Les meilleurs aliments pour un sevrage alcoolique

Le constat est général, la plupart des personnes qui boivent beaucoup n’ont pas une bonne hygiène diététique. Elles mangent peu ou presque pas.

L’éthanol est constitué en grande partie de calories vides. En consommant suffisamment d’alcool, il devient difficile de ressentir la faim.

Ce faisant, le dépendant manque de nutriments dans son organisme, ce qui peut constituer une fatalité. Les meilleurs aliments à manger pour un sevrage alcoolique sont essentiellement des apports nutritifs.

Pendant toute la durée d’un sevrage alcoolique, il est important de veiller à ce que vous mangiez. Rappelez-vous, notre santé dépend en grande partie de ce que nous mangeons et c’est encore plus vrai pour vous qui essayez d’arrêter de boire.

Que manger pendant un sevrage alcoolique ? Dans cet article, nous avons repéré les aliments qu’il vous faut pour mieux et vite guérir de votre mal.

Mais avant, quels sont les aliments à éviter ?

Commençons par ce qu’il ne vous faut surtout pas consommer lorsque vous êtes en sevrage alcoolique. Naturellement, vous devez éviter tout ce qui est boissons alcoolisées, même le vin.

Vous devez vraiment éviter tout contact avec l’alcool. C’est l’un des moyens les plus sûrs pour ne pas faire une rechute. Aussi, si vous fumez, l’idéal serait d’impérativement cesser. Le fait de fumer pourrait vous amener à reprendre contact avec les verres.

En bref, ne consommez aucune forme de drogue de nature à empiéter sur votre traitement. A présent, cap sur les meilleurs aliments pour un sevrage alcoolique !

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Les aliments riches en acide folique, une bénédiction pour votre corps !

Pendant les différentes étapes d’un sevrage alcool, les aliments contenant assez d’acide folique sont entre autres :

– légumes crus, feuillus et verts foncés

– les avocats

– les céréales et grains enrichis, les lentilles

– le foie de volaille, de porc, de bœuf etc.

– la levure

– le brocoli et chou-fleur, les jus de fruits etc.

Ils apportent assez d’énergie à l’organisme.

Les fruits et les légumes !

On ne le dira jamais assez, les fruits et les légumes sont des éléments très importants dans notre alimentation. Ils contiennent suffisamment de vitamines, de fibres alimentaires et beaucoup de minéraux indispensables à notre santé.

Il est également important de les varier souvent pour bénéficier suffisamment des variétés de nutriments qu’ils apportent à l’organisme.

Puisque les risques de déficit en vitamines sont très élevés pour les personnes atteintes d’alcoolisme, il leur faut vraiment compenser en consommant beaucoup de légumes et fruits.

Précisons aussi qu’il vaut mieux préférer les fruits eux-mêmes aux jus de fruits : les jus de fruits industriels que nous achetons sont très rarement 100% naturels.

Il est plus convenable de faire vos jus de fruits par vous-même afin d’être sûr de leur qualité.

Les produits céréaliers composés de 100% de grains entiers !

Veuillez consommer des produits céréaliers qui sont vraiment composés de grains entiers. Le riz, les pâtes alimentaires, le pain, les céréales en sont des exemples.

Assurez-vous toujours que les produits céréaliers consommés ne sont pas faits à base de farine enrichie mais plutôt de grains de céréales entiers.

Les viandes et substituts maigres !

Les viandes et substituts maigres sont considérablement importantes dans notre alimentation. Il est recommandé de consommer plus de poissons, mais aussi des œufs, de la volaille, du gibier, du filet de porc etc.

En ce qui concerne les modes de cuisson, préférez les cuissons au four, à la poêle. Evitez au maximum les aliments gras. Il ne faudra vouloir résoudre un problème par un autre.

Téléchargez notre guide alcool

Téléchargez notre guide

Les produits laitiers !

Consommer des produits laitiers vous permettra de diminuer les carences en calcium et vitamine D et ce faisant, les problèmes de fractures, d’ostéoporose, de fragilisation des os etc. Prenez-en tous les jours, en ration raisonnable. C’est sûr, ça vous fera du bien.

Quelques aliments recommandés

Pour vous aider à savoir à peu près quoi prendre, voici une liste non exhaustive des aliments qu’il vous faut pendant votre sevrage :

Les aliments riches en vitamine B1, B6 et D :

– sélénium, acide folique, riboflavine : arachides, noisettes, riz, blé, amandes, lentilles, le jambon, le porc, les légumineuses, céréales,

– graines, noix, thon, pâtes alimentaires bruns, poissons, fruits de mers, oignons, légumes crus,

– avocats, l’ail, le yaourt, le fromage, le lait, les champignons crus, pommes de terre, légumes feuillus et verts, le beurre, le soja, les œufs etc.

Ces aliments vous permettront de remplacer toutes les calories vitales que vous aviez perdu et vous aideront à jouir d’une santé normale pendant et après votre sevrage.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test