SEVRAGE TABAGIQUE ET HOMÉOPATHIE

Sévrage tabagique et homéopathie

Vous manifestez une dépendance au tabac et vous voulez en découdre une bonne fois pour toutes avec ? Plusieurs méthodes thérapeutiques s’offrent à vous principalement les substituts à la nicotine, l’hypnose ou la thérapie homéopathique.

Cependant, parmi ces multitudes de méthodes que l’on peut rencontrer, l’homéopathie se présente comme l’une de celles qui peuvent vous offrir les meilleures chances de réussir. Découvrez dans cet article comment il est possible de réussir son sevrage tabagique grâce à l’homéopathie.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

 

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV


Le concept de l’homéopathie

Avant d’établir le rapport entre le sevrage du tabac et l’homéopathie, il est utile de savoir sur quel principe fonctionne un traitement homéopathique.

Le principe de l’homéopathie

L’homéopathie est une méthode thérapeutique qui prend naissance vers le début du 19e siècle. Il est basé sur le principe qu’une substance responsable d’un symptôme peut servir à traiter le même symptôme : le traitement du mal par le mal.

En effet, le fondateur allemand de cette pratique Samuel Halnemann a conçu que si la consommation de certains composés peut provoquer l’apparition de symptômes de maladie chez une personne saine, alors ces composés peuvent être utilisés pour soigner une maladie aux symptômes similaires.

La pratique de l’homéopathie

En cet effet, les scientifiques ayant recours à cette méthode utilisent des produits qui provoquent chez le patient, une stimulation qui pousse le corps à répondre lui-même à son mal. Par contre pour pallier le caractère nocif de ces composés, les praticiens procèdent à la dilution des préparations dite dilution centésimale hahnemannienne.

Mais puisque le médicament utilisé doit être efficace, des étapes de dynamisation des solutions doivent suivre. Ces étapes sont réalisées soit par agitation, soit par centrifugation de la solution. Ainsi sont préparés ces milliers de produits homéopathiques (sirop, sachets, boîtes de granules) vendus dans nos pharmacies.

L’homéopathie devrait être parfaitement différenciée de la phytothérapie, car bien vrai qu’elle fait usage des extraits d’origine végétale, l’homéopathie se sert également des prélèvements d’animaux, de minéraux ou encore des produits chimiques.

Téléchargez notre guide gratuit / Tabac

Téléchargez notre guide

L’homéopathie et le sevrage tabagique

Il n’est jamais facile de venir à bout d’une addiction. Mais la bonne volonté, le courage et l’affection de tous ceux qui nous entourent peuvent nous aider à vaincre le monstre qui nous tient.

Si vous prenez l’engagement d’arrêter de fumer, attendez-vous bien évidemment à ce que cela soit entaché de nombreuses difficultés. En effet, les symptômes que le manque de cigarettes vous causera vous tenteront d’abandonner. Notamment les pertes de sommeil, des crises d’angoisse, de nervosité aussi et bien d’autres.

À l’opposé des substituts à la cigarette utilisés pour le sevrage tabagique comme l’e-cigarette, l’homéopathie n’alimente pas le corps en nicotine. Plutôt, l’homéopathie intervient pour aider le fumeur en phase de désaccoutumance, à endurer toutes les difficultés liées au sevrage. Ainsi, la thérapie homéopathique vient au contraire aider le fumeur à mieux gérer ses crises de sevrage et à guérir plus facilement son manque de nicotine.

Les avantages de l’homéopathie dans le sevrage tabagique

En général, l’homéopathie présente plusieurs avantages pour ce qui concerne la lutte contre le tabagisme actif. D’abord l’homéopathie est une méthode zéro nicotine. Ensuite, elle aide le patient à mieux gérer les crises de sevrage. Et enfin, elle offre une grande possibilité de compatibilité avec d’autres traitements.

Homéopathie : méthode zéro nicotine

Comme vous l’avez déjà si bien compris, la thérapie homéopathique exclue la nicotine dans le traitement des patients addictifs au tabac. Si les traitements nicotiniques visent à amener le patient à guérir partant du principe de la dépendance descendante, l’homéopathie, elle, s’attaque plutôt aux conséquences du manque. En cet effet, les médicaments issus des procédés homéopathiques préconisent plutôt les symptômes qu’occasionne la privation de la nicotine dans le corps.

Compatibilité avec d’autres thérapies

En outre, pour le sevrage tabagique, l’homéopathie est compatible avec d’autres disciplines thérapeutiques. En effet, le traitement homéopathique peut très bien se combiner avec les différentes approches de l’auriculothérapie et de l’acupuncture.

Téléchargez notre guide gratuit / Tabac

Téléchargez notre guide

Comment se déroulent les consultations chez un homéopathe pour le sevrage tabagique ?

Si l’homéopathie se présente comme votre solution, il est important de savoir quels sont les éléments qui peuvent alimenter votre premier entretien avec un homéo thérapeute expérimenté. Ainsi, lors des premières consultations dans un sevrage tabagique, l’homéopathe s’acquiert de votre histoire en tant que fumeur.

Il s’intéresse aux éléments qui se cachent derrière vos envies de fumer, les raisons de votre volonté à arrêter. Aussi, il pourra enquêter sur votre personnalité et les circonstances qui vous ont poussé à fumer.

L’homéopathie aide-t-elle vraiment à arrêter de fumer ?

Répondre à cette question demande de faire preuve de beaucoup de relativité. En effet, les résultats varient d’un individu à un autre. Mais notons que d’après des études adaptées auprès d’un spécialiste, les réussites sont plus enregistrées par rapport aux échecs. Des exploits qui ont réussi tout de même une vie disciplinée des patients :

  • Une régularité dans les consultations
  • Un respect de la prescription
  • Un éloignement des milieux fumeurs
  • Une pratique du sport et une limitation des excitants (alcool, café, etc.)

Dans le cadre d’une attestation scientifique, les effets positifs de l’homéopathie dans le sevrage tabagique restent encore à être approuvés. Pourtant, certains fumeurs témoignent déjà de la prouesse de cette technique et de son caractère inoffensif.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test