sont pas moindres à moyen et à long terme.

Dans le but de soutenir les efforts des personnes qui désirent sortir de l’alcoolodépendance, un numéro vert a été mis à la disposition de la population pour bénéficier des conseils et astuces pour arrêter de boire.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Tout savoir sur le numéro vert alcool

Lorsqu’une faible dose d’alcool rentre dans le sang, on sent un effet désinhibiteur comme une libération de nos réserves naturelles. Plus la dose est forte, plus on va tendre vers l’ivresse, mais lorsqu’on passe à plus de 3 g/ l dans le sang, c’est le coma éthylique. Cette phase est à éviter car elle peut provoquer la mort de la personne concernée.

Parlant de la santé sur le long terme, le buveur s’expose à des risques de maladies notamment du foie, du pancréas et des cancers. Il ne faut pas non plus oublier les impacts sur la santé psychique et mentale : les personnes qui consomment de l’alcool sont sujettes à des dépressions.

L’entourage de la personne alcoolodépendante est particulièrement affectée par ses épisodes d’ébriété. Comme dans toute forme de dépendance, le soutien, la compréhension et les encouragements des personnes qui comptent pour elle sont bénéfiques pour le dépendant.

Les rechutes de la personne alcoolodépendante, les comportements à risques avec des conséquences parfois irréparables, la violence, le rejet d’une aide extérieure peuvent conduire à un isolement et une solitude pénibles.

Ce numéro a été créé pour permettre de discuter librement des problèmes et situations liées à la consommation de l’alcool. Quel traitement adopter ? Comment les proches peuvent soutenir la personne addictive ? Comment éviter les situations qui incitent à la prise d’alcool.

Comment se fait le traitement pour la dépendance à l’alcool ? Comment résister au craving ? Des questions auxquelles vous pourriez trouver une réponse en contactant pour un ami ou pour vous-même le numéro vert d’assistance.

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

Qu’est-ce que le numéro vert ?

Il s’agit du 113. C’est un numéro accessible où que vous vous trouviez en France. Il est relié à Drogues, Alcool, Tabac Infos Services. Aucun frais de communication ne vous sera prélevé. Vous pourrez à tout moment de la journée ou de la nuit appeler anonymement les services précités. Une écoute attentive, des conseils pertinents et des informations très utiles vous seront fournis.

À qui s’adresse-t-il ?

Il est plus fréquent qu’on ne le penserait qu’une personne se rende compte qu’elle a besoin de modérer sa consommation d’alcool. Ce numéro s’adresse à ceux qui veulent lever un doute, savoir tout sur l’alcoolisme ou ceux qui ne savent qui consulter pour un problème d’alcool. À des personnes qui souffrent de la dépendance à l’alcool et voudraient en discuter avec d’autres qui sont dans le même cas.
Mais aussi à leurs proches, amis, famille… ceux qui ont besoin d’exprimer leurs difficultés et frustrations de façon anonyme pour recevoir des conseils, encouragements ou avoir juste une oreille attentive.

Comment peuvent-ils m’aider ?

La prise en charge d’un problème d’addiction ou de surconsommation d’alcool entraînant des comportements à risque se fait sur plusieurs fronts et surtout elle commence uniquement si la personne concernée manifeste la volonté d’arrêter.

Dans ce cas, le combat se fait sur plusieurs fronts : médicaments, accompagnement psychologique, changement des habitudes de vie, soutien de la famille et des parents.

Le numéro vert ci-dessus intervient comme une véritable source d’informations utiles et certifiées sur le processus de prise en charge, une écoute attentive et compréhensive qui est disponible de façon anonyme et totalement gratuite 24 h/ 24.

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

Le service Drogues Info Service propose un annuaire régulièrement mis à jour pour vous permettre d’entrer en contact avec des structures de soutien et d’accompagnement pour les problèmes d’alcool ainsi que des liens de sites internet utiles.

Une rubrique Questions-Réponses liste les questions les plus souvent posées concernant les addictions à l’alcool, au tabac, à la drogue. Il peut arriver que votre préoccupation soit plus personnelle dans ce cas pensez a consulter un médecin pour alcoolique.

Le site Alcool Info Service est bien plus ciblé et propose un espace d’échange autour des problèmes de consommation d’alcool.

Consultation médecin

Les questions les plus fréquentes

L’abstinence est-elle l’objectif de la méthode ADIOS ?

Oui bien souvent c’est l’objectif mais jamais du jour au lendemain. Encore que pour certaines personnes, dès la première séance, un dégoût définitif s’installe.

Dans ce cas, le programme est-il terminé ?

Non, même si l’arrêt de l’alcool est acté dès la première séance ou la deuxième, la personne doit aller jusqu’au bout du programme.

Pourquoi ?

Parce que le programme est un parcours. Avant de poser toutes les déviations et reprogrammer le comportement, traiter le stress et les souffrances qui déclenchent le comportement nécessite un accompagnement progressif.

Et même si on obtient des résultats immédiats à l’institut ADIOS, il faut consolider les résultats et travailler sur tous les objectifs de la personne pour retrouver une vie normale. Il faut non seulement traiter le problème mais aussi trouver un nouveau sens à sa vie après l’alcool.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test