ACUPUNCTURE ET ARRÊT TABAC

Acupuncture et arrêt-tabac

Avez-vous enfin pris la décision irrévocable d’arrêter de fumer ? Pendant longtemps, l’acupuncture arrêt tabac a été vue comme l’un des principales traitements contre le tabac appropriées pour mettre fin à l’envie de fumer. N’ayant pas été scientifiquement approuvée, mais acceptée par de nombreux fumeurs et bien d’experts, il y a de nombreux avis divergeant concernant cette méthode de médecine douce. Comment l’acupuncture peut-elle aider le fumeur à se passer de la cigarette ? Telle est la question au centre de cet article. Gros plan sur l’efficacité de l’acupuncture dans l’aide à la suppression du tabac. 

Qu’est ce que l’acupuncture?

Branche de la médecine chinoise, l’acupuncture consiste à stimuler certaines zones du corps humain dans le but de rétablir la circulation du Qi qui est l’Énergie, en utilisant des aiguilles fines placées sur les différents méridiens énergétiques. L’introduction de ces aiguilles est très souvent sans douleur. Le rôle de ces aiguilles est de créer une harmonie entre le Yin et le Yang. Dans cette technique, les acupuncteurs pensent que les injections réduisent le désir de fumer en excitant les réseaux d’énergie. 

Pourquoi utiliser l’acupuncture pour arrêter de fumer?

L’acupuncture arrêt-tabac aide les fumeurs à arrêter de fumer de plusieurs façons. C’est une méthode aidant à réduire l’agitation et l’anxiété, de tempérer le désir de consommer la cigarette et de baisser l’agressivité. Elle participe de la détente du corps et de sa détoxification. 

Comment ça fonctionne?

L’acupuncture est une technique qui, grâce à un savoir construit pendant de très nombreuses années, apporte un soin aux maux de la vie quotidienne. Elle peut être vue comme une démarche philosophique de la médecine pour rétablir l’équilibre intérieur, sans que le patient ressente de douleur. 

L’acupuncture s’appuie sur 8 fondements importants : les 5 éléments, le Tao et le Yi-King, la pulsologie, les cycles, l’énergie, l’Inn et le Yang, les points et les méridiens. Tous ces fondements sont en rapport avec les bases de la philosophie chinoise.

 

Les points d’acupuncture anti tabac

Dans la façon de procéder actuellement, les acupuncteurs exploitent 361 points d’acupuncture. Cependant à une autre époque, on en comptait plus de 2000 points, certains n’étant pas placés sur les méridiens. Certains méridiens traversent ainsi chaque partie du corps (pied, tête, abdomen, dos, main…). Il est requis une grande finesse lors de la manipulation et de la stimulation de ces différents points. 

Voici quelques exemples de points d’acupuncture pour l’arrêt du tabac  en tenant compte du méridien qu’ils sollicitent :

  • Ventre : au niveau de l’abdomen, l’acupuncture est une pratique thérapeutique qui ne date pas de longtemps. Elle a été mise en œuvre et développée par le Dr Zhiyun BO. Elle trouve son importance dans le rapprochement avec les organes vitaux et avec le passage voisin des méridiens énergétiques ;
  • Pieds : ici, il y a les méridiens du foie, de la vésicule biliaire, de la rate, du rein, de l’estomac, et de la vessie. S’agissant de la réflexologie plantaire, elle est sur la plante des pieds. Par contre, dans le domaine de l’acupuncture, les méridiens traversent la totalité des zones du pied. 
  • Dos : il comporte les méridiens de la vessie, de la vésicule biliaire et du gros intestin ;
  • Oreilles : cette partie du corps comporte de très nombreux points d’acupuncture. 
  • Visage : les méridiens passant par le visage sont ceux du cœur, du gros intestin, du foie, de l’estomac, de la vésicule biliaire, de la vessie, de l’intestin grêle et du triple réchauffeur
  • Mains : il s’agit des méridiens du cœur, du poumon, de l’intestin grêle, du gros intestin et du triple réchauffeur. 

Est-ce efficace?

L’Organisation mondiale de la Santé a validé l’acupuncture comme une science médicale. Elle précise son importance thérapeutique concernant plusieurs maladies et affections, telles que les douleurs dentaires, du visage, les problèmes de tension, les nausées, les vomissements, les ulcères gastriques, etc. 

Il y a plusieurs recherches qui se sont penchées sur l’efficacité de l’acupuncture contre le tabac. Une bonne partie de ces recherches soulèvent des controverses puisqu’elles sont contestables sur le plan méthodologique, et ont pu être faussées. Au regard de ce qui précède, leurs conclusions sont susceptibles d’être invalidées. 

Cependant, plusieurs témoignages rapportent une vraie sensation de bien-être après une séance d’acupuncture. L’acupuncture arrêt-tabac à elle seule ne suffit pas. Il faut, en plus, que le fumeur lui-même ait vraiment l’envie et la volonté sans faille d’arrêter de fumer. On peut aussi s’interroger sur l’efficacité de l’auriculothérapie contre le tabac.

Le prix

Pour une séance d’acupuncture arrêt-tabac, il faut compter en moyenne une heure. Pendant ce temps, l’acupuncteur met les aiguilles sur le corps du fumeur et attend une trentaine de minutes. La trentaine de minutes restante est réservée à l’entretien avec le praticien et l’installation des aiguilles. 

En ce concerne le prix de l’acupuncture contre le tabac, cela varie en fonction du thérapeute et de la région dans laquelle les séances d’acupuncture arrêt-tabac sont faites. Il y a donc une très grande variabilité des tarifs. Ils peuvent aller de 35 à 75 euros. Le patient peut être pris en charge par son assurance si les conditions sont remplies : le patient doit avoir respecté le circuit de soins conventionnel, notamment le médecin généraliste doit avoir prescrit les séances d’acupuncture, et il doit avoir consulté un acupuncteur conventionné. Ayant avoir respecté toutes ces conditions, le malade peut s’attendre à un remboursement des frais à hauteur de 70%. En fonction de son contrat de mutuelle, le reste à charge, c’est-à-dire les 30%, peuvent lui faire l’objet d’une indemnisation ou non. 

Les avantages de l’acupuncture par rapport aux autres traitements

L’acupuncture arrêt-tabac peut être alliée à d’autres méthodes de sevrage plus classiques. Voici les avantages de l’acupuncture comparativement à d’autres thérapeutes :

  • Relaxant : l’acupuncture développe un effet sédatif et un aspect calmant puisqu’elle joue un rôle dans la modulation de l’activité cérébrale ;
  • Harmonisant : les séances d’acupuncture permettent de rétablir l’homéostasie ou l’équilibre naturel du corps humain en exerçant un impact sur les systèmes hormonaux et le système nerveux ;
  • Réparateur : l’acupuncture développe les mécanismes naturels de réparation du corps. Elle permet l’oxygénation, la régénérescence des cellules, et la circulation sanguine ;
  • Analgésique : elle soulage efficacement la douleur ; 
  • Modulateur : cette médecine douce chinoise peut avoir un impact sur le système immunitaire et exerce un effet modulateur de ce dernier en fonction de ce que le corps réclame.

Voir aussi :

Sevrage tabagique contre la cigarette

Hypnose pour arrêter de fumer

Comment bien choisir son substitut nicotinique?

Le patch nicotine pour arrêter de fumer

Arrêter de fumer grâce à l’homéopathie

Les plantes pour un sevrage tabagique

Autres méthodes pour arrêter de fumer

Les différents médicaments pour arrêter de fumer

Nos astuces pour arrêter de fumer

Comment éviter la rechute à la cigarette?