Overdose à la cocaïne : tout ce que vous devez savoir

Extraite des feuilles de l’arbuste de coca, la cocaïne est une drogue assez stimulante. C’est une substance très active sur le cerveau, par conséquent, perturbe son fonctionnement de façon durable. Elle rend le consommateur à la fois énergique, euphorique et plus alerte. Cependant, sa consommation abusive peut provoquer une overdose et même la mort du sujet. Celle-ci survient généralement lorsque la température du consommateur est élevée. Voici ci-dessous tout ce qu’il faut savoir sur l’overdose à la cocaïne.

Situations pouvant entraîner une overdose

Plusieurs autres situations peuvent être à l’origine d’une surdose. Elles peuvent donc être une erreur humaine ou une erreur liée au matériel. Celle-ci survient généralement à chaque étape, de la prescription à l’administration du produit. Ainsi ces erreurs peuvent être :

  • Des erreurs lors de la rédaction d’ordonnance

  • Des erreurs de préparation

  • Des erreurs de délivrance (erreur lors de la lecture d’ordonnance…)

  • Des erreurs d’administration (non-respect des horaires, mauvais respect des consignes de posologie…)

  • Confusion entre deux flacons de médicaments qui se ressemblent.

Symptômes d’une overdose à la cocaïne

Les utilisateurs de quantités importantes de cocaïne peuvent présenter des dépendances vis-à-vis de celle-ci. Toutefois, sa consommation provoque des symptômes visibles chez le consommateur. Ceux-ci se caractérisent par des troubles de la conscience additionnés à plusieurs autres symptômes dont :

  • Un malaise ou un trouble de la conscience pouvant aller jusqu’à une perte de la conscience. Elle peut également entraîner un état de coma qui peut être soit agité, soit calme mais avec absence de tonus.

  • La personne qui fait l’overdose peut se mettre à transpirer abondamment, à vomir et à respirer plus lentement. Il faut toutefois noter que ceci est susceptible d’entraîner une arrêt total de la respiration

  • Chez certaines personnes, les pupilles peuvent se contracter en myosis alors que chez d’autres, ils peuvent se dilater en mydriase

  • Une agitation extrême

  • Une hypertension artérielle

  • Une sudation excessive

  • Des troubles de la mémoire

  • Bourdonnement dans les oreilles, vertiges et maux de tête

  • Sensation de serrement dans la poitrine et d’oppression

  • Écume dans la bouche…

Femme au Téléphone

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre Rdv

Comment diagnostiquer une overdose de cocaïne ?

Pour diagnostiquer une overdose, il convient dans un premier temps de procéder à un examen clinique. Celui-ci consiste à faire passer un interrogatoire au patient dans le cas où il est conscient. En plus de l’examen critique, des examens sanguins complémentaires ne sont pas à négliger. Ils sont faits dans le but de déterminer la quantité de cocaïne que le patient a consommée.

Traitement en cas d’overdose à la cocaïne

Actuellement, aucun antidote contre une surdose de cocaïne n’est connu. Les protocoles sont variables et visent à maintenir les signaux vitaux, l’équilibre circulatoire et la ventilation. Dès lors, une initialisation d’un antipsychotique, des dérivés nitrés en cas de syndrome coronarien aigu peuvent s’imposer. En plus, un lavage gastrique, des anticonvulsivants benzodiazépiniques, une lutte contre l’HTA et l’hyperthermie par des couvertures refroidissantes sont requises. En outre, il est nécessaire de procéder à une surveillance de la troponine, du bilan hépatique et de l’ionogramme. Enfin le transfert en réanimation peut s’avérer incontournable.

Prévention de surdose

Pour prévenir un quelconque risque d’overdose chez les consommateurs de cocaïne, il est impératif de s’hydrater lors de la consommation. On conseille également de faire des pauses et d’éviter de consommer en même temps d’autres produits. Il est aussi important de faire tester sa coke lors de l’achat pour mieux connaître sa composition. Vous devez consommer votre drogue accompagnée de personnes capables de lancer une alerte si vous perdez conscience.

Que faire en cas d’overdose à la cocaïne ?

La coke augmente à la fois la température du corps et accélère les battements du cœur et la fréquence respiratoire. Ces effets additionnés à la chaleur et à des mélanges divers produisent une surdose. Ainsi, en cas de crise, pour éviter une éventuelle blessure, l’on doit sécuriser l’environnement. Autrement dit, pendant la convulsion, il faut éloigner les objets tranchants, les seringues… De plus, il est également très important de placer le patient en position latérale de sécurité. Cependant, si vous êtes tout seul, la seule chose à faire est de rester calme et de respirer lentement et profondément. En outre, la méthode de la tête dans un sac en papier est tout aussi efficace. Il s’agit de plonger sa tête dans un sac à papier sans le serer afin de respirer son propre gaz carbonique. Cette méthode ne fonctionne que lorsque vous réussissez à ne pas être angoissé.De toute façon, il est nécessaire de faire appel à un médecin. Il faut impérativement lui indiquer s’il y a eu absorption d’opiacés. Car, il peut administrer un calmant qui pourra plus tard causer une dépression respiratoire.

La quantité de drogue nécessaire pour causer une overdose varie. Cependant, la possibilité d’une surdose accidentelle est plus élevée car les consommateurs ne connaissent pas exactement la quantité qu’ils prennent. Par ailleurs, ils ne savent pas à quel point la drogue peut être forte. Un risque d’overdose augmente également si d’autres substances telles que l’alcool ou des opioïdes y sont additionnés. Le risque d’overdose à la cocaïne varié donc d’un individu à un autre. À partir de 0.2 gramme, le consommateur risque une surdose avec des infarctus brutaux et des troubles respiratoires. Nonobstant, d’autres peuvent en prendre jusqu’à 5 grammes pendant 5 ans mais ne présenteront aucun trouble. Et un jour, rien qu’un gramme et deux cigarettes suffisent à leur donner un infarctus. Il n’est donc pas judicieux de donner des conseils du genre si vous consommez moins, vous ne risquez rien. Cela est tout simplement faux.

 Loi sur les bons samaritains secourant les victimes d’overdose

La loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose protège la victime, le répondant et toute personne présente sur place. Elle fait que personne ne peut être accusé de violation par simple possession d’ordonnance de probation. Plus encore de condition de liberté provisoire et de libération conditionnelle ou d’ordonnance de sursis. En outre, personne ne peut être accusé d’être en possession d’une substance contrôlée. Cependant, la loi ne protège pas contre les accusations suivantes :

  • Tout autre délit non évoqué dans la lo

  • Les mandats d’arrestation qui n’ont pas été obéi

  • La production et la commercialisation des produits contrôlés

Téléchargez notre guide pour arrêter la drogue

L’overdose à la cocaïne présente des conséquences à la fois à long terme et à court terme. Pour la prévenir, il convient de connaître la quantité de drogue que l’organisme peut supporter. En cas de crise, le mieux à faire est d’appeler un médecin afin de réduire les risques de la mort.

Les questions les plus fréquentes

Qui sont les cibles potentielles d’une overdose ?

Les cibles potentielles d’une overdose sont les 15-25 ans et les personnes ayant développé une dépendance à la cocaïne.

Une overdose laisse t – elle des séquelles dans l’organisme ?

Dans certains cas l’overdose laisse des séquelles des fois au niveau cérébrale ou autre part et on doit vivre avec cela.

L’overdose peut – elle être mortelle ?

Tout dépend de la substance ingérée , du grammage et si vous avez mélangé plusieurs drogues entre elles . Il ne faut surtout pas tarder à amener la victime à l’hôpital si elle à fait une overdose, la rapidité de sa prise en charge compte énormément .

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.