TABAC ET PROBLÈME CARDIO-VASCULAIRE : UN RISQUE ACCRU

Tabac et problèmes cardio-vasculaires : un risque accru

En général, lorsqu’on parle des effets du tabac sur la santé, l’on se réfère uniquement à ses effets sur la cancérogenèse. Et pourtant, il augmente également de manière accru le risque de développer des problèmes cardio-vasculaires. Pour preuve, environ 1,9 millions de personnes décèdent chaque année dans le monde de maladies cardio-vasculaires causées par le tabac. Découvrez dans cet article, tout ce qu’il faut savoir sur le tabac et les problèmes cardio-vasculaires.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Qu’est-ce que les problèmes cardio-vasculaires ?

Par définition simple, les problèmes cardiovasculaires désignent un ensemble de pathologies qui affectent le cœur et/ou les vaisseaux sanguins. Suivant la localisation du vaisseau mis en cause, on distingue :

  • les cardiopathies coronariennes ;
  • les maladies cérébrovasculaires ;
  • les artériopathies périphériques ;
  • les cardiopathies rhumatismales ;
  • les thromboses veineuses profondes ;
  • les embolies pulmonaires.

Le cœur quant à lui, peut être sujet à deux affections : les malformations cardiaques congénitales et l’infarctus.

Les causes et les symptômes

En général, les problèmes cardio-vasculaires sont la conséquence de maladies sous-jacentes. Il s’agit en l’occurrence de l’hypertension, l’hyperglycémie et de l’obésité. Ils peuvent aussi être causés par le tabac, la sédentarité et une mauvaise alimentation. Très souvent, ces problèmes sont asymptomatiques. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles ils sont toujours diagnostiqués tardivement. Toutefois, il faut consulter un médecin en cas de symptômes suivants :

  • douleurs dans la poitrine ;
  • difficultés à respirer ou un essoufflement ;
  • sensations vertigineuses ;
  • confusion, difficultés à parler ;
  • étourdissement ;
  • perte d’équilibre ou de coordination.

Arretez le tabac en 12 semaines

Découvrez la méthode révolutionnaire qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.

Téléchargez notre guide

Les risques liés au tabac

Selon les rapports de l’OMS, les fumeurs sont plus susceptibles de développer des problèmes cardio-vasculaires que les non-fumeurs. En effet, de nombreuses études ont montré que le tabagisme augmente l’agrégation plaquettaire. Il accroît également l’instabilité de la plaque athéromateuse et favorise la dysfonction endothéliale.

De plus, il active les gênes impliquées dans le développement de l’inflammation. Il en résulte une diminution de la biodisponibilité du monoxyde d’azote, des prostaglandines ; une augmentation de cytokines pro-inflammatoires et de fibrinogène.

Comment le traiter ?

Le traitement des problèmes cardio-vasculaires commence par une bonne hygiène de vie. Cela se traduit par la pratique régulière d’une activité physique ; la réduction du stress; l’arrêt du tabac. Selon la gravité de la maladie, les médecins peuvent prescrire en plus des antiarythmiques, des anti-coagulants. Si nécessaire, l’on peut également recourir à une intervention chirurgicale.

Etre pris en charge pour arrêter de fumer

C’est vrai, arrêter de fumer n’est pas facile. Mais il faut le faire, pour éviter les problèmes cardio-vasculaires que peuvent entraîner le tabac. Afin d’éliminer tout risque de rechute, il est recommandé de faire appel à un tabacologue. Généralement, les méthodes de sevrage tabagique consistent en un accompagnement psychologique. Mais parfois, le spécialiste peut juger utile d’y ajouter des traitements pharmacologiques.

En somme, le tabac augmente de façon significative, le risque de développer des problèmes cardio-vasculaires. Cela à travers des mécanismes physiopathologiques complexes incluant l’agrégation plaquettaire, la dysfonction endothéliale et l’inflammation. Pour préserver sa santé, il est important d’arrêter de fumer. Le meilleur moyen d’y parvenir, c’est se faire prendre en charge par un tabacologue.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test