ARRÊTER BRUTALEMENT LA CIGARETTE SERAIT PLUS EFFICACE !

Arrêter brutalement la cigarette serait plus efficace

La cigarette est un fléau qui touche des millions de personnes dans le monde entier, elle cause des dommages aux organes vitaux tels que les poumons qui peuvent entraîner la mort . Néanmoins, il est toujours possible d’arrêter à temps par diverses méthodes, chimiques, médicales et autres qui nécessitent un processus long et coûteux. Le sevrage tabagique peut aussi s’effectuer d’une manière brutale ce qui le rendrait plus efficace.

 SEVRAGE CIGARETTE : l’ARRÊT BRUTAL SERAIT PLUS EFFICACE !

Lors d’une consultation de sevrage tabagique, le fumeur à le choix de miser sur un arrêt progressif ou au contraire sur un arrêt brutal qui s’avère efficace dans la plupart des cas selon plusieurs études et expériences. Choisir de diminuer sa consommation de cigarettes par jour en fixant une date définitive, ne permet  pas un sevrage tabagique définitif. Ceci parce que la diminution progressive du nombre de cigarettes par jour ne sépare pas complètement le fumeur de son vice, au contraire, elle accentue toujours cette envie. Par ailleurs, le fumeur ressentira toujours non seulement le désir de fumer, mais aussi le besoin de la nicotine dans son organisme ; ce qui ne lui sera d’aucune aide jusqu’au jour de la date fixée pour l’arrêt, surtout si celui-ci ne bénéficie pas d’aucune aide au sevrage tabagique. Par contre, l’arrêt brutal serait approuvé plus efficace, car, elle ne permet pas que le fumeur retouche encore des paquets de cigarettes. Le sevrage dans ce cas est brutal c’est-à-dire que du jour au lendemain le patient prend la ferme décision de cesser de fumer pour une bonne fois. L’avantage de cette méthode réside aussi dans le fait que dès le premier jour, le patient ne touche plus un seul mégot ; et à partir de cet instant, il s’éloigne de plus en plus de ce fléau.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

LES CIRCONSTANCES QUI PEUVENT AMENER AU SEVRAGE TABAGIQUE BRUTAL

Il n’est jamais trop tard pour cesser un vice ; le plus important est de ne plus y replonger. Il n’est pas évident de s’en détacher, surtout sans soutien psychologique. Le sevrage brutal est une épreuve de détermination et de confiance en soi, ou cela peut arriver dans des cas extrêmes de choc où la vie du patient est en jeu d’une façon imminente, comme le cas d’une femme enceinte. Pour éviter les complications durant la grossesse le future mère n’a autre choix que choisir parmi les sevrage tabagique pour femmes enceinte, l’arrêt brutal. En effet, le sevrage tabagique brutal consiste à choisir un jour, et d’arrêter complètement de fumer. L’arrêt brutal du tabac avec ou sans suivi psychologique est plus efficace, car, il n’est pas question de lutter pour une réduction de consommation progressive dans laquelle tous les efforts seront fournis ; elle n’est pas considérée comme une étape conduisant à l’arrêt définitif du tabac. Le sevrage tabagique brutal marque son efficacité dans le sens où le patient n’est plus dépendant à la nicotine au fur et à mesure et les risques de rechute sont moindres.

LES BIENFAITS DU SEVRAGE TABAGIQUE BRUTAL

Il est nécessaire pour notre santé de trouver une solution efficace qui nous emmènerait à supprimer le tabac définitivement de notre vie. L’arrêt brutal du tabac est bénéfique tout d’abord pour nous-mêmes, notre santé. À travers cette méthode, nous verrons que les résultats sont visibles dès les premières 24 heures d’arrêt. Ainsi, le risque d’infarctus du myocarde diminue considérablement déjà, les poumons reprennent de leur activité en commençant à éliminer le mucus et les résidus de fumée ; ainsi, le corps ne contient plus de nicotine. Il est donné une chance au patient fumeur d’obtenir la santé d’une personne n’ayant jamais fumé, mais cela dans une période de 10 à 15 ans, ce qui varie selon la santé du fumeur. C’est aussi bénéfique pour les proches, car la santé de l’entourage du fumeur est aussi mise en danger à cause de la fumée des mégots ; ils sont considérés dans ce cas comme des fumeurs passifs.

Téléchargez notre guide gratuit / Tabac

Téléchargez notre guide

LES CONSÉQUENCES  DU SEVRAGE TABAGIQUE BRUTAL

L’arrêt du tabac comporte certes des bénéfices pour nous, mais l’organisme peut avoir des réactions suite à ce changement brusque. Le sevrage brutal met le corps, qui était habitué à une quantité régulière de nicotine dans l’organisme, à rude épreuve. Ces effets sont appelés donc symptômes du sevrage ou du manque. Les plus fréquents étant entre autres : l’irritabilité, les troubles du sommeil et l’insomnie. Dans la plupart des cas, le patient souffre de ces effets tels : la dépression, la fatigue, l’envie urgente et irrépressible de fumer, l’anxiété. Les troubles de la concentration, les maux de tête, la constipation, la faim qui par la suite entraîne une prise de poids, si la sensation de faim est toujours suivie et apaisée. Ces symptômes causés par l’arrêt brutal commencent généralement chez les patients après un certain temps. Ils peuvent commencer de 10 à 72 heures après l’arrêt ; et peuvent s’étirer de 10 à 30 jours. Notons tout de même que ceux-ci ne sont pas constants, car ils diminuent progressivement, mais ils atteignent leur intensité la plus forte 3 à 4 jours après l’arrêt.

En définitif, l’arrêt brutal de la cigarette est une méthode de sevrage tabagique qui a fait ses preuves. Le temps pour ressentir les effets d’un sevrage tabagique brutal est estimé à 24h. Les bienfaits du traitement ne se résume pas seulement, par une absence de rechute ; mais aussi  par une amélioration dans l’organisme et une prolongation de l’espérance de vie. Au final le fumeur retrouve un santé bien plus meilleur qu’avant. Néanmoins, C’est une technique à laquelle certains profit de fumeurs comme les gros fumeurs auront beaucoup plus de mal à réussir.

Les questions les plus fréquentes

 

Au bout de combien de temps ressent-on les premiers effets du sevrage tabagique ?

Une semaine de traitement suffit pour constater les effets d’un sevrage tabagique. Le patient arrive à gérer les syndromes de manque qui au bout de 5 jours commencent à s’estomper.

Le sevrage tabagique est-il remboursé par la sécurité sociale ?

Depuis le 1er janvier 2019 l’Assurance maladie rembourse à hauteur de 65 % les traitements par substituts nicotiniques prescrits lors d’un sevrage tabagique.

Le sevrage tabagique nécessite-il un accompagnement médical ?

Pour se donner plus de chance de réussir un sevrage tabagique il est fortement recommandé de se faire accompagner par un professionnel de la santé.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test