LES BIENFAITS DE L’ARRÊT DU TABAC JOUR APRÈS JOUR

 

Publié le 5 avril, 2024 par Marie Millau

LES BIENFAITS DE L'ARRÊT DU TABAC JOUR APRÈS JOUR

Arrêter de fumer n’est pas forcément évident, en particulier au début de sevrage. Le corps doit progressivement s’habituer au sevrage de tabac. Cette phase dure 3 semaines. Après cela, il sera beaucoup plus facile de ne pas retomber dans l‘addiction. .

Dans les prochaines lignes, nous allons vous montrer tous les bénéfices de l’arrêt du tabac sur le corps, bénéficies plus ou moins perceptibles, mais bel et bien réels. Cela vous permettra de vous motiver et de rester concentré sur votre objectif. Il est important que vous gardiez le cap, surtout dans les 3 premières semaines où beaucoup de personnes retombent dans l’addiction, ne parviennent plus à se passer de cigarette.

 

Femme au Téléphone

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre Rdv


Le premier jour

Oui, dès le premier jour d’arrêt du tabac, les bénéfices sont bel et bien là. Il peut toutefois être très difficile de les percevoir et ils paraissent moindres par rapport à l’addiction.

Tout d’abord, dans les premières heures après l’arrêt du tabac, on remarque déjà une baisse de la pression artérielle et donc une meilleure circulation sanguine. Votre corps sera donc beaucoup mieux alimenté en nutriments que lorsque vous fumiez.

Ensuite, le taux de monoxyde de carbone délivré par la cigarette baisse fortement dans votre organisme après 8 heures sans fumer. Cela favorise une meilleure circulation du sang. Les poumons, davantage fonctionnels, améliorent l’oxygénation. 24h après avoir complètement arrêté de fumer, il n’y a plus aucune trace de nicotine dans votre corps, ce qui est également un très grand bénéfice. Sachez que si vous êtes arrivés à 24 heures sans fumer, vous pouvez vous féliciter, peu de personnes arrivent à franchir ce cap.

 

Les bienfaits de l'arrêt du tabac jour après jour


Le deuxième et troisième jour

À partir du deuxième jour, de nouveaux effets sont visibles. Le goût et l’odorat se sont largement améliorés grâce à la reconstitution des parois et des muqueuses de la bouche et de la gorge. Le sevrage est à ce stade possiblement très difficile, il est important de rester focalisé sur votre objectif.

Plus le temps passe et plus cela deviendra simple.

Vous verrez qu’ensuite, de nouvelles habitudes vont s’installer et vous vous sentirez beaucoup mieux en général. Après trois jours, les bénéfices liés à l’arrêt du tabac sont surtout au niveau respiratoire.

Les cils de vos poumons commencent peu à peu à se reconstruire, cela peut provoquer des épisodes de toux. C’est tout à fait positif ! Les restes de goudron commencent à être éliminés au niveau de votre système respiratoire. Il est fort possible qu’après l’arrêt de la cigarette, vous soyez moins essoufflé et que votre respiration s’apaise.

 

Arrêtez la drogue en 12 semaines

Découvrez la méthode qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.


La première semaine

Après une semaine, vous remarquerez que le besoin de nicotine se fait moins oppressant. Vous ressentirez moins le besoin physique de prendre une cigarette.

 

De plus, votre corps se reconstruit toujours après l’arrêt du tabac, votre système respiratoire s’améliore encore et votre gorge est moins sensible.


Les deux premières semaines

Les deux premières semaines

Bravo! Vous avez franchi le cap des deux premières semaines. Une fois ce cap franchi, les séquelles sont amoindries, et l’état de santé est optimisé. Par exemple, le risque d’infarctus et autres maladies vasculaires diminue.

De plus, l’organisme est chaque jour un peu plus libéré du manque lié à la nicotine. Mais attention, il est possible que l’envie de fumer liée aux interactions sociales et à certains moments clés persiste. En effet, la première cigarette du matin, la cigarette fumée à la pause café ou lors d’une soirée entre amis, sont devenus des automatismes dont il est parfois difficile de se défaire.


Le cap des 3 semaines

Arrêtez la drogue en 12 semaines

Découvrez la méthode qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.

C’est après une période de trois semaines que vous commencez vraiment à vous défaire de l’addiction. Le cerveau a besoin de 21 jours pour intégrer une nouvelle habitude, un nouveau comportement. Le corps s’habitue progressivement à une vie sans nicotine et sans cigarette.


Le premier mois

Au bout d’un mois, les premiers cils au niveau des bronches vont avoir terminé leur repousse. Vous ressentez alors plus de plaisir à marcher et à faire de l’effort si vous avez choisi de faire du sport (ce que nous vous encourageons vivement de faire). Vous ne serez surtout plus essoufflé en montant des marches par exemple, contrairement à quand vous fumiez.

Bien sûr votre cerveau n’a pas encore totalement éliminé les schémas habituels. Il est possible que votre envie de cigarette revienne dans certaines situations. Mais les multiples bienfaits constatés aident à maintenir la motivation. L’arrêt du tabac peut être associé à une perte de poids, si vous faites conjointement attention à votre alimentation.

Le premier mois


La première année

Si vous réussissez à atteindre la première année sans fumer, cela révèle que vous êtes persévérant. Vous aurez ainsi franchi le cap le plus difficile. Au bout d’une année sans tabac, le risque d’infarctus myocarde chute à 50 % voire plus.


Les 5 premières années

Au bout de 5 ans sans tabac le risque d’accident vasculaire cérébral devient le même que celui d’un non-fumeur. En outre, le risque de cancer des poumons diminue de moitié.

Les cils dans votre œsophage et vos poumons sont quasiment reconstitués et votre espérance de vie est grandement augmentéeVous résisterez beaucoup mieux aux maladies. Si l’on prend l’exemple du cancer, le taux de survie pour un cancer du poumon est de 30% chez les fumeurs alors qu’il est de près de 70% pour ceux qui ont arrêté depuis 5 ans.

Arrêtez la drogue en 12 semaines

Découvrez la méthode qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.

En conclusion, tout au long de votre sevrage, les bénéfices sont tangibles. Le plus important est de passer la phase des 3 premiers jours. Après, il devient beaucoup plus facile de ne pas retomber dans l’addiction. Durant la première année suivant l’arrêt du tabac, votre corps se reconstruira peu à peu jusqu’à ce que vous retrouviez une santé optimale.


Les questions les plus fréquentes

Quel est le sevrage tabagique qui me convient le mieux ?

Le niveau d’addiction à la cigarette diffère d’un fumeur à un autre. Il est déterminant pour la réussite d’un sevrage tabagique d’identifier la solution qui vous convient le mieux. Pour cela l’avis d’un professionnel est indispensable.

Quel est le sevrage tabagique qui me convient le mieux ?

Je souhaite arrêter de fumer mais je ne sais pas à qui m’adresser. Que dois-je faire ?

Si vous souhaitez arrêter de fumer, dans un premier temps, adressez-vous à votre médecin traitant qui vous redirigera vers un spécialiste pour vous accompagner au mieux (tabacologue, addictologue, psychologue). Rendez-vous également sur le site tabac-info-service.fr .

La méthode ADIOS est également un accompagnement tout à fait adapté dans la gestion des addictions. À l’aide d’une combinaison de 12 techniques, le praticien en Activation du Changement peut vous soutenir dans votre démarche, en vous libérant de vos croyances limitantes et émotions négatives. Ensuite, vous pourrez expérimenter l’hypnose, qui est un outil puissant pour mettre un « sens interdit » à la consommation de tabac.

Vous voulez sortir de votre addiction ?

Je suis décidé(e) et je souhaite réserver ma première séance en visio ou sur place (payant)