Quels sont les remèdes naturels pour arrêter l’alcool ?

L’alcoolisme est un enjeu de santé publique en France. Chaque année, 49 000 personnes meurent à la suite de problèmes de santé liés à l’alcool. Les remèdes naturels ont toujours été considérés comme une panacée pour résoudre nos problèmes de santé. Aujourd’hui, ils sont nombreux à choisir des traitements sans ordonnance pour mettre fin à leur consommation excessive d’alcool. Le sevrage alcoolique à base de remèdes naturels est-il réellement efficace ? Réponse dans cet article !

Addiction à l’alcool et remèdes naturels : mythes ou réalité ?

Arrêter définitivement de boire reste encore un exploit inaccessible pour de nombreuses personnes. Alors qu’il existe de nos jours un nombre pléthorique de méthodes de sevrage alcool. De ce constat, on comprend que le phénomène de l’alcoolisme demeure un sujet méconnu.

Pourtant, les spécialistes de l’addiction n’ont cessé de définir l’addiction à l’alcool comme un trouble du comportement. Cela sous-entend que l’alcoolisme est un problème psychologique. Dans ce cas, traiter alcoolisme, c’est d’abord s’intéresser à l’origine de l’addiction.

Cependant, les remèdes naturels existent pour accompagner les démarches du sevrage alcool qui nécessite absolument un suivi thérapeutique.

En réalité, les remèdes naturels, à l’instar des médicaments pharmaceutiques agissent pour compenser et/ou adoucir les symptômes du sevrage, mais restent insuffisants pour venir à bout d’une addiction à l’alcool. C’est pourquoi il est impératif de combiner remèdes naturels et thérapie.

Arrêter de boire naturellement

L’Institut ADIOS, grâce sa méthode avant-gardiste amplifie la motivation des personnes qui souhaitent arrêter de boire de l’alcool naturellement. En effet, la méthodes ADIOS est une combinaison de 12 techniques de thérapie alternative et naturelle dont l’hypnose et L’EFT (Emotional Freedom Technique).

Toutes ces techniques permettent de reprogrammer le cerveau des personnes addictes à se passer de l’alcool. Car au sein de l’Institut ADIOS, on considère les dépendances comme des comportements, raison pour laquelle on s’intéresse à la fois à l’origine de la dépendance et à la dépendance elle-même.

Cette démarche vers le changement est sans prescription médicamenteuse. Depuis sa création en 2012, l’Institut ADIOS, a pu aider plus de 1000 personnes à se libérer de leur addiction.

Aujourd’hui, il revendique 95 % taux de réussite de la méthode ADIOS. N’hésitez pas à prendre rendez-vous !

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Quelques remèdes naturels pour accompagner un sevrage alcool

Cure de détoxification à base de raisin

Bienfaits :

La consommation d’alcool apporte un très grand nombre de toxines. Celles-ci, en plus de nuire au foie :

– entrave l’abstinence

– potentialise les symptômes de manque

Vous l’aurez compris, la première étape qui semble raisonnable dans un sevrage d’alcool est celle d’éliminer les toxines accumulées dans l’organisme.

C’est justement le rôle du détox de raisin qui s’avère efficace. En effet, il s’agit d’un régime basé exclusivement sur le raisin.

Ce dernier est privilégié du fait de son point fort : sa complémentarité nutritionnelle qui vous évitera les carences.

De même, il est connu pour ses vertus apaisantes et qui permettent la régénération cellulaire.

Vous le savez maintenant, la période du sevrage est marquée par les insomnies et la fatigue. Ce fruit peut contenir une teneur plus ou moins élevée de mélatonine, hormone qui régule le sommeil.

C’est notamment le cas pour le raisin Nebbiolo ou Croatina. Un grand verre de détox raisin suffit pour une nuit sereine.

Quant à la fatigue, la détox laisse profiter d’une bonne dose vitaminique, notamment la vitamine C, B2 et B6. Elles stimulent la production d’énergie et renforcent le système immunitaire.

