Quels sont les médicaments les plus efficaces pour arrêter de boire  ?

En France et en Europe, l’alcoolisme est un mal qui fait assez de ravage. On estime que l’alcool tue environ 45 000 personnes chaque année en France. Cependant, les procédés contribuant à une guérison sont nombreux, de natures diverses et variées. Le traitement par médicament est connu et approuvé en tant que moyen efficace favorisant la lutte contre le mal de l’alcoolisme. Quels sont donc les médicaments pour arrêter de boire ? Quels sont les principaux facteurs de risques qui y sont liés ? En réponse à ces questions, voici l’essentiel à savoir.

Alcool et médicament : quels traitements médicamenteux contre l’alcool ?

Pourquoi les médicaments sont-ils recommandés pour arrêter de boire ?

SymptômesConsidéré comme une maladie chronique marquée par une dépendance et une consommation irraisonnable de l’alcool, l’alcoolisme est source d’un nombre important de désagréments dans le quotidien de ceux qui en souffrent. Parmi les solutions qui sont proposées et recommandées aux alcooliques désirant arrêter de boire, se trouve le traitement pharmacologique ou par médicaments.
Définis comme substances chimiques possédant des vertus curatives ou préventives en réponse à un mal chez l’humain ou l’animal, les médicaments servent à soigner des maladies chroniques comme l’alcoolisme pour lequel le traitement peut durer plusieurs mois ou années selon le degré du mal.
Dans le cadre du traitement par médicament, le médicament pour arrêter de boire s’indique pour deux raisons particulières :

  • l’abstinence ;
  • le traitement du syndrome de sevrage.

Il faut noter que ce type de traitement est essentiellement réputé pour sa contribution à réduire le besoin de consommation de l’alcool.

Quels sont les médicaments les plus efficaces pour arrêter de boire ?

Alcool et médicaments

De plus en plus de médicaments pour arrêter de boire envahissent le marché de la pharmacie chaque année et se revendiquent tous autant qu’ils sont, de leurs efficacités.
Pourtant, quelques-uns seulement de ces médicaments pour arrêter de boire sortent du lot, et aussi des médicaments et produit qui dégoute de l alcool. Nous présentons ici les médicaments les plus efficaces qui s’impliquent dans le traitement anti-alcoolisme.

Médicaments qui dégoutent de l'alcoolXyrem

Il est décrit comme un médicament orphelin (car destiné au traitement de maladie rare). Le Xyrem est un médicament anesthésique qui influe sur le système nerveux. Il est principalement utilisé dans le traitement de la narcolepsie chez les personnes adultes qui présentent une cataplexie. Il contient activement de l’oxybate de sodium qui est un dépresseur du système nerveux.

Il contribue à augmenter de manière significative la durée du sommeil profond la nuit, réduisant ainsi les somnolences en cours de journée. Il bénéficie d’une Autorisation de mise sur le Marché (AMM) pour le traitement de l’addiction à la consommation de l’alcool, aussi bien pour le sevrage que pour l’abstinence (prévention à la rechute).

Médicaments miraclesAlcover

Comparativement au Xyren, Alcover est un médicament très utilisé dans le traitement de la dépendance alcoolique. Ce médicament, pour arrêter de boire, contient aussi de l’oxybate de sodium comme substance active.
Rappelons que le mécanisme de fonctionnement précis de l’oxybate de sodium n’est pas vraiment connu.

Neuroleptique et alcoolDisulfirame

C’est un traitement pharmacologique qui intervient dans la prévention de la rechute (l’abstinence). Le disulfirame est un médicament antabuse qui est susceptible de provoquer une réaction physiologique drastique (rougeur, maux de tête, nausée, etc) à travers des symptômes très embarrassants lors de la prise d’alcool. Son efficacité a été démontré par seulement quelques anciennes études.
Il présente un taux de réussite estimé à 65 % quand le traitement est suivi dans les conditions requises. Il est principalement constitué d’éthanol, d’acétaldéhyde et d’acétate. Ce traitement implique généralement l’entourage du patient. Il est quelques fois controversé à cause des effets indésirables qu’il engendre.

AntihistaminiqueAcamprosate

Il fait partie des trois médicaments principalement indiqués pour le traitement de la prévention de la rechute au même titre que le naltroxone et le disulfirame. La substance active qu’il contient est l’acamprosate de calcique. Acamprosate s’adresse aux personnes désireuses de maintenir l’abstinence.
Il diminue considérablement la consommation de l’alcool chez le sujet traité en provoquant la réduction des sensations de manque. On l’utilise pour le maintien de l’abstinence au cours des processus de désintoxication pour les alcoolodépendants. Toutefois, on peut s’en séparer au cas où les effets indésirables (diarrhée, nausée, etc) porteraient grandement préjudice.

Naltroxone

C’est un médicament antagoniste opiacé, c’est à dire, qu’il provoque l’arrêt momentané de certaines parties du cerveau et en particulier celles qui sont sensibles aux substances opiacées. Il contient principalement du naltrexone chlorhydrate et du lactose. Malgré son mécanisme d’action chez les personnes alcooliques, très peu éclairé, le naltroxone serb est surtout connu pour son efficacité dans la réduction de la consommation de l’alcool. Il contribue à réduire de 12 % environ les chances de retourner à la consommation excessive d’alcool après la prise d’un premier verre.

Le nalméfène

Encore connu sous le nom de SELINCRO 18 mg comprimé pelliculé, le nalméfène est un médicament conseillé pour diminuer la consommation d’alcool chez les alcoolodépendants adultes consommant de l’alcool à un taux exagéré.

L’homéopathie

C’est un type de médicament qui est habituellement utilisé dans le traitement par médicament de l’alcoolisme. Les médicaments homéopathiques ont une particularité : elles ne possèdent aucune indication thérapeutique, posologie, ni notice. Il est donc primordial d’obtenir l’avis d’un professionnel avant toute utilisation. L’un des homéopathiques utilisé dans le traitement de l’alcoolisme est l’ETHYLICUM 5CH. C’est un médicament anesthésique.

Le baclofène

Le baclofène est un myorelaxant qui décontracte les muscles. Il contient comme substance active le baclofène. Ce médicament remporte beaucoup de retours positifs au sein des patients qui l’ont testé. En rompant brutalement ce traitement, vous vous exposez à des troubles neurologiques ou psychiques parfois graves.

Alcool et médicaments, les dangers

danger alcool et médicament
Comme tout produit chimique, les médicaments intervenants dans les processus de lutte contre l’alcoolisme ou non, ne restent pas sans conséquences négatives chez l’humain. Mais que dire de la fusion de ces deux substances ? Les dangers liés à cette préparation sont :

    • Hypoglycémie 
    • Hypertension artérielle 
    • Insuffisance cardiaque 
    • Nuisance à la santé mentale.

Les questions les plus fréquentes

Quelles sont les conséquences de la prise de médicaments chez une personne qui a un problème avec l’alcool ?

Les personnes basculent dans l’addiction à l’alcool pour échapper à la souffrance :
stress, tensions, charge émotionnelle. Pour certaines personnes, on boit pour échapper à la tristesse, ne dit-on pas boire pour noyer son chagrin. Pour d’autres personnes, on boit pour oublier la perte d’un travail que l’on aimait… une perte qui peut s’accompagner d’humiliation.
Les médicaments auront surtout pour effet de relaxer, calmer le stress. En prenant des molécules qui vont agir sur le corps, on espère que cela va toucher l’esprit.
L’approche de l’Institut ADIOS est différente : elle traite non seulement le symptôme mais aussi les raisons profondes de l’alcoolisme.
La prise de médicaments n’exclut pas un suivi psychologique ; il est d’ailleurs vivement recommandé par les médecins généralistes ou spécialistes.

Les personnes qui suivent un accompagnement thérapeutique à l’Institut ADIOS prennent-elles des médicaments ?

Oui, l’Institut a accueilli des personnes qui prenaient du baclofène ou du valium.
Au fil de leur programme, elles ont arrêté. Par exemple, une personne qui s’était mise à boire suite à la perte de son emploi et qui prenait du baclofène, a arrêté la prise de ce médicament à la quatrième séance de son programme.

Peut-on réaliser un programme pour arrêter l’alcool à l’Institut ADIOS sans prendre de médicaments ?

Oui, des personnes choisissent directement cette voix justement parce
qu’ils ne veulent pas prendre de médicaments ou qu’ils en ont déjà pris sans résultats. Cela dit, l’Institut recommande toujours aux clients de se faire suivre par leur médecin traitant ou un spécialiste compétent lors du sevrage.

Voir aussi : Homeopathie

Voir aussi : Baclofene

Voir aussi : médicaments incompatibles avec l’alcool

HORAIRES D’OUVERTURES

Lundi – Vendredi 7:45 – 20:45
Samedi 9:45 – 18:45
Dimanche 9:45 – 18:45

   01 80 27 20 15

PRENDRE RDV