Sevrage alcool : le résultat avec huiles essentielles

En 2020, selon Santé Publique France, 23,7 % des Français de 18-75 ans consomment l’alcool au-delà des repères de consommation (2 verres par jour). Pour limiter ou arrêter définitivement sa consommation d’alcool, ils sont nombreux à faire le choix des huiles essentielles comme traitement pour sevrage alcool. Cette solution, donne-t-elle un résultat escompté ? Réponse dans cet article !

Les huiles essentielles les plus utilisées dans le sevrage alcool

Il existe un nombre incalculable d’huiles essentielles indiquées pour le sevrage alcoolique dont les plus utilisées sont :

L’huile essentielle d’angélique

L’huile essentielle d’angélique est extraite de l’angélique officinale, “une mauvaise plante” dont vous pouvez avoir dans votre jardin. Elle est constituée à plus 90% de monoterpènes, puis en des proportions plus faibles, de coumarines et de cyclopentadécanolide. On conseille la plus souvent pour ses propriétés capable de résister aux syndromes physiques et psychiques de l’alcool.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

L’huile essentielle de romarin à verbénone

Elle favorise un bien-être, détoxifie le foie et lutte contre de nombreuses infections.Dans le cadre d’un sevrage alcoolique, son action est meilleure lorsqu’elle est associée aux huiles essentielles d’angélique, du laurier noble et du petit grain bigarade. On l’applique alors sur le front pour un massage doux et sur chaque poignet. Elle est beaucoup moins conseillée pour une inhalation et totalement proscrite aux femmes enceintes et aux enfants de moins de huit ans du fait de sa teneur en cétones

L’huile essentielle du laurier noble

Les propriétés antioxydantes, sédatives et de stabilisation nerveuse de l’huile essentielle du laurier noble peuvent être mises à contribution pour passer en douce la période de sevrage alcoolique. Toutes les voies d’administration sont adaptées à condition de respecter les dosages.

L’huile essentielle de bergamote

L’huile essentielle de bergamote est très apaisante pour l’esprit grâce à son parfum suave. Elle permet à l’individu alcoolique de résister à l’envie de boire, elle l’aide à masquer les signes du syndrome de sevrage. Aussi, elle détoxifie l’organisme, stabilise les émotions, permet de lutter contre la dépression, le stress, et l’insomnie

Your Content Goes Here

Le rôles des huiles essentielles dans le sevrage alcool

Les huiles essentielles sont composées d’une multitude de molécules qui leur confèrent plusieurs propriétés très utiles pour les personnes en situation d’alcoolisme. On y retrouve en quantité importante de la vitamine B1 et B6, des antioxydants qui ont pour principale fonction, la détoxification de l’organisme.

L’utilisation des huiles essentielles dans le sevrage alcoolique est généralement indiquée pour aider les personnes souffrantes d’alcoolisme de régénérer et protéger les cellules hépatiques qui pendant l’intoxication, ont longtemps été agressées. En plus, grâce à leur arôme, elles apaisent le psychisme afin de diminuer le stress, le surmenage, le manque de concentration et les états d’agitation et de nervosité pendant le processus de l’arrêt de l’alcool.


Les huiles essentielles peuvent permettent à une personne de contrôler ou limiter sa consommation d’alcool. Mais ce qui est du sevrage alcoolique, c’est-à-dire arrêter définitivement de boire une boisson alcoolisée, elles peuvent jouer un rôle secondaire ou même facultatif. Pendant le sevrage alcoolique, les individus sont confrontés aux effets indésirables du sevrage.


Ils développent ce qu’on appelle les symptômes du manque (stress, envie d’alcool, etc.) Alors pour soulager les personnes en cours de sevrage, les huiles essentielles peuvent être conseillées pour faciliter cette phase cruciale de la cure. Ainsi, le seul résultat qu’on peut espérer des huiles essentielles est de plus ou moins faciliter la démarche d’arrêter de boire. Pour pouvoir atteindre le résultat ultime, il faut absolument résoudre le véritablement problème « qu’est-ce qui me pousse à boire ? » Une question qu’aucun produit aussi naturel soit-il ne peut répondre.

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

La méthodes ADIOS pour arrêter l’alcool ?

Selon les recherches, l’addiction à l’alcool est généralement causée par un trouble comportementale. L’origine du trouble peut se situer à différente niveau selon les événement vécus par chaque individu (traumatisme, trouble de l’attachement). Un divorce mal vécu ou encore un licenciement peut entrainer un individu à avoir un consommation effrénée de l’alcool. Alors pour que cet individu arrête de boire, il faut impérativement le réconcilier avec lui. C’est là qu’intervienne, la méthode ADIOS.

La méthode ADIOS (Activation De l’Inconscient Orientée vers la Solution) est un ensemble de techniques de thérapies brèves élaboré par Sarah Nacass. Spécialiste en reprogrammation mentale rapide. Depuis maintenant 10 ans elle accompagne et libère les personnes en situation d’addiction.


La méthode et l’institut ADIOS sont nés de sa volonté à sauver son fils d’une addiction au cannabis. Pour cela, elle sollicite différents thérapeutes qui n’apporteront pas le résultat escompté.

Après qu’elle eut l’impression d’avoir tout essayé, elle ne renonce pas. Elle décide de se former elle-même à plusieurs méthodes thérapeutiques. A la fin, des milliers d’heures de formation, elle finit par découvrir comment la combinaison de plusieurs techniques permet d’obtenir des résultats étonnants avec son propre fils. Au bout de quelques séances, il est définitivement débarrassé de son addiction.

Ainsi, Grâce à sa méthode d’avant-garde composée de 12 techniques de thérapies brèves, l’accompagnement se base autant sur l’origine de la dépendance que sur la dépendance elle-même. La méthode ADIOS à le mérite d’être une démarche globalisant sans prescription médicamenteuse. C’est-à-dire, la prise en charge comprend l’arrêt de l’alcool et le suivi vers le changement.

Depuis sa création en 2012, Sarah et d’autres praticiens qu’elle a formés à l’Institut ADIOS, ont pu aider plus de 1000 personnes à se libérer de leur addiction. Aujourd’hui, on estime à 95 % taux de réussite de la méthode ADIOS. N’hésitez pas à prendre rendez-vous.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test