Quels sont les remèdes naturels pour arrêter l’alcool?

La nature est l’allié ultime de l’être humain depuis la nuit des temps. En cas d’alcoolisme , elle laisse profiter de ses dons pour en finir avec l’addiction. Si vous ne le savez encore pas, il existe de nombreux traitements sans ordonnance contre l’alcool. Ceux-ci ont bel et bien fait leur preuve dans l’aide au sevrage.

Êtes-vous partant pour en savoir plus ? Souhaitez-vous vraiment tirer profit de l’efficacité des traitements naturels pour vous libérer de votre dépendance à l’alcool ?

Voici donc la synthèse de tout ce dont vous aurez besoin pour lutter naturellement contre l’alcoolodépendance.

Cure de détoxification à base de raisin : l’un des remèdes naturels contre l’alcool les plus efficaces

Raisin Bienfaits : 

La consommation d’alcool apporte un très grand nombre de toxines. Celles-ci, en plus de nuire au foie, entrave l’abstinence et potentialise les symptômes de manque. Vous l’aurez compris, la première étape qui semble raisonnable dans un sevrage d’alcool est celle d’éliminer les toxines accumulées dans l’organisme.

C’est justement le rôle du détox de raisin qui s’avère efficace. En effet, il s’agit d’un régime basé exclusivement sur le raisin. Ce dernier est privilégié du fait de son point fort : sa complémentarité nutritionnelle qui vous évitera les carences. De même, il est connu pour ses vertus apaisantes et qui permettent la régénération cellulaire.

Vous le savez maintenant, la période du sevrage est marquée par les insomnies et la fatigue. Ce fruit peut contenir une teneur plus ou moins élevée de mélatonine, hormone qui régule le sommeil. C’est notamment le cas pour le raisin Nebbiolo ou Croatina. Un grand verre de détox raisin suffit pour une nuit sereine.

Quant à la fatigue, la détox laisse profiter d’une bonne dose vitaminique, notamment la vitamine C, B2 et B6. Elles stimulent la production d’énergie et renforcent le système immunitaire.

Préparation :

Il est recommandé de commencer cette monodiète en automne. En effet, c’est la saison des raisins. Idéalement, privilégiez la période allant de septembre à octobre et choisissez des raisins bio.

Utilisez un extracteur de jus pour la préparation. Et pour la conservation, utilisez le bac à légumes du réfrigérateur. Toutefois, la durée maximale ne devra jamais dépasser les 5 jours.

  • ATTENTION: ce remède est déconseillé pour les diabétiques. Et pour cause, sa teneur élevée en sucre.

Durée :

Le mieux est d’opter pour une durée d’un mois. De nombreuses personnes ont pu se détacher de l’alcool en suivant ce protocole naturel.

Dattes
Des dattes

Bienfaits :

Depuis bien longtemps, les dattes sont considérées comme excellents remèdes aidant à maintenir l’abstinence. Leur richesse en glucides aide à lutter contre les symptômes d’hypoglycémie et les fortes envies de sucre faisant partie du syndrome de sevrage.

Par ailleurs, les dattes regorgent de fibres, ce qui contribue au rétablissement de la fonction digestive, mais pas uniquement ! Elles soulagent les douleurs gastriques et optimisent l’absorption des nutriments.

Et la cerise sur le gâteau ? Eh bien, leur richesse en oligo-éléments traite les carences nutritionnelles causées en amont par l’alcool. Par conséquent, l’immunité augmente et la force de l’organisme à résister au syndrome de sevrage devient plus signifiante.

Comment en profiter ?

Prenez 4 à 5 dattes et mélangez-les avec un demi-verre d’eau. Vous pouvez carrément les mixer afin d’homogénéiser la solution et en faciliter la consommation.

Buvez cette boisson deux fois par jour durant un mois.

Jus de feuilles de courge amère
Feuilles de courges

Bienfaits :

Il a été prouvé que le jus de feuilles de courge amère est très bénéfique dans le traitement de l’alcoolodépendance. Sachez qu’il aide dans la détoxification, dans l’amélioration de la circulation sanguine, dans l’amélioration du transit et dans l’optimisation de la fonction respiratoire.

Comment en tirer profit ?

Prenez des feuilles de courge amère et faites-en un jus. Ensuite, prenez-en 3 cuillères à café et ajoutez-les à un verre de babeurre connu pour sa facilité de digestion et sa compatibilité avec les intolérances au lactose.

Pendant un mois, buvez ce mélange à jeun, chaque matin.

Jus de céleri : parmi les forts remèdes naturels contre l’alcool

Jus de céleri Bienfaits : 

Le céleri est très connu pour détoxifier le foie, traiter l’inflammation et améliorer la fonction digestive et prévenir la survenue des ulcères. De plus, il réduit les ballonnements, contribue au renforcement de l’immunité et régule la tension artérielle.

Outre ces bienfaits, la composition du céleri fait appel à plusieurs vitamines, à savoir la vitamine A, B9, B6, K, C et E. Un jus à base de ce légume frais assure le drainage et l’hydratation pour une meilleure détoxification du corps

Ces vertus fait du céleri un légume excellent à intégrer dans l’approche thérapeutique destinée à soulager les signes de manque. Comment donc le consommer ? 

Préparation et consommation : 

Prenez du céleri frais et préparez un jus tel que vous le souhaitez. Seule condition : n’ajoutez pas de sucre. Ajoutez de l’eau si ce n’est déjà fait avec une demi-tasse du jus préparé.  Veillez à ce que l’eau et le jus de céleri soient de la même quantité.

La préparation doit être bue à jeun pendant, idéalement, un mois.

Remèdes naturels contre l’alcool : recommandation pour éviction de séquelles

Certes, les remèdes naturels listés dans cet article sont efficaces. Néanmoins, il est recommandé d’allier cette approche naturelle à une consultation spécialisée, en particulier si vous êtes sous une thérapie quelconque. Et la contrainte d’arrêter de boire de l’alcool naturellement est que les plantes et fruits sont saisonniers il faudra attendre certaines périodes avant de commencer.

À dire vrai, les substances naturelles peuvent également interagir avec certains principes actifs médicamenteux, d’où la nécessité d’une consultation préalable.

De plus, l’action des remèdes naturels peut ne pas suffire, à elle seule, de venir à bout des symptômes de manque. Des médicaments peuvent être nécessaires pour compléter leur efficacité.

En somme

Lorsque l’addiction est ancienne, intense et incontrôlable, n’hésitez pas à consulter un professionnel avant tout usage de ces remèdes. Une parfaite connaissance en la matière est exigée pour, d’une part, éviter l’aggravation et d’autre part, prévenir les interactions nocives pour l’organisme. 

Mis à part ce détail, l’efficacité des remèdes naturels n’est plus à prouver. Pourquoi donc ne pas en profiter ?     

  

    A voir également : Hypnose alcool : arrêter de boire grâce à l’hypnose

A voir également: Quels sont les remèdes de grand mère pour arrêter l’alcool ?

A voir également : Arrêter de boire de l’alcool sans médicament, est-ce possible ?

A voir également : Les traitements naturels pour le sevrage alcoolique

HORAIRES D’OUVERTURES

Lundi – Vendredi 7:45 – 20:45
Samedi 9:45 – 18:45
Dimanche 9:45 – 18:45

   01 80 27 20 15

PRENDRE RDV