Combien de temps dure un sevrage de la drogue ?

La consommation de drogues modifie les fonctions cérébrales et de nombreuses choses peuvent déclencher une envie de drogue dans le cerveau. Il est essentiel de connaître le contexte qui entoure le monde des drogues et les conséquences qu’il entraîne pour une meilleure approche de soi. Il existe aujourd’hui un système de sevrage pour limiter la consommation de ces drogues. En effet, le sevrage est un changement physique ou mental qui se produit lorsque le corps est privé des drogues qu’il a l’habitude de recevoir. Les symptômes peuvent durer quelques jours et peuvent inclure des nausées ou des vomissements, de la transpiration, des tremblements et de l’anxiété.

Un sevrage de la drogue n’est qu’une partie d’un processus de rétablissement long et complexe. Lorsqu’une personne arrive pour la première fois dans un centre de sevrage, ses premières questions tournent sur combien de temps dure un sevrage de la drogue.

Comment fonctionnent les symptômes de sevrage ?

Les symptômes de sevrage de drogue peuvent apparaître 4 à 12 heures après que vous avez réduit ou arrêté de prendre la drogue. Ils peuvent apparaître jusqu’à plusieurs jours après la dernière consommation de la drogue. La sévérité des symptômes de sevrage dépend du nombre de fois et pendant combien de temps la personne a consommé de la drogue. Les symptômes de sevrage des drogues (drogues illégales ou médicaments sur ordonnance) varient selon le type de drogue. Les symptômes de sevrage courants comprennent les nausées, les vomissements, les douleurs abdominales et les convulsions.

Femme au Téléphone

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre Rdv

Les phases du syndrome de sevrage à la drogue

Le syndrome de sevrage à la drogue comprend trois phases :

  • La phase de choc ou de crash dure de 9 heures à 5 jours immédiatement après l’arrêt de la substance. On peut remarquer à cette étape des symptômes physiques évidents et une envie permanente de consommer qui diminue avec le temps.

  • Le sevrage lui-même est la deuxième étape et dure de 1 à 10 semaines. Si la personne a arrêté de consommer tôt, pendant cette phase le sommeil et l’humeur se normalise, tout en éprouvant une anxiété.

  • La phase d’extinction : Une personne dépendante vit cette étape toute sa vie, et elle est liée au souvenir des effets agréables de la consommation. Par conséquent, selon les circonstances que vous traversez, ce désir peut parfois survenir. Pour cela, il convient de suivre une thérapie tout au long de la vie.

Types de traitement résidentiel et le temps que dure le traitement du sevrage de la drogue

Voici quelques exemples de certains de traitement du sevrage de la drogue :

  • Communautés thérapeutiques : Il s’agit de programmes très structurés dans lesquels les patients séjournent généralement dans une résidence pour une période de six à douze mois. L’ensemble de la communauté, y compris le personnel soignant et les personnes en réadaptation, agit comme des agents clés du changement et influence l’attitude, la compréhension et le comportement d’un patient concernant l’usage de drogues. Apprenez-en davantage sur les communautés thérapeutiques dans le Rapport de recherche sur les communautés thérapeutiques.

  • Traitement résidentiel à court terme : ce traitement est concentré généralement sur la désintoxication et fournit des conseils initiaux intensifs et une préparation au traitement dans un cadre communautaire.

  • Hébergement de réadaptation : Fournit un hébergement supervisé à court terme aux patients et propose souvent d’autres types de traitement hospitalier ou résidentiel. Les logements de réadaptation peuvent aider une personne à faire la transition vers une vie autonome.

Combien de temps dure le traitement du sevrage de la drogue ?

Le traitement du sevrage de la drogue psychologique et sociale, nécessite plus de ressources et de temps. Il existe certains paramètres communs aux traitements, puisque les mécanismes d’inhibition des conduites addictives répondent plus à la relation entre l’organisme et la substance qu’au type de substance d’abus en particulier. Cela nous permet de définir quelques paramètres de temps usuels qui sont bien sûr adaptés à chaque cas particulier.

Dans ce type de soin, le traitement est interdisciplinaire. Le médecin et le psychologue travaillent de manière coordonnée pour résoudre les différentes étapes du traitement, pour chaque patient.

Téléchargez notre guide pour arrêter la drogue

La désintoxication, un premier pas relativement rapide

Après une évaluation complète du patient, la première phase du traitement se concentre sur le sevrage de la substance addictive, qui se résout généralement en deux semaines. Bien qu’il puisse être allongé en fonction des besoins de chaque patient, il s’agit en général d’un processus relativement rapide qui représente la première étape pour surmonter à la consommation de la drogue.

Le sevrage de la drogue, une course de fond

Une fois la dépendance physique surmontée, nous procédons à la désintoxication, dans laquelle il y a deux étapes clairement différenciées.

  • La phase intensive : elle  dure environ 4 semaines, au cours desquelles se déroulent 16 séances de groupe à raison de 4 par semaine. Ces sessions sont structurées sous forme de séminaires, dans lesquels différents aspects liés à l’addiction sont travaillés.

  • La phase d’entretien : Elle débute à la fin de la phase intensive et dure environ 24 mois. Au cours de cette phase, des séances de thérapie de groupe ont lieu une fois par semaine.

A cette étape le patient travaille sur les changements proposés lors de la phase intensive ainsi que sur les éventuelles difficultés qui surviennent. Cette dernière phase est celle qui a le plus de poids dans le processus de désintoxication, puisque l’essentiel dans le traitement des addictions est le maintien de l’abstinence. Dans cette la personne apprend à faire face à des situations à risque, à gérer la prétendue envie ou anxiété de consommer la substance. La patient introduit des changements dans son mode de vie qui contribuent à consolider le changement.

En résumé, en suivant les paramètres standards, on peut établir que surmonter un sevrage nécessite deux mois de traitement intense. Il est conseillé de compléter par un suivi ultérieur pour consolider les habitudes acquises, et retrouver complètement une vie satisfaisante loin de la consommation de la drogue.

Les questions les plus fréquentes

Quelles plantes peuvent m’aider dans mon sevrage ?

Il existe énormément de plantes avec des effets bénéfiques contre les drogues . Vous pouvez par exemple faire des infusions à la verveine ou au kudzu.

Pour quelle drogue le sevrage est le plus difficile ?

Selon l’étude de Nutt le sevrage de l’héroïne serait plus compliqué que les autres sevrages car c’est une drogue très addictive et entraînerait une augmentation de 200% de dopamines dans le corps .

Comment savoir si mon sevrage à été efficace ?

En général si vous avez suivi une cure de désintoxication , pris vos médicaments comme il le fallait, recentrer votre esprit sur des choses bien plus meilleures pour vous et que vous n’avez plus de manque ou l’impression de vouloir rechuter c’est que vous avez fini votre sevrage.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.