Quelles sont les plantes qui dégoûtent de l’alcool ?

En effet, comme il existe des médicaments baissant et contrant les envies de boire l’alcool, il existe en parallèle des plantes qui dégoûtent de l’alcool, qui renforce et augmente la résistance contre l’appel d’alcool et les obsessions pour les boissons alcoolisées. Il s’agit des remèdes naturels pour arrêter de boire.

Quelles sont ces plantes ? Quels sont leurs mécanismes d’actions ? Sont-elles dépourvues d’effets nocifs ? Nous faisons le point sur les plantes qui dégoûtent de l’alcool dans cet article.

Kudzu : plante pour contrer les envies d’alcool et les dépendances

Kudzu

Le kudzu est une plante originaire de Chine, du Sud-Est asiatique et du Japon. On cultive sa racine au printemps ou encore en automne. La médecine traditionnelle chinoise fait souvent appel au kudzu pour des fins thérapeutiques. D’ailleurs, la traduction française du nom de la plante « kudzu » est « dissipateur d’ivresse ».

Les propriétés de cette plante s’avèrent très efficaces contre les envies de l’alcool, du tabac, de cannabis et de médicaments aussi. Sa puissance vient de la capacité de ses molécules à se fixer aux récepteurs  dans le cas du tabac et de la nicotine.

Le kudzu a fait l’objet de plusieurs études scientifiques qui ont parvenu à démontrer son efficacité dans le traitement naturel pour le sevrage alcoolique et les envies qui apparaissent au cours du sevrage. Son effet inhibiteur n’est plus à prouver, la plante permet de gérer les signes de manque en les modérant.

Par ailleurs, elle a une action sur la glande pinéale (épiphyse) , glande endocrine au niveau du cerveau permettant de synthétiser la mélanine qui calme et apporte un effet antistress. Elle est ainsi recommandée en cas d’irritabilité lors de l’abstinence. Elle a un effet hépatoprotecteur, c’est-à-dire qu’elle protège le foie, ainsi qu’un effet régulateur de transit.

Le Kudzu est une plante qui ne doit jamais être prise en cas d’antécédents de cancer hormono-dépendant. En effet, c’est une plante à phyto-œstrogènes, donc il ne faut pas la consommer aussi en cas de grossesse ou d’allaitement.

Plantes à utiliser avec le kudzu pour rééquilibrer le système nerveux

La colère, l’irritabilité, le stress et l’angoisse sont des facteurs déclencheurs des envies d’alcool. Pour les contrer, il est possible de potentialiser l’effet du kudzu en le consommant avec d’autres plantes. Cela peut entraîner une détente et un état d’esprit sain et pur. Notons la Rhodiola, la Valériane et l’Ashwagandha.

En ce qui a trait à la Rhodiola, elle intervient pour équilibrer le comportement en favorisant l’adaptation de l’organisme. Elle stimule ce dernier pour qu’il ne réagisse plus violemment aux situations émotionnelles stressantes.

Quant à la Valériane, elle est des vertus myorelaxantes. Son action sédative maintient l’effet du Kudzu.

Enfin, l’Ashwagandha a un rôle un peu similaire à celui de la Rhodiola. Elle renforce la psychologie de la personne abstinente et lui permet de surmonter les situations de stress avec flexibilité, détermination et acceptation.

Plantes pour consolider la psychologie

La lutte contre la forte envie d’alcool nécessite aussi une psychologie saine et consolidée pour une efficacité qui dure dans le temps.

Ainsi, Crab Apple, Walnut, Larch, Cherry Plum et le complexe dépendance peuvent être utilisés en combinaison avec le Kudzu afin de maximiser ses propriétés relaxantes et ses vertus qui consolident le psychique.

Crab Apple vise à purifier le corps en nettoyants les toxines, il a un rôle de détoxication. Walnut chasse la fragilité excessive et l’hypersensibilité pour assurer une adaptation optimale à la vie quotidienne.

Larch renforce la confiance en soi et vient soutenir le sevrage et le préserver de rechutes. Cherry Plum bannit les envies d’alcool et les tentations de boire, il permet de se contrôler et de gérer ses actes et ses pensées.

Enfin, le complexe dépendance, se présentant sous forme de granules ou de spray, confère la motivation pour parvenir à bannir les mauvaises habitudes. Il permet également les détachements émotionnels.

Des compléments alimentaires pour soutenir l’efficacité du kudzu

Compléments alimentaires En effet, pour augmenter l’efficacité du kudzu, plusieurs compléments alimentaires en synergie avec cette plante qui dégoûte de l’alcool sont disponibles. Ensemble, elles aident à cibler un sevrage naturel sans effets secondaires ou risques de rechute.

L’état d’esprit altéré, les manques de confiance en soi, les sautes d’humeur et les troubles de comportement renforcent les obsessions pour les boissons alcoolisées. Les compléments alimentaires aident alors à soutenir l’effet du Kudzu et maximise l’action myorelaxante et antistress.

GABA

Commençons par citer le GABA. Il s’agit d’un acide aminé qui se veut déstressant. Il soulage la nervosité lié au sevrage, il permet également de maximiser l’effet myorelaxant du Kudzu.

L-Glutamine

La L-Glutamine renforce le potentiel de la plante Kudzu dans la lutte contre l’envie d’alcool et les obsessions pour les boissons alcoolisées. De plus, il a un rôle protecteur des cellules et baisse l’envie de sucre qui est fréquente au cours du sevrage alcoolique.

Magnésium Marin

Le magnésium marin augmente l’efficacité du Kudzu dans la lutte contre le stress et l’angoisse. C’est un relaxant à action naturelle potentialisée par de la vitamine B6.

Les Omega 3

L’Omega 3 procure un équilibre émotionnel et garantit le bon fonctionnement du cerveau.

Zinc

Le Zinc confère un effet de détoxication pour faciliter l’adaptation de l’organisme avec le sevrage alcoolique.

En somme

Les fortes envies d’alcool et les obsessions pour les boissons alcoolisées peuvent être contrées grâce à des solutions en herboristerie. Les plantes peuvent ainsi aider efficacement et sont à même de prévenir les rechutes.

Cependant, il faut prendre ses précautions si l’on est sous un traitement médicamenteux. Certaines substances peuvent exposer à des risques d’interaction et causer ainsi la survenue des complications dont le niveau de gravité varie.

Enfin, il faut faire attention à la qualité des plantes. Il convient de prendre tout son temps et de choisir un herboriste de confiance pour garantir l’achat d’une plante saine. Le cas échéant, on risque la survenue d’intoxications et une inefficacité à l’égard des envies à l’alcool.

Voir aussi : Hypnose alcool : arrêter de boire grâce à l’hypnose

HORAIRES D’OUVERTURES

Lundi – Vendredi 7:45 – 20:45
Samedi 9:45 – 18:45
Dimanche 9:45 – 18:45

   01 80 27 20 15

PRENDRE RDV