Préparation :

Il est recommandé de commencer cette monodiète en automne. En effet, c’est la saison des raisins.

Idéalement, privilégiez la période allant de septembre à octobre et choisissez des raisins bio.

Utilisez un extracteur de jus pour la préparation. Et pour la conservation, utilisez le bac à légumes du réfrigérateur. Toutefois, la durée maximale ne devra jamais dépasser les 5 jours.

– ATTENTION: ce remède est déconseillé pour les diabétiques. Et pour cause, sa teneur élevée en sucre.

Durée :

Le mieux est d’opter pour une durée d’un mois. De nombreuses personnes ont pu se détacher de l’alcool en suivant ce protocole naturel.

Dattes

Bienfaits :

Il est possible d‘arrêter de boire de l’alcool sans médicament. Depuis bien longtemps, les dattes sont considérées comme excellents remèdes de grand mère aidant à maintenir l’abstinence.

Leur richesse en glucides aide à lutter contre les symptômes d’hypoglycémie et les fortes envies de sucre faisant partie du syndrome de sevrage.

Par ailleurs, les dattes ont été utilisées dans plusieurs recettes de grand-mère grâce à leurs grande quantités de fibres, ce qui contribue :

au rétablissement de la fonction digestive

elles soulagent les douleurs gastriques

elles optimisent l’absorption des nutriments

Et la cerise sur le gâteau ? Eh bien, leur richesse en oligo–éléments traite les carences nutritionnelles causées en amont par l’alcool.

Par conséquent, l’immunité augmente et la force de l’organisme à résister au syndrome de sevrage devient plus signifiante. Ce qui fait des dattes un excellent remède de grand mère pour dégoûter de l’alcool.

Comment en profiter ?

Prenez 4 à 5 dattes et mélangez-les avec un demi-verre d’eau. Vous pouvez carrément les mixer afin d’homogénéiser la solution et en faciliter la consommation. Buvez cette boisson deux fois par jour durant un mois.

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

Jus de feuilles de courge amère

Bienfaits :

Il a été prouvé que le jus de feuilles de courge amère est très bénéfique dans le traitement de l’alcoolodépendance. Sachez qu’arrêter de boire de l’alcool grâce aux plantes permet :

la détoxification de l’organisme

l’amélioration de la circulation sanguine

l’amélioration du transit

l’optimisation de la fonction respiratoire.

Comment en tirer profit ?

Prenez des feuilles de courge amère et faites-en un jus.

Ensuite, prenez-en 3 cuillères à café et ajoutez-les à un verre de babeurre connu pour sa facilité de digestion et sa compatibilité avec les intolérances au lactose.

Pendant un mois, buvez ce mélange à jeun, chaque matin.

Jus de céleri : parmi les forts remèdes naturels contre l’alcool

Bienfaits :

Le céleri est très connu pour détoxifier le foie. C’est l’une des plantes utilisés dans l’accompagnement naturels du sevrage d’alcool et est considéré comme une plante qui dégoûtent de l’alcool.

Il permet de traiter l’inflammation, d’améliore la fonction digestive et de prévenir les ulcères.

De plus, il réduit les ballonnements, contribue au renforcement de l’immunité et régule la tension artérielle.

Outre ces bienfaits, la composition du céleri fait appel à plusieurs vitamines, à savoir la vitamine A, B9, B6, K, C et E.

Un jus à base de ce légume frais assure le drainage et l’hydratation pour une meilleure détoxification du corps.

Toutes ces vertus font du céleri un légume excellent à intégrer dans l’approche thérapeutique destinée à soulager les signes de manque. Comment donc le consommer ?

Préparation et consommation :

Prenez du céleri frais et préparez un jus tel que vous le souhaitez. Seule condition : n’ajoutez pas de sucre. Ajoutez de l’eau si ce n’est déjà fait avec une demi-tasse du jus préparé.

Veillez à ce que l’eau et le jus de céleri soient de la même quantité. La préparation doit être bue à jeun pendant, idéalement, un mois.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test