Notre avis sur naltrexone pour lutter contre l’alcoolisme

L’alcoolisme est un phénomène qui touche bon nombre de profils. Pourtant, il augmente le risque d’engendrer les cancers du foie ou un endommagement du cerveau. Cela provoque parfois des problèmes psychologiques comme le trouble d’humeur en conséquence de son effet désinhibant. Pour aider les alcooliques, les médecins préconisent le Naltrexone. Vous voulez savoir que vaut réellement le médicament. Découvrez la réponse à travers notre avis.

Médicament pour arreter de boire : quels sont-ils?

Naltrexone Pourquoi Naltrexone est-il recommandé contre l’alcool ?

Naltrexone a été conçu pour aider les personnes en état de dépendance à rompre avec leur accoutumance. En fait, Naltrexone est un inhibiteur destiné pour résoudre les problèmes d’addiction à l’alcool et les opiacés. Sa consommation conduit entre autres à l’abstinence face à l’héroïne et la méthadone. À noter qu’il ne s’agit pas d’un médicament à employer pour la phase de sevrage. En effet, les médecins font appel aux produits une fois que la désintoxication a réussi. En parallèle, il est utile que le patient se fasse suivre par un psychologue ou un thérapeute. La raison est qu’il doit être encouragé et motivé tout au long du protocole de soins.  

Indication et posologie du Naltrexone

  • Avant de prescrire le Naltrexone, le médecin demande à quelle substance le patient est allergique. Des analyses peuvent être demandées.
  • À partir du bilan, il est possible de déterminer si le sujet est sensible au Naltrexone ou à l’un de ses composants. Il ne fait pas bon ménage avec les opiacés. Sachez que les antagonistes et analgésiques renferment des opiacés.
  • Une analyse d’urine permet ensuite de vérifier qu’aucune substance narcotique n’est présente dans le sang. En sautant cette démarche, le malade est confronté à un syndrome de sevrage aigue.

Il faut aussi s’abstenir de consommer le Naltrexone en cas d’insuffisance hépatique. Une personne qui souffre d’hépatite aiguë doit lui aussi éviter le Naltrexone. Pour résoudre les problèmes liés aux boissons alcooliques, la dose indiquée est de 1 seul comprimé par jour. Le cachet de 50 mg sera ingéré par voie orale. Cela signifie qu’en une semaine la posologie nécessaire est de 350 mg. Il est envisageable de prendre la même quantité en alternance pendant une semaine. Vous pouvez par exemple avaler 100 mg le lundi. Puis, 150 mg le mercredi. Enfin, le reste de la dose sera ingéré le samedi. Les femmes enceintes doivent de préférence éviter le Naltrexone. L’inoculation du médicament est aussi interdite pour les femmes allaitantes. L’explication est que les effets du médicament sur ses profils spécifiques restent indéterminés à ce jour. Il ne faut donc pas s’aventurer dans un paramètre inconnu.

Comment agit-il ?

Le Naltrexone est destiné pour maintenir sobre le sujet pendant plusieurs mois. L’ancien alcoolique est donc moins porté aux boissons. Pour ce faire, le Naltrexone inhibe des parties précises du cerveau ainsi que les principes actifs des opiacés. Il faut associer cette capacité du médicament à son rôle positif au niveau de l’hormone du plaisir appelée dopamine. De ce fait, il supprime la satisfaction immédiate durant la consommation d’alcool. De plus, il réduira après administration le besoin irrépressible de boire. Il n’y a aucune réaction néfaste à signaler dans le cadre d’une association médicamenteuse. Bien qu’il faille prendre certaines précautions concernant les médicaments avec des opioïdes. Dans ce sens, il est judicieux de miser sur la prudence en demandant les avis du médecin. En règle générale, il préconisera de cesser la prise de l’une des solutions thérapeutiques

Les effets secondaires du Naltrexone

Effets secondaires Plusieurs affections sont remarquées à la suite de l’usage du Naltrexone. Néanmoins, les réactions indésirables touchent un nombre limité de cas cliniques. Les affections psychiatriques sont les plus fréquentes. Il est possible de citer :

  • Nervosité
  • Anxiété
  • Insomnie
  • Impatience
  • Infections abdominales (vomissements ou douleurs abdominales)
  • Affectation des muscles
  • Asthénie
  • Palpitations
  • Douleurs thoraciques
  • Sensation vertigineuses

Les effets secondaires sont par contre peu ordinaires pour la peau

Combien de temps pour agir ?

La prise de Naltrexone doit se faire 7 à 10 jours après la fin de la période de sevrage. Le traitement dure en moyenne 3 mois. Après ce délai, une observation clinique sera entreprise. Selon le cas, le médecin peut à nouveau dire au patient de continuer le protocole. Le changement observé chez les patients dépendra entièrement de sa morphologie. Cela laisse à supposer que la période dont le Naltrexone agit est variable d’un individu à l’autre. Pour s’assurer de son efficacité, vous devez respecter les doses commandées par le soigneur. Il n’est pas sage d’ingurgiter des pilules pour espérer doubler ou accélérer le résultat. Cette démarche peut par ailleurs engendrer quelques pépins sur la santé. 

Les risques et dangers

DangerAvant toute utilisation du Naltrexone, le médecin doit être mis au courant des allergies dont vous souffrez. En effet, le Naltrexone intègre par exemple du lactose dans sa formule.

Il peut de ce fait modifier le traitement en tenant compte du renseignement.

La consommation d’alcool durant la période d’abstinence peut impacter la santé du foie. Une faible dose sera assignée pour les patients qui sont atteints de maladies hépatiques.

Le toxicomane est pareillement prié de se lancer dans des tests sanguins ponctuels. La même procédure est observée en cas d’une fonction rénale défectueuse. Le médicament est prohibé pour les sujets dépendants aux produits opiacés. Sinon, ils pourront halluciner ou trembler.

Le Naltrexone n’est pas compatible avec la consommation de médicament contre la toux ou la diarrhée. La mort est aussi un danger à citer après un mix de Naltrexone avec des médicaments opioïdes. Ces dernières sont employées généralement pour neutraliser les effets bloquants du Naltrexone. L’ignorance de cette information peut provoquer des difficultés respiratoires entraînant le décès. 

Où acheter et se procurer du Naltrexone ?

Le Naltrexone est présenté sous la forme de comprimé beige. Les pellicules sont sécables au milieu. Les boîtes peuvent contenir 7 à 56 comprimés. Le Naltrexone Mylan 50 mg requiert une prescription médicale obligatoire. Il n’est donc pas réalisable d’effectuer l’achat auprès d’une pharmacie sans ordonnance.

Les personnes qui prennent des médicaments ont-elles besoin d’un suivi psychologique ?

Oui, même les médecins recommandent vivement à leurs patients de se faire accompagnés soit par un psychologue, soit par un thérapeute.

Pour quelles raisons ?

Les médecins recommandent vivement un suivi psychologique pour connaître les raisons. Mais ici à l’Institut ADIOS, les praticiens savent bien que savoir est insuffisant, il faut traiter ces raisons profondes. Aussi à l’Institut, la méthode ADIOS est une combinaison de techniques de thérapie brève – dont l’hypnose –  destinée à communiquer avec la souffrance des personnes largement implicite, inconsciente.

Voir aussi : Xyrem 

Voir aussi : Alcover 

Voir aussi : disulfirame 

Voir aussi : acamprosate 

Voir aussi : medicament pour arreter de boire sans ordonnance

Voir aussi : nouveaux medicament miracle pour arreter l alcool

Voir aussi : medicament et produit qui degoute de l alcool

HORAIRES D’OUVERTURES

Lundi – Vendredi 7:45 – 20:45
Samedi 9:45 – 18:45
Dimanche 9:45 – 18:45

   01 80 27 20 15

PRENDRE RDV