LES BIENFAITS DE L’ARRÊT DU TABAC JOUR APRÈS JOUR

Arrêter de fumer est quelque chose qui n’est vraiment pas évident au début. Il faut juste passer la phase où votre corps n’est pas encore habitué au sevrage de tabac. Cette phase dure 3 semaines, une fois cette dernière passée, il sera beaucoup plus facile de ne pas tomber dans d’addiction .


Dans les prochaines lignes, nous allons vous montrer tous les bénéfices de l’arrêt du tabac sur le corps que vous ne verrez pas, mais qui seront bel et bien présents. Cela vous permettra de vous motiver et de mieux rester concentré sur votre objectif. Il est important que vous gardiez le cap surtout dans les 3 premières semaines où beaucoup de personnes retombent dans l’addiction sans arriver à arrêter la cigarette.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Le premier jour

Oui, dès le premier jour d’arrêt du tabac, les bénéfices seront bel et bien là. Même s’il est très difficile de les voir au début et qu’ils sont souvent trop moindres par rapport à l’addiction.

Tout d’abord, dans les premières heures après que vous ayez arrêté de fumer sur la remarque déjà une baisse de la pression artérielle et donc une meilleure circulation sanguine. Votre corps sera donc beaucoup mieux alimenté en nutriments que lorsque vous fumiez.


Ensuite, le taux de monoxyde de carbone donné par la cigarette baisse fortement après 8 heures sans fumer dans votre corps, ce qui favorise encore une fois la bonne circulation du sang et une respiration adéquate et des poumons de plus en plus fonctionnels, 24h après avoir complètement arrêté de fumer, il n’y a plus aucune trace de nicotine dans votre corps, ce qui est encore une fois un très grand bénéfice. Sachez que si vous êtes arrivés à 24 heures sans fumer, vous pouvez vous féliciter, peu de personnes arrivent à franchir ce cap.

Les bienfaits de l'arrêt du tabac jour après jour

Le deux et troisième jour

À partir du deuxième jour d’autres effets commencent à se faire voir on peut remarquer que le goût et l’odeur se sont largement améliorés grâce à la reconstitution des parois et des muqueuses de la bouche et de la gorge. Normalement les moments les plus difficiles arrivent dans cette durée, il faut garder le cap de votre objectif.

Passez encore un ou deux jours et tout ira pour le mieux.


Vous verrez qu’ensuite vous allez commencer à perdre vos habitudes de fumer et vous vous sentirez beaucoup mieux en général. Après trois jours, les bénéfices liés à l’arrêt du tabac sont surtout au niveau respiratoire.


Les cils de vos poumons commencent peu à peu à se reconstruire, c’est pour cela qu’il est possible que vous vous mettiez à tousser. C’est tout à fait positif ! Les restes de goudron commencent à être éliminés dans votre système respiratoire. Il n’est pas impossible qu’après l’arrêt de la cigarette vous soyez moins essoufflés et que vous respiriez moins rapidement.

Arretez le tabac en 12 semaines

Découvrez la méthode révolutionnaire qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.

Téléchargez notre guide

La première semaine

Après une semaine, vous remarquerez très rapidement que vos habitudes de nicotine commenceront peu à peu à se déconstruire. Vous verrez que vous n’aurez plus envie de prendre une cigarette, cela ne vous dira plus rien, comme si vous n’aviez jamais fumé.


De plus, votre corps s’est reconstruit tranquillement après l’arrêt du tabac, votre système respiratoire s’en sortira mieux et votre gorge devrait moins vous gratter. Les envies de nicotine ne seront pas entièrement disparues mais elles seront diminuées de moitié.

Les deux premières semaines

Bravo! Vous avez franchi le cap des deux premières semaines. Une fois ce cap franchi, il ne vous reste plus beaucoup de séquelles. En revanche, les bénéfices pour votre corps ne peuvent être là. Par exemple, votre risque d’infarctus reste largement diminué mais aussi le risque d’autres maladies vasculaires.


De plus, vous êtes déjà largement habitués à l’arrêt de la nicotine, votre cerveau en demande beaucoup moins. Mais faites attention, il est possible qu’une envie de fumer soit signalée par des actions spéciales que vous allez faire, par exemple quand vous sortez dehors lors de votre pause au bureau.

Le cap des 3 semaines

Arretez le tabac en 12 semaines

Découvrez la méthode révolutionnaire qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.

Téléchargez notre guide

C’est à partir de trois semaines que vous commencez à vraiment réduire votre addiction. Lorsqu’il y a quelque chose de nouveau dans votre vie, on dit souvent que votre corps met 3 semaines à s’habituer. C’est d’ailleurs pour cela que les coachs sportifs conseillent de rendre l’entraînement plus difficile toutes les trois semaines afin de ne pas habituer le corps et de toujours le mettre en difficulté. Et bien là c’est quasiment la même chose, sauf qu’ici on cherche à habituer le corps à une vie sans nicotine et sans cigarette.

Le premier mois

C’est au bout du premier mois que les premiers cils au niveau de vos bronches vont avoir fini leur pousse. Vous ressentez alors un grand plaisir à marcher et à faire de l’effort si vous avez choisi de faire du sport (ce que nous vous encourageons vivement). Vous ne serez surtout plus du tout essoufflé en montant des marchés par exemple, contrairement à quand vous fumiez.


Bien sûr votre cerveau n’a pas encore totalement éliminé les schémas habituels où vous fumiez. Il est possible que votre envie de nicotine revienne dans certaines situations. Si vous faites attention à votre alimentation, vous pouvez même sentir déjà une perte de poids.

La première année

Si vous réussissez à atteindre la première année sans fumer, cela révèle que vous êtes persévérant. Vous aurez ainsi franchi le cap le plus difficile. Au bout d’une année sans tabac, le risque d’infarctus myocarde chute à 50 % voire plus.

Les 5 premières années

Au bout de 5 ans sans tabac le risque de faire un accident vasculaire cérébral devient le même que celui d’un non fumeur. En outre, le risque de cancer des poumons diminue de moitié.

Les cils dans votre oesophage et vos poumons sont quasiment reconstitués et votre espérance de vie est grandement augmentée. Vous résisterez beaucoup mieux aux maladies comme le cancer, par exemple le taux de survie d’une cancer du poumon est de 30% chez les fumeurs alors qu’il est de près de 70% pour ceux qui ont arrêté depuis 5 ans.

Arretez le tabac en 12 semaines

Découvrez la méthode révolutionnaire qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.

Téléchargez notre guide

En conclusion, tout au long de votre sevrage les bénéfices s’en font ressentir. Le plus important est de passer la phase des 3 premiers jours après, il devient beaucoup plus facile de ne pas tomber dans l’addiction. Durant la première année suivant l’arrêt du tabac votre corps se construira peu à peu jusqu’à ce que vous retrouviez une très bonne santé.

Les questions les plus fréquentes 

Quel est le sevrage tabagique qui me convient le mieux ?

Le niveau d’addiction à la cigarette diffère d’un fumeur à un autre. Il est déterminant pour la réussite d’un sevrage tabagique d’identifier la solution qui vous convient le mieux. Pour cela l’avis d’un professionnel est indispensable.

Je souhaite arrêter de fumer mais je ne sais pas à qui m’adresser. Que dois-je faire ?

Si vous souhaitez arrêter de fumer , dans un premier temps , adressez-vous à votre médecin traitant qui vous redirigera vers un spécialiste pour vous accompagner au mieux (tabacologue, addictologue, psychologue). Rendez-vous également sur le site tabac-info-service.fr .

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test