Alcool contre le stress

Le stress pousse la majorité des personnes à boire et à abuser de l’alcool. Elles sont persuadées que les boissons alcoolisées ont un effet sur le soulagement de l’angoisse .

Addiction alcool : comment soigner son addiction contre l’alcoolisme

Effectivement, les premières expériences leur permettent d’oublier une journée dure, un malentendu, une rupture, un deuil, etc. Mais dès que les premières semaines passent, l’effet anti-stress n’est plus le même. La personne concernée augmente le nombre des verres consommés, boit davantage pour regagner en sérénité.

Est-ce que l’alcool permet vraiment de déstresser ? Quels sont effets sur le stress ? Pourrait-on associer anxiolytiques et alcool ? Zoom sur Alcool contre le stress.

Alcool contre le stress : effets de l’alcool lors des situations stressantes

Effectivement, l’alcool diminue le stress quand il est consommé avant l’événement susceptible de déclencher un stress. Cela est dû à un mécanisme qui fait que l’alcool entrave les processus cognitifs et fait en sorte que les souvenirs et les concepts stressants apparentés ne s’activent pas.

Dans un premier temps , l’alcool procure une action anti-stress.  Aprés quelques semaines , la  personne alcoolique n’est plus en mesure de gérer les situations de stress qui sont de plus en plus générées avec l’augmentation de la consommation alcoolique. Un cercle vicieux qui altère la confiance en soi et empire la situation à l’origine du stress.

Cet état ne s’arrête pas là, mais attire de nombreux symptômes liés à la dépression ainsi qu’à l’angoisse. D’ailleurs, la dépression s’installe progressivement en tirant profit du stress généré par l’alcool. L’individu n’est plus apte à se contrôler et à mener une vie normale. Il commence à trop hésiter. Des hésitations qui peuvent facilement l’amener à renoncer à ses projets, qu’ils soient d’ordre personnel ou professionnel.

Attention à ne pas mélanger anxiolytiques et alcool

Les anxiolytiques et l’alcool ne font pas bon ménage. En effet, cette association expose à des risques qui affectent gravement la vigilance. Toute conduite de véhicules devient dangereuse. Le raisonnement du concerné peut aussi être négativement impacté . Mais pas uniquement !

L’alcool risque de provoquer une accoutumance à ces médicaments. Il peut également annuler l’effet des anxiolytiques et augmenter leurs effets secondaires.

Dans tous les cas, toute prise médicamenteuse doit être discutée avec un professionnel de santé. Celui-ci assure des orientations vers les solutions les plus adaptées et procure des informations sûres et fiables. D’ailleurs et comme c’est le cas pour tous les médicaments du système nerveux, un arrêt d’alcool est obligatoire avant de pouvoir entamer une thérapie à base de médicament anxiolytique.

L’alcool permet-il de déstresser ?

Comme nous l’avons bien relaté, l’alcool agit par un mécanisme précis pour contrer le stress. Néanmoins, cela n’est possible qu’au départ. Après, le stress ne fait que s’intensifier. Avec les signes d’alcoolisme associés à l’irritabilité, à la fragilité et à l’hypersensibilité, l’angoisse est favorisé, d’où l’accentuation du stress.

5 astuces pour combattre son stress

Alimentation anti-stress

alimentation anti stress

L’alimentation apporte un rôle très important dans la lutte contre le stress. Privilégier les aliments riches en vitamines, en magnésium et en oméga-3 procure un état d’esprit sain et un bien-être mental. Les fruits, les poissons gras, le chocolat ou l’avocat comportent tous des éléments nutritifs qui permettent de combattre le stress et de chasser l’angoisse.

Détourner ses pensées

Le stress apporte bien évidemment toutes les pensées négatives qui puissent exister dans le monde. Pour faire face à cette situation ,  il est très important  de faire une méditation relaxante et de penser à tous les événements positifs et les succès passés ; plutôt que de boire de l’alcool .

Les premières minutes seront bien sûr difficiles. En revanche, le subconscient cède rapidement quand on maintient ces pensées et on les associe à des mots. Alors, en méditant et en pensant, décrire à voix légèrement haute l’événement et/ou les succès avec tous les sentiments qu’ils ont engagés est d’une très forte persuasion.

Coupure de ces nouvelles technologies

Les smartphones, tablettes, ordinateurs n’ont pas toujours des avantages de divertissement. Eux aussi ont tendance à potentialiser le stress quand l’état mental est trop altéré. Il convient alors de prévoir des moments de coupure et de se reposer bien loin de ces appareils technologiques.

Cela permet d’organiser ses idées, d’écouter soi-même et de se remettre en question sans sévérité.

Exercices de respiration

exercice anti stress

La respiration est un très bon moyen de lutte contre le stress, son efficacité est immédiate et n’est plus à prouver.

Ainsi, pour en tirer profit, il faut prendre une longue respiration par le nez puis la bloquer. Quelques secondes après, il faut expirer par la bouche. L’exercice peut être répété autant de fois que nécessaire. Plus on le reprend, plus on accélère la guérison mentale et la relaxation. Le stress se dissipe, la réflexion devient raisonnable et  les solutions commencent à se manifester.

Activité physique

Peu de personnes l’ignorent : le sport déclenche toute une cascade de réactions pour produire des endorphines. Ce sont des hormones détenant le pouvoir de procurer l’apaisement, le bonheur, le bien-être, la bonne humeur et le lâcher prise. Les choix sont multiples : natation, yoga, équitation, etc.

Les sports aquatiques sont excellents, ils permettent au corps de se délaisser complètement. L’eau a un pouvoir absorbant de fatigue et de stress, il purifie l’esprit et chasse les pensées négatives et les souffrances. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’un simple regard vers l’océan procure tout le bien-être du monde.

Les sports d’endurance tels que le vélo ou encore la course libèrent l’esprit. L’effort produit et les sueurs font dégager le mal-être physique et mental. Le corps se régénère et l’esprit aussi. On a l’impression que rien ne mérite tant de stress, autant investir son énergie dans une bonne demi-heure de course au bord de la mer.

Le yoga, quant à lui, procure de la concentration et du soulagement spirituel. Une pratique régulière de yoga permet de connaître son corps pour parvenir à bien gérer les situations de stress. Il permet au corps de se relâcher, de reprendre le contrôle pour passer outre.

Voir plus : Consommation excessive et régulière d’alcool : les risques

Voir plus : Alcool et angoisse : que faire ?

Voir plus : Alcool, honte et culpabilité : que faire ?

Voir plus : Alcoolodépendance : tout savoir de A à Z

Voir plus : Alcool et cerveau : que faire ?

Voir plus : Alcool et solitude : que faire pour ne plus être seul ?

Voir plus : Alcool et tristesse : que faire pour ne plus être triste ?

Voir plus : Alcool et depression

HORAIRES D’OUVERTURES

Lundi – Vendredi 7:45 – 20:45
Samedi 9:45 – 18:45
Dimanche 9:45 – 18:45

   01 80 27 20 15

PRENDRE RDV