Les différents tests de dépistage cannabis

Publié le 9 avril, 2024 par Sarah Nacass.

Le cannabis fait partie des drogues interdites en France. Considéré comme un agent psychoactif, le cannabis agit sur le système nerveux central et est considéré comme une substance dangereuse. La nécessité de la lutte contre la consommation du cannabis passe avant tout par la prévention et la multiplication des tests de dépistage cannabis envers les personnes susceptibles de consommer cette drogue.

Grâce aux nouvelles technologies, on trouve différents tests de dépistage salivaire comme sanguins qui permettent d’établir la preuve d’une consommation de cannabis. Les tests de dépistage cannabis sont généralement opérés lors des contrôles routiers, au sein d’une entreprise ou de manière individuelle. Les différents tests de dépistage connus sont : les tests urinaires, les tests salivaires et les tests sanguins.

Dans cet article, nous vous parlerons des différents tests de dépistage cannabis.


dépistage cannabis

Un test de dépistage au cannabis est un test qui consiste à détecter des preuves de consommation de cannabis par un individu. Le principe de ce test est de trouver la trace de la molécule de cannabis dans l’organisme humain. Le test de dépistage au cannabis comporte différentes méthodologies afin de trouver efficacement toute trace de molécule de cannabis. Il peut se faire en faisant des tests salivaires ou sanguins, en faisant des analyses d’urine ou de cheveux.

Femme au Téléphone

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre Rdv

Un test de pistage au cannabis est nécessaire pour :

  • Dépister ou confirmer la consommation de cannabis par un individu

  • Pour contrôler la consommation de drogue et/ou le surdosage au cours d’une situation de risque sanitaire

  • Pour surveiller l’abus de drogues

  • Pour surveiller la consommation de médicaments à base de cannabis prescrits sur ordonnance.

Le cannabis est une substance illicite hautement détectable. Aussi connu sous le nom de marijuana, le cannabis est une plante provenant de l’espèce Cannabis sativa, qui agit négativement sur le système nerveux central. Le cannabis est composé de plusieurs composés chimiques appelés cannabinoïdes qui sont présents dans le corps. Le cannabinoïde le plus actif qu’on retrouve dans le cannabis est appelé delta-9-tétrahydrocannabinol.

Au cours d’un test de dépistage au cannabis, c’est les métabolites du THC présents dans le corps qui sont détectés pour confirmer ou pas la présence de cannabis dans l’organisme. Il faut rappeler que le THC se décompose dans le corps en plusieurs métabolites inactifs et actifs. C’est pour cette raison de certains tests de dépistage au cannabis détectent également les métabolites actifs, c’est le cas des tests de dépistage sanguins ou salivaires.

La consommation de cannabis comporte des effets nocifs pour la santé à court et long terme, notamment une altération des sens, une dégradation de la mémoire, des douleurs au corps, une réduction de la capacité de concentration et bien d’autres maux néfastes. Il est donc nécessaire en tant que consommateur de cannabis, de contrôler régulièrement la présence de THC dans le corps afin d’assurer sa sécurité et celle des autres.

De manière générale, les tests de dépistage au cannabis au cours d’un dépistage médical, lors d’un traitement pour cancer ou douleur chronique, un entretien d’embauche, un contrôle routier ou dans le cadre d’un programme de désintoxication. La dépendance au cannabis est plus psychologique que physique, il est donc nécessaire de se faire dépister régulièrement si vous êtes consommateur de cannabis pour en savoir plus sur votre état.


Les différents tests de cannabis et leur fonctionnement

L’usage des drogues est strictement interdit en France. Les effets nocifs des stupéfiants comme le cannabis qui conduisent le consommateur à une euphorie, une perte d’inhibition ou des troubles de la mémoire, représentent un réel danger sanitaire.

Dans la lutte contre la prise de stupéfiants notamment le cannabis, les différents tests de dépistage constituent une très bonne solution pour limiter les risques. Parmi les principaux tests de dépistage au cannabis, on trouve les tests salivaires et les tests urinaires.


Les tests salivaires

Les tests salivaires sont les tests les plus utilisés pour détecter la présence de drogue dans le corps. Quand elle est consommée, la drogue entre en contact direct avec la salive et laisse des molécules mères sur cette dernière. Les tests salivaires permettent de révéler la consommation de drogues durant les 24 dernières heures. Ces tests sont fiables mais comportent une marge d’erreur de 30 % selon les cas. Pour la réalisation d’un test salivaire, vous ne devez rien mettre dans votre bouche 10 minutes avant le prélèvement de l’échantillon.

Les tests salivaires sont réalisés à l’aide d’un boîtier et d’une bandelette ouatée sur laquelle est recueillie la salive. Le prélèvement salivaire peut se faire également en posant du coton tige sur l’intérieur de la bouche.  Les résultats de ce test sont obtenus en 5 minutes et permettent de savoir si un individu est sous l’emprise de stupéfiants. L’individu contrôlé positif peut, s’il le souhaite, réclamer un test sanguin, qui est plus fiable, pour contester les résultats du test salivaire. Depuis la décision rendue en 2016 par le Conseil d’Etat, les tests salivaires ne sont plus considérés comme des examens biologiques.

Téléchargez notre guide pour arrêter la drogue


Les tests urinaires

Les tests urinaires permettent de détecter la présence de drogues dans l’urine. Ces tests rapides permettent de trouver des traces de substances toxiques en moins de cinq minutes. Le test urinaire permet non seulement de savoir si un individu est positif ou négatif mais aussi de vérifier, en cas de résultat positif, si la quantité de THC est faible, moyenne ou élevée. Cela peut être utile pour connaitre l’évolution d’une consommation de drogue ou le déroulement d’un sevrage.

Pour réaliser ce test, on peut utiliser de simples bandelettes trempées dans un échantillon d’urine, de dispositifs électroniques ou d’une bandelette ouatée pour recueillir l’urine. Les tests urinaires sont fiables et extrêmement efficaces dans le temps. Les tests urinaires sont réalisés uniquement par des médecins dans un endroit parfaitement adapté à ce type d’examen. Il faut préciser que le test urinaire ne permet pas de savoir si la consommation de cannabis a été effectuée récemment ou anciennement.


Autres méthodes de dépistage : les tests sanguins

Les tests sanguins sont des tests très fiables pour détecter la présence de drogue dans l’organisme. Les tests sanguins sont opérés généralement dans le cadre d’un examen complémentaire pour confirmer ou infirmer les résultats des tests de dépistage salivaire ou urinaire. Ce test est réalisé dans une clinique ou un hôpital par un médecin avec des matériels adéquats.

Le dépistage sanguin permet de détecter la présence de THC dans un délai maximum de 2 à 10 heures après consommation du cannabis. Quand on détecte que les molécules de THC sont trop nombreuses, cela témoigne d’une consommation par inhalation et quand elles sont moins nombreuses, cela témoigne d’une consommation par ingestion.


Où trouver des tests de dépistage de cannabis ?

Les tests de dépistage au cannabis sont vendus en pharmacie et sur des sites spécialisés dans la vente de ce type de test. Vous pouvez également faire les différents tests dans les hôpitaux et autres centres hospitaliers.


Combien coûte un test de dépistage au cannabis ?

Pour un test de dépistage urinaire, le prix varie en fonction d’un hôpital à un autre. Mais le prix moyen se situe entre 15 et 28€. En pharmacie une boîte de test urinaire est vendu autour de 10€.

En ce qui concerne le test salivaire, la boîte de test salivaire est vendue entre 6 et 11 €.

Pour le test sanguin, le prix d’un test de dépistage sanguin varie de 12 à 15€.


Les questions les plus fréquentes


Dans quel cas faire un test de dépistage de cannabis ?

Vