COMBIEN COÛTE UNE CIGARETTE ?

Combien coûte une cigarette

Le prix des cigarettes ne cesse d’évoluer ces dernières années. Volonté du gouvernement pour tenter d’endiguer la consommation de tabac, le paquet de 20 cigarettes a dépassé la barre symbolique des 10 € en mars 2020. La fiscalité n’a de cesse , augmenté , dans un secteur très lucratif en France . Mais quel est le prix d’une cigarette ? Qui détermine ce prix ?

Evolution du prix du paquet de cigarette

Depuis plus de 20 ans , le prix du paquet de cigarettes croît considérablement. Alors qu’il était aux alentours de 3 € au début des années 2000, il a progressivement grimpé au-dessus des 5 € après 2004 pour doubler 15 ans plus tard et atteindre le seuil des 10 €.

Evolution du prix du paquet de cigarette depuis 2000

Initialement , cette hausse est un levier activé par les politiques de santé publique pour freiner la consommation de tabac. De ce fait , chaque année , en France, le prix du tabac évolue de plus en plus fréquemment . Depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée en 2017, le projet était de faire passer le cap symbolique des 10 € . Promesse tenue. Ensuite, il convenait de tirer profit des recettes juteuses engendrées par le secteur du tabac : les taxes imposées sur les paquets de cigarette se sont multipliées ces dernières années.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Des prix différents selon les marques

En fonction des différentes marques de cigarette et des produits proposés , le prix est plus ou moins élevé. Depuis le 1er mai 2021 et la révision du prix des cigarettes , seules quelques marques restent sous le seuil des 10 € (pour un paquet de 20 cigarettes) : les Winfield rouge , les Royale by Davidoff Evolved Fusion et les News & Co Rouge qui stagnent à 9,90 € . Les Marlboro Rouge , paquet le plus vendu en France , connaît des hausses perpétuelles dont le prix s’élève à 10,50 € soit le double d’il y a quinze ans. Le paquet le moins cher du marché revient à la marque Austin avec un prix à 9,50 € pour ces cigarettes Red. Le paquet de Gitane reste le plus onéreux du marché dont le prix dépasse les 11 €. Malgré des prix et des augmentations différentes , le ministère de la Santé a pour ambition que le prix moyen d’un paquet atteigne 10 € dans le but de freiner la consommation de tabac. Une hausse des prix qui est due notamment à l’alourdissement de la fiscalité imposée sur les distributeurs de cigarettes qui ont , en répercussion , monté le prix de leurs paquets.

Des prix différents selon le pays

La fiscalité étant propre à chaque pays, les prix des paquets de cigarette ne sont pas les mêmes. De ce fait , de nombreux français traversent la frontière pour consommer du tabac sans dépenser des sommes faramineuses. Toutefois , il faut veiller à se plier à la législation qui impose une certaine quantité d’importation dans le but d’éviter d’éventuelles activités commerciales. En Andorre par exemple, le prix du paquet est beaucoup moins élevé qu’en France avec un prix avoisinant les 4 €. En Bulgarie , on y trouve le paquet de cigarettes le moins cher d’Europe où le prix de 20 unités Marlboro Red est à 2,83 €. En Europe de l’Est, le prix du tabac est relativement faible, il est sous la barre symbolique des 5 € comme en République Tchèque, en Hongrie et en Roumanie où le prix est de 3,80 €. En Europe de l’Ouest , un paquet de cigarette reste abordable : on en trouve encore à 5€ en Espagne et au Portugal. L’Allemagne, l’Italie et la Belgique restent bien loin du cap des 10 € avec des prix allant de 6,40 € à 7,50 €. C’est en Irlande qu’on trouve le paquet le plus cher d’Europe avec un tarif à 13€.

Dans les autres régions, le prix d’un paquet est à l’image du niveau de vie de la population et peut varier d’un pays à l’autre. En Asie par exemple, le prix oscille entre 1 et 3 € : le Vietnam émarge à 1,04€ en moyenne pour 20 unités quand la Corée du Sud vend son paquet à 3,20 €. Au Moyen-Orient , le prix est plus élevé et dépasse quelquefois les 5€ : 5,61€ en Arabie Saoudite, 8,63€ en Palestine, 8,73€ en Israël .

En Amérique , les prix sont disparates en fonction de la région. Aux Etats-Unis par exemple , les prix diffèrent selon l’État. Le paquet le plus cher se trouve en Alaska (10,08€) et le moins cher en Géorgie (3,92 €). En Amérique centrale, la cigarette est plutôt bon marché mais peut vite grimper en fonction des pays : 2,16 € au Mexique, 2,54€ à Cuba, 0,85€ à Haïti , 8,02€ en Jamaïque.

En Amérique du Sud, le prix est relativement faible. Mis à part l’Équateur (5,50€), aucun pays ne dépasse les 5 € : 1,55€ au Brésil , 1,71€ en Argentine, 1,55€ en Colombie.

Même tendance en Afrique où les prix varient entre 1 et 2€ en moyenne. Seuls la Lybie (6,16€) et les Seychelles (10,83€) sortent du lot.

L’Australie et la Nouvelle-Zélande détiennent les paquets les plus chers du monde dont les prix s’élèvent respectivement à 20,38€ et 16,95€.

Téléchargez notre guide gratuit / Tabac

Téléchargez notre guide

Une fiscalité importante

Dans le but de freiner la consommation de tabac en France , l’augmentation des taxes et donc du prix du paquet est une solution efficace. Avec une TVA qui s’élève à 20% couplée au droit de consommation sur les tabacs , près de 80% du prix d’une cigarette revient à l’État, 12% revient au cigarettier et les 8% restants vont dans la poche du buraliste. Cette augmentation des taxes se révèle lucrative pour les parties prenantes, le secteur du tabac a rapporté près de 16 millions d’euros à l’État en 2020.

Cet argent est destiné à la Sécurité Sociale, l’Assurance Maladie, la caisse d’allocation familiale et la mutualité sociale agricole. L’augmentation de la fiscalité (et donc du prix) a un impact sur l’arrêt de la cigarette : près de 50% des fumeurs estiment que c’est un argument à prendre en compte pour se motiver à arrêter de fumer.

Qui fixe le prix des cigarettes ?

Le prix d’un paquet de cigarettes étant un enjeu prépondérant, la fixation du prix est un levier qui permet de sauver des vies mais aussi de réduire les dépenses de santé. L’Organisation mondiale de la Santé. En général, la hausse des prix du tabac augmente de 10 % dans le but de pérenniser les recettes. L’Organisation Mondiale de la Santé a présenté un programme en 2007 baptisé MPOWER préconise d’augmenter les taxes sur le tabac. Cette mesure de l’OMS serait la plus efficace dans la lutte anti-tabac.

En France , le prix d’un paquet de cigarette est fixé par les cigarettiers et publié au Journal Officiel.

Le tabac est soumis à la Taxe à la Valeur Ajoutée (TVA) dans les conditions de droit commun. Concernant les revendeurs de tabac comme les restaurateurs , les hôteliers et les cafetiers , la TVA est appliquée seulement sur le supplément de prix qu’ils perçoivent.

Outre la TVA, le tabac est soumis à deux autres taxes : les droits d’accises. Il y a deux types de droits d’accises :

  • le droit d’accise spécifique qui se base sur la quantité , c’est un montant fixe par cigarette ou unité de poids de tabac
  • le droit d’accise ad valorem , proportionnel au prix de vente final

Ces taxes dépendent essentiellement de la situation du pays et sont recommandées dans les politiques de santé publique pour leur efficacité démontrée : en moyenne une augmentation du prix des cigarettes entraîne une baisse de 4 à 8 % de la demande de tabac. En France par exemple, l’INSEE estime que la baisse de consommation s’évalue à 3% après une hausse des prix de 10%.

L’augmentation des prix : un impact différent selon les populations

Lorsqu’une hausse des prix est effectuée sur le tabac , elle impacte différemment en fonction de la population visée. L’âge par exemple, est un facteur déterminant qui explique ce phénomène. Les jeunes adultes et les adolescents, qui n’ont pas forcément les moyens de s’adapter à l’augmentation des tarifs, sont les premiers impactés. La diminution de la consommation de tabac est donc plus importante chez les 15-24 ans que dans les tranches d’âge plus élevées. Le niveau de vie est également déterminant. Les classes défavorisées sont plus enclines à arrêter de fumer après une modification des prix en raison des revenus plutôt faibles qu’elles perçoivent. Les futurs mamans seront moins enclins à fumer si les prix de la cigarette baissent; ce qui est très important pour le développement du bébé. La consommation de tabac demandant un coût de plus en plus onéreux, les personnes pauvres vont revoir leur priorité et délaisser la cigarette. Le profil de fumeur est également une donnée à prendre en compte . Les fumeurs occasionnels achètent beaucoup moins de cigarettes suite à une hausse des prix . Quant aux fumeurs quotidiens , ils diminueront petit à petit leur consommation quand les anciens fumeurs seront moins enclins à se remettre à fumer.

Hausse des prix = moins de ventes ?

La corrélation est assez évidente : lorsque le prix d’un produit augmente , les ventes diminuent et le secteur du tabac n’est pas épargné. De ce fait , les ventes de cigarettes ont baissé de 9% entre 2016 et 2018 et de 10% pour le tabac à rouler. Des chiffres qui viennent corroborer la pertinence des mesures entreprises pour endiguer la consommation de tabac. De plus , un autre secteur profite de cette augmentation du prix du tabac : le secteur pharmacologique. En effet, les ventes de traitement anti-tabac explosent lorsque le paquet de cigarettes devient plus cher. Une tendance appuyée par ce chiffre éloquent : les ventes de traitements anti-tabac ont grimpé de 25% sur l’année 2018.

Les substituts nicotiniques et les médicaments ont le vent en poupe grâce à la prise en charge des traitements et à leur accessibilité rendue plus simple.

Les cigarettes de contrebande : la solution de secours

Afin d’éviter de payer des cigarettes qui sont de plus en plus chères sur le territoire français en raison des augmentations périodiques (tous les ans voire tous les six mois), de nombreux fumeurs n’hésitent pas à recourir à des cigarettes vendues à la sauvette dans les points stratégiques des grandes villes. Les lieux privilégiés sont généralement les abords des gares et des stations de métro où beaucoup de personnes affluent. Au prix de 5€ le paquet de 20 cigarettes , les vendeurs concurrencent directement les buralistes qui affichent des tarifs bien plus élevés. La hausse du marché de cigarettes de contrebande n’est pas à négliger : en 2019 , près de 7,2 milliards de cigarettes illicites ont été consommées en France faisant de l’Hexagone le premier territoire de trafic de cigarettes de contrebande dans l’Union Européenne. La majorité des produits vendues illicitement sont issues de pays étrangers , les cigarettes sont vendues beaucoup moins chères en Europe de l’Est et au Nord de l’Afrique , les vendeurs vont donc se fournir dans ces régions pour maximiser leur marge . Toutefois , cette pratique est illégale , l’acheteur risque une amende de 135 euros

L’achat de cigarette à l’étranger : une tendance en vogue

Beaucoup de fumeurs ont tendance à traverser la frontière pour trouver des cigarettes bon marché. Que ce soit dans le cadre de vacances ou de simples déplacements personnels, ils achètent des paquets de cigarette bien moins chères qu’en France notamment en Espagne où le paquet s’élève à 4,40 € ou bien en Europe de l’Est qui proposent des prix défiant toute concurrence : 2,60 € en Bulgarie , 3,20 € en Pologne, 3,50 € en Roumanie.

Cette pratique n’est pas illégale mais les autorités françaises ont établi des limites pour éviter le commerce illicite : il est autorisé de rapporter jusqu’à 200 cigarettes (soit une cartouche) , 250 g de tabac à rouler, 50 cigares, 100 cigarillos par personne. Au-delà de cette quantité , il faut s’acquitter de droits de consommation 840 € voire d’amende allant jusqu’à 750€. Les acheteurs s’exposent aussi à une confiscation de la marchandise voire à une peine de prison d’un an.

Le prix d’une cigarette dépend de nombreux facteurs : le cigarettier qui doit maximiser les profits et l’État qui tire profit des recettes juteuses du secteur et agit pour freiner la consommation de tabac. L’idée étant toujours la même : faire diminuer la consommation de tabac pour freiner et arrêter les gens à la cigarette. La France reste un des pays où le paquet est le plus cher du monde. Même si les fumeurs trouvent des alternatives pour fumer à moindre coût, le nombre de consommateurs de tabac baisse d’années en années.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test

Les questions les plus fréquentes

Comment puis-je faire des économies lorsque je suis fumeur ?

La meilleure solution est d’arrêter de fumer . Sinon les substituts nicotiniques pris en charge par la Sécurité Sociale vous aideront à vous accompagner vers l’arrêt du tabac en vous permettant d’avoir votre dose de nicotine afin de ne pas vous brusquer. Si vous fumez déjà la cigarette, la Sécurité Sociale vous aidera à diminuer votre consommation en faisant en sorte que vous n’en fumiez qu’une par jour maximum.

Le prix du paquet de cigarettes va-t-il augmenter à l’avenir ?

Pour le moment , aucune hausse des prix ne sera évoquée avant décembre 2022.

Pourquoi les prix des cigarettes augmentent régulièrement ?

La première raison est la modération de la consommation du tabac, l’augmentation des prix va repousser certains fumeurs à continuer à acheter du tabac. La seconde raison est de taxer un secteur qui rapporte énormément à l’État afin de financer les dépenses de santé (Assurance maladie , Sécurité Sociale)