QU’EST-CE QU’UN GROS FUMEUR ?

Qu’est-ce qu’un gros fumeur ?

Beaucoup de personnes désireuses de savoir s’ils sont gros fumeur ou non. Nous allons tenter de répondre à cette question en nous basant sur des références scientifiques afin de vous aider à y voir plus clair sur leur profil de fumeur .

Vous vous interrogez sûrement sur les problèmes de santé que vous pouvez avoir un gros fumeur. Peut-être que vous vous demandez s’ils sont les mêmes que pour un petit fumeur.

C’est que nous allons essayer de voir dans cet article en plus de vous apporter les solutions nécessaires à votre réduction voire à votre arrêt complet du tabac.

Qui est considéré comme un gros fumeur ?

Selon les autorités scientifiques, un gros fumeur est une personne fumant plus de 25 cigarettes par jour. Les gros fumeurs constituent 26,7 % des fumeurs de cigarettes. Selon des études, il s’agite, dans la grande majorité des cas, d’hommes âgés de plus de 30 ans fumant leur première cigarette dans les 30 minutes suivant le réveil. Ensuite, ils ne cessent de fumer durant leur journée.

Les gros fumeurs sont exposés à des risques très graves pour leur santé. Il est également à noter que ces fumeurs émettent plus longtemps avant de s’arrêter de fumer. Généralement, les gros fumeurs sont des fumeurs compulsifs et/ou des fumeurs stressés par leur quotidien. Ils en viennent même à fumer de manière quotidienne, sans plus se rendre de la quantité de cigarettes qui filent droit dans leurs poumons.

De plus, il a été remarqué que le nombre de cigarettes qu’ils fument ne varie pas en fonction des jours. En effet, certaines personnes ne fument que lorsqu’elles travaillent. Ou, ce n’est pas le cas du gros fumeur.

Les risques pour la santé du gros fumeur sont accrus, il est fort probable qu’il développe une maladie cardiovasculaire, s’il ne s’arrête pas de fumer dans les plus brefs délais.

Afin que ces personnes réussissent à arrêter de fumer, il faudra mettre en place des thérapies plus longues, notamment pour remplacer l’effet de la nicotine sur le corps.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Est-ce grave d’être un gros fumeur ?

Que vous soyez petit fumeur ou gros fumeur, les risques pour la santé sont similaires. Par exemple, il a été prouvé que la probabilité d’avoir développé une maladie cardiovasculaire est exactement la même pour un petit ou un gros fumeur.

Il sera dans ce cas, nécessaire d’appliquer des thérapies plus fortes et plus longues. Mais rassurez-vous, si vous êtes un gros fumeur il ne sera pas impossible d’arrêter de fumer. Il vous suffira d’une bonne dose de volonté ou si vous suivez des thérapies de sévrage à la nicotine. Par exemple, l’hypnose pourrait vous être utile.

Qu’est-ce que fumer à la chaîne ?

Peut-être que durant vos journées de travail ou vos journées de pause, vous fumez plusieurs cigarettes à la suite, ou du moins que vous en inhalez involontairement si vous êtes fumeur passif . En effet, c’est ce qu’on nomme le tabagisme à la chaîne qui consiste à enchaîner plusieurs cigarettes à la suite, de manière répétée dans la journée.

Réduire sa consommation de cigarettes, c’est réduire les risques pour la santé ?

Les gens croient souvent que réduire sa consommation de cigarettes quotidiennes permet de réduire les risques pour la santé.

C’est totalement faux : Des études ont montré que les risques du cancer du poumon, des maladies cardiaques et cardiovasculaires n’est pas diminué que vous fermiez entre une et quatre cigarettes par jour ou plus de 25.

De plus, que vous fermiez une cigarette par jour ou un paquet par jour, le risque que vous développiez un cancer du poumon reste le même. Votre objectif est donc de vous arrêter de fumer le plus rapidement possible, peu importe la quantité de tabac consommée quotidiennement.

Selon le pneumologue Bertrand Dautzenberg, il n’y a pas un risque lié au tabac mais plutôt des risques. En effet, selon lui, même trois cigarettes par jour augmentent ainsi le risque de thrombose. Selon lui, il y a cependant un petit intérêt de réduire sa consommation pour limiter les risques pulmonaires.

Pourquoi est-ce si difficile d’arrêter pour un gros fumeur ?

Le fait de connaître les risques pour la santé ne permet pas de faciliter l’abandon de la cigarette, arrêter de fumer peut donc être très difficile.

Il faut comprendre, que l’habitude de la cigarette est autant une dépendance physique qu’une dépendance psychologique. Il s’agit d’une addiction qui n’est pas sans symptômes lors de

l’élimination de la nicotine contenue dans les cigarettes. Le fait d’arrêter peut produire des séquelles psychologiques, mais également des troubles physiques. C’est pour cela que peu de personnes arrivent à arrêter, notamment chez une personne qui fume depuis très longtemps ou chez un gros fumeur.

Pour réussir à arrêter de fumer, il ne faut pas uniquement faire attention à vos habitudes, il faut également combattre l’addiction physique engendrée par votre corps. Cette addiction est davantage présente chez les gros fumeurs et les personnes fumant depuis longtemps.

En effet, le besoin frénétique de nicotine est installé depuis de nombreuses années, dans leur corps. Comme vous le savez sûrement déjà, il est très difficile de quitter une habitude après 40 ans.

Comment arrêter ?

Arretez le tabac en 12 semaines

Découvrez la méthode révolutionnaire qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.

Téléchargez notre guide

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe de nombreuses thérapies, ainsi que de nombreux spécialistes pouvant vous aider. Par exemple, un psychologue, un psychiatre ou un médecin.

Vous pouvez très bien décider de ne pas faire appel à des spécialistes pour vous arrêter de fumer, dans ce cas là, mettre en place quelques habitudes peut vous aider à arrêter de fumer.

Par exemple, vous pouvez faire appel à des techniques de visualisation, de méditation ou encore d’hypnose.


La plupart des personnes recommencent à fumer les trois premiers mois suivant leur arrêt car ils n’accordent pas assez d’importance à leur objectif d’arrêt de la cigarette.

Il peut également être intéressant de vous auto-sévrer. Par exemple, vous pouvez jeter la moitié des cigarettes que contient votre paquet. Dans ce cas-ci vous ne commencerez pas la journée avec 25 cigarettes mais seulement huit, et vous pourrez diminuer d’une par jour tous les mois.

Être gros fumeur ne facilite pas l’arrêt de la cigarette.


En effet, comme nous l’avons vu, il est plus difficile pour un gros fumeur d’arrêter la cigarette. Il peut être intéressant d’envisager une thérapie ou d’en parler à votre médecin ou à divers spécialistes afin qu’ils vous aident dans votre démarche. Vous pouvez également essayer de le faire par vous-même en vous fixant divers objectifs, comme ce que nous avons énoncé plus haut. Je suis sûr que vous allez y arriver, tenez bon, vous verrez que vous serez fier de vous. Votre vie ne sera qu’améliorée en plus de votre santé.

Les questions les plus fréquentes

Un gros fumeur peut-il arrêter de fumer sans accompagnement ?

L’arrêt du tabac est un processus impérieux pour un fumeur mais encore plus extrême pour un gros fumeur. Un accompagnement est toujours conseillé quand bien même qu’il est possible de réussir tout seul un sevrage tabagique. Mais pour le gros fumeur l’accompagnement est plus qu’une nécessité. Il faut impérativement se faire suivre pour éviter tout risque d’échec.

Quel traitement est-il efficace pour un gros fumeur ?

La plupart des traitements d’arrêt du tabac proposent soit un arrêt brutal ou un arrêt progressif du tabac. Le choix de la méthode est à définir par le patient avec les conseils de son médecin ou pharmacien.

Puis-je remplacer mes cigarettes par des substituts nicotiniques ?

Les substituts nicotiniques sont des alternatives efficaces qui peuvent vous aider à arrêter la cigarette. Cependant, ils sont dédiés à un usage à court terme. Même si les substituts nicotiniques sont reconnus d’être inoffensifs pour la santé, une utilisation à long terme peut comporter des risques tels que celui du cancer du poumon.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test