Quels sont les traitements naturels du sevrage d’alcool ?

Ça y est, c’est décidé, vous n’acceptez plus de boire de l’alcool, ne serait-ce qu’une seule goutte ! Vous refusez de perdre plus d’amis, vous ne voulez plus voir les larmes de votre conjoint, vous déclinez tout verre que l’on vous offre.

En bref, vous ne voulez plus vous sentir asservi par l’alcool. Hormis les nombreuses solutions de lutte contre l’alcoolisme, les remèdes naturels contre l’alcoolisme contribuent grandement au sevrage. Plusieurs protocoles et choix existent, zoom sur le sevrage alcoolique traitement naturel.

Sevrage alcoolique traitement naturel : principes

Traiter naturellement la dépendance à l’alcool est possible, mais sous certaines conditions. D’abord , il faut savoir qu’un traitement naturel aide dans le maintien de l’abstinence.

Il renforce votre organisme pour lutter. En effet, c’est votre détermination et votre volonté qui ont le pouvoir de vous faire sortir de votre dépendance.

Maintenant que tout est dit, revenons ensemble sur les principes pris en considération par une thérapie naturelle d’alcoolisme.

Sachez que nous parlons ici de la médecine alternative qui, à l’image de la médecine officielle, suit d’ores et déjà une démarche symptomatique.

Ainsi, l’approche thérapeutique naturelle commence par relancer les fonctions de bases. Ensuite, elle fait appel à la consommation des prébiotiques et probiotiques.

Juste après, elle passe à l’utilisation des plantes qui dégoutent de l’alcool. Elles sont réputées pour leurs vertus addictogènes. Ne vous inquiétez pas, nous ne laisserons aucune place aux ambiguïtés. Voici donc les détails de chacune des étapes prémentionnées.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Étape 1 : relancer les fonctions de base

La combinaison sevrage alcoolique traitement naturel ne peut aboutir au succès si l’on omet cette première étape. Relancer les fonctions physiologiques de base du corps est très indispensable.

En réalité, regagner en force et en résistance s’avère la stratégie idéale pour contrer les effets et les signes de manque, tant physique que mentale et psychologique.

Pour ce faire, on fait appel à des plantes pour relancer et booster la fonction respiratoire, urinaire et digestive. De même, on veille à rétablir l’équilibre acido-basique, c’est très important dans le traitement de tout type d’addiction, non pas seulement l’alcoolisme.

Système digestif et urinaire

Pour purifier ces deux systèmes et booster leurs fonctions, on utilise souvent :

  • le calice de la plante souci

  • la fleur du genêt

  • le rhizome du polypode

  • la racine de l’asperge et celle du pissenlit

On prend 10 g de chaque ingrédient. On y rajoute 20 g de chacune des plantes suivantes : aspérule odorante, prêle, grémil et réglisse.

Il faut alors prendre deux cuillères à soupe de ce mélange pour chaque litre d’eau. On laisse infuser pendant 10 minutes puis on le verse dans une bouteille en verre. À consommer de façon répétitive à longueur de journée.

Système respiratoire

Généralement, pour rétablir la santé pulmonaire et améliorer la respiration, on utilise la plante du lierre terrestre .

Rétablir l’équilibre acido-basique

On utilise la fécule de kudzu en complément d’une alimentation équilibrée. Celle-ci reposera majoritairement sur les protéines végétales, à savoir les graines et les légumineuses.

On privilégiera aussi les céréales à grains entiers telles que le riz brun et le quinoa. Il faut limiter la consommation de la caféine et la viande rouge. De même, éviter la consommation des boissons gazeuses est fortement recommandé.

Prise de prébiotiques et de probiotiques

Les prébiotiques et les probiotique sont conseillés pour favoriser le transit et renforcer l’action de la flore intestinale. Cela apporte une action protectrice et favorise l’absorption, entre autres, du calcium.

Utilisation de plantes au pouvoir adaptogène

Comme leur nom vous l’aurait indiqué, ces plantes contribuent à l’équilibre nerveux. Elles se veulent stabilisatrices de l’activité nerveuse pour contrer les fortes envies d’alcool, l’anxiété et le stress qui y sont associés.

Leur rôle est alors d’aider l’organisme à s’adapter avec l’absence d’alcool dans le sang. Elles visent un bien-être général et un état d’esprit plus ou moins serein.

De manière globale, on fait principalement appel au ginseng, à l’éleuthérocoque, à la schizandra, à l’ashwagandha et à l’aunée. D’autres sont également puissantes, c’est le cas de la gomphrena, du millepertuis et du kudzu.

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

Sevrage alcoolique traitement naturel : conseils et recommandations

Pour réussir le sevrage naturel, il est indispensable de retenir certaines règles. Que vous soyez le concerné ou soyez le proche de la personne alcoolique, connaître ses bases est vital.

Consultation spécialisée

Saviez-vous qu’un arrêt inapproprié d’alcool peut mener à des hallucinations graves, à des schizophrénies, à des séquelles neurologiques et physiques graves ?

Ce pourquoi, nous recommandons toujours de le consulter avant d’adopter tout protocole de sevrage si l’addiction remonte à des années ou si son intensité n’est plus contrôlable.

Éviction des rechutes

Plus facile à dire qu’à faire : il faut à tout prix éviter la rechute. Les méthodes décrites dans cet article aident notamment à résister, mais tout dépend de votre détermination comme préciser plus haut.

Dites-vous que vous n’avez qu’à tenir bon pendant les premières semaines. Après, tout devient naturel et contrôlable. Déclinez les invitations aux bars, aux restaurants-bars, aux espaces fermés et trop encombrés.

Privilégiez plutôt les espaces ouverts, calmes, tranquilles afin d’aider votre esprit à se purifier. Et quand l’esprit est en pleine satisfaction, le corps ne peut que suivre ses notes !

Repoussez la culpabilisation

Ne vous laissez pas submerger par ce sentiment qui porte plus de danger qu’il ne paraît. Les échecs sont toujours possibles, mais rien ne confirme que vous en êtes incapable. Rappelez-vous, l’échec est une évidence, une règle de vie et de survie.

Quelquefois, on a besoin d’échouer pour exceller. Justifiez-vous, défendez-vous devant toute pensée négative qui semble naître dans la moindre faiblesse. Bref, valorisez-vous : personne n’est parfait, mais tout le monde s’en remet !

Faites attention aux carences

Oui ! L’alcoolisme comme le sevrage exposent à des risques graves de carences. Celles-ci peuvent affaiblir le corps, mais aussi affecter l’état d’esprit de l’abstinent. Au moindre doute, tâcher de consulter un professionnel.

Comment travaille l’Institut ADIOS ?

L’institut travaille avec la méthode ADIOS, une combinaison de techniques dont l’hypnose. Celle-ci à pour objectif de traiter les raisons profondes du stress et des angoisses de la personne qui a basculé dans l’addiction.

En travaillant avec les personnes sur le symptôme et sur les raisons profondes, les personnes retrouvent un sens à leur vie.

L’institut offre une large possibilité de méthodes pour lutter contres les addictions sans avoir le besoin d’utiliser un médicaments.

En somme

Comme à notre habitude, nous vous recommandons de le consulter si votre addiction est très ancienne. Se traiter naturellement, c’est bien. Se protéger en se traitant naturellement, c’est mieux !

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test