ASTHME : UN RISQUE ACCRU AVEC LE TABAC

Asthme : un risque accru avec le tabac

Les effets du tabac sont multiples, peu importe la forme du tabagisme. Qu’il soit actif ou passif, le tabagisme augmente la survenue de crises chez les asthmatiques. En outre, les enfants exposés à la fumée de tabac in utero, développeront à coup sûr des crises d’asthme. Cela montre à suffisance, qu’il existe un lien entre asthme et tabac. Comment le tabac augmente-t-il le risque d’apparition de l’asthme ?

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

 

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’on peut définir l’asthme comme étant une maladie inflammatoire chronique, qui affecte les bronches. En général, elle se caractérise par une hyperréactivité bronchique. Chez la plupart des patients, les crises se manifestent fréquemment en soirée. Cette affection hautement invalidante, touche environ 6 à 7 % de la population mondiale.

Les causes et les symptômes des asthmatiques

Jusqu’à présent, l’étiologie exacte de l’asthme est encore mal connue. Toutefois, l’on pense qu’elle pourrait être liée à une prédisposition génétique. Certains facteurs environnementaux tels que le pollen, la poussière, le tabac, peuvent également favoriser la survenue de crises. Qu’il soit d’origine allergique ou non, les principaux symptômes de l’asthme sont :

  • une respiration sifflante ;
  • la toux ;
  • des difficultés à respirer, un essoufflement aigu ;
  • une sensation d’oppression au niveau de la poitrine ;
  • des difficultés à parler en cas de crise d’asthme sévère.

Les risques liés au tabac

Tout comme le diabète, l’apnée du sommeil et les problèmes cardiovasculaires, le tabagisme peut propager et/ou aggraver une crise d’asthme. En effet, les substances nocives contenues dans la fumée de tabac ont des effets pro-inflammatoires au niveau des bronches.


Par ailleurs, le tabac a également un effet néfaste sur le traitement de l’asthme. L’on a démontré qu’il diminue l’efficacité des glucocorticoïdes administrés par voie orale ou inhalés. Ce qui à la longue aboutit au développement d’une cortico-résistance.

Téléchargez notre guide gratuit / Tabac

Téléchargez notre guide

Comment le traiter ?

La prise en charge de l’asthme repose sur l’utilisation de deux principales catégories de médicaments :

  • les médicaments de secours

En général, ils sont utilisés uniquement en cas de crise pour un soulagement immédiat. Bien que leur durée d’action soit courte, ils permettent au patient de bien respirer en favorisant la bronchodilatation.

  • les médicaments d’entretien

Contrairement aux médicaments de secours, on les utilise de manière régulière. Leur rôle est de réduire l’inflammation au niveau des voies respiratoires.

Être prise en charge pour arrêter de fumer

Le lien entre asthme et tabac, qu’il est primordial que les fumeurs arrêtent la consommation de tabac. Pour y parvenir, il existe plusieurs méthodes. Mais l’expérience a prouvé que la prise en charge par un professionnel est la plus efficace. En plus du traitement nicotinique de substitution, le patient bénéficie d’un accompagnement psychologique régulier.

L’asthme est une maladie qui entraîne une gêne respiratoire et qui peut être hautement invalidante. Elle se caractérise par des crises dont la fréquence et la durée sont fonction de la sévérité de la maladie. Outre les prédispositions génétiques, des facteurs environnementaux comme le tabac augmente l’inflammation des bronches. Ainsi, nous recommandons aux asthmatiques de consulter un spécialiste pour arrêter de fumer, afin de mieux respirer.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test