POURQUOI SUIS-JE TOUJOURS ANXIEUX EN TANT QUE FUMEUR ?

Pourquoi suis-je toujours anxieux en tant que fumeur ?

 »Le tabac nuit gravement à  la santé de celui qui le consomme ». Cette phrase, nous la lisons très souvent sur les paquets de cigarette. Malgré cette note préventive, la cigarette reste la première cause de mortalité évitable dans le monde. Que vous ayez arrêté le tabac ou pas. vous ne pourrez échapper aux divers effets désagréables liés à la consommation de la cigarette tels que les symptômes de la dépendance physique au tabac plus précisément les crises d’anxiété du tabagisme. 

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Les causes de l’anxiété chez les fumeurs

La principale cause de l’anxiété chez les fumeurs est la présence de la nicotine dans la cigarette. Il est scientifiquement prouvé que la nicotine, le principal constituant addictif de la cigarette est une substance qui agit sur le cerveau ; elle est une substance dite psychoactive. 

Les fumeurs étant exposés de façon répétée à  la nicotine, celle-ci altère le fonctionnement des circuits neuronaux.

Plusieurs personnes  pensent que le manque de nicotine engendre  le stress et l’anxiété.  Ce qui est totalement faux. La cigarette ne détend pas le fumeur. 

L’autre cause,  c’est le manque  de sommeil.  Lorsqu’on fume de la cigarette,  on se repose  moins.  Le temps de sommeil est réduit.  Cela agit sur le cerveau et déclenche l’anxiété. 

Aussi,  le sevrage crée l’anxiété chez les fumeurs. Il n’est pas toujours facile d’aborder une pratique qui a déjà déjà envahie. Arrêter brusquement de prendre de la cigarette rend les fumeurs plus anxieux et ça peut prendre un long moment avant que vous ne retrouviez votre état normal. 

 Les symptômes de l’anxiété chez les fumeurs 

La nicotine change sans doute les structures cérébrales qui s’occupent de la réponse au stress et à l’anxiété, et modifie donc les différents niveaux d’anxiété perçus. Les troubles liés à l’anxiété ne sont souvent pas associés au tabac forcément, mais nous avons constaté que la fréquence du tabagisme est plus élevée chez ces patients et une participation du comportement tabagique dans les modalités de coping du fumeur anxieux. 

Téléchargez notre guide gratuit / Tabac

Téléchargez notre guide

Comment soigner l’anxiété chez les fumeurs ?

C’est difficile de vivre en étant tout le temps anxieux. Étant donné que tout ce qui a un début à une fin,  on peut aussi soigner l’anxiété chez les fumeurs.  Mais comment ? 

La première des choses à faire, c’est d’arrêter de fumer. Très souvent,  les fumeurs  pensent qu’arrêter cette pratique  les rendra plus anxieux ; ce qui n’est pas du tout vrai. L’expérience a prouvé que les fumeurs qui réussissent à s’abstenir arrivent à réduire l’anxiété à long terme, alors que ceux qui replongent facilement sont exposés à une augmentation de l’anxiété. 

 Lorsqu’on supprime les symptômes du manque de cigarette, il faut dire que la nicotine crée également dans l’esprit du fumeur l’illusion d’une amélioration de son humeur. Les spécialistes de la santé devraient aider ces derniers car arrêter de consommer du tabac est une bonne chose pour la santé mentale, mais ils doivent également rester attentifs aux échecs car en cas de rechute cela aggrave l’anxiété.

L’autre chose, c’est  de solliciter le suivi d’un psychologue. Un fumeur qui arrête de fumer pendant un moment devient plus nerveux et plus anxieux. A ce moment-là,  il pense que retourner à son ancienne pratique pourra le soulager. Beaucoup de fumeurs ont peur car ils pensent qu’ils peuvent ne plus avoir ce soutien psychologique que leur cigarette si par mégarde ils abandonnent. Ce qu’ils ne savent pas c’est que ces effets négatifs sont provoqués par le manque de cigarette. Le suivi est très important, il ne faut pas s’arrêter au traitement. 

Conseils pour éviter l’anxiété ?

Ce n’est toujours  pas facile d’éviter d’être anxieux quand on fume.  Voici quelques conseils pour éviter l’anxiété:

Choisir de ne plus fumer.  

Il faut absolument bannir les excitants tels que le café, les sodas, le thé, l’alcool et les repas trop riches. En effet, ces différents éléments peuvent facilement agresser le système nerveux et augmenter l’anxiété.

Il est aussi possible de se mettre à la pratique d’une activité physique qui pourra vous détendre ou vous défouler. Vous ne savez sans doute pas mais les activités physiques permettent de sécréter certaines enzymes qui libèrent du stress. 

Il faut aussi penser à pratiquer plusieurs séances de relaxation : le yoga est recommandé. Pour faire simple, prenez du temps pour vous-même. 

Soyez en bons termes avec les autres et n’hésitez pas à passer du temps avec vos amis.

Loin d’être  une substance qui soulage  comme le pensent plusieurs personnes,  la nicotine  est dangereuse pour le cerveau.  Pour ne plus être anxieux,  il va falloir arrêter de fumer ; tourner dos à la cigarette. Même  si cela semble difficile, ce n’est pas impossible à qui veut se faire du bien. 

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test

Les questions les plus fréquentes

Quel substitut nicotinique est plus efficace contre l’anxiété ?

Avoir la bouche occupée avec une gomme ou un comprimé a sucer est plus approprié et satisfaisant pour estomper les crises d’anxiété lors d’un sevrage tabagique.

Comment gérer l’anxiété en tant que fumeur ?

Il existe plusieurs techniques pour contrôler l’anxiété sans fumer une cigarette. par exemple :

-Effectuer des exercices de relaxation (Yoga)

-Effectuer matin et soir des exercices de respiration (cohérence cardiaque)

-Prendre un substitut nicotinique au choix (patch, gomme, pastilles, inhalateur, spray)

Peut-on mieux dormir après avoir arrêté la cigarette ?

En pratique oui, arrêter de fumer ou même vapoter est un excellent moyen d’améliorer son sommeil et dormir sans convenablement sans perturbation provoquée par le tabagisme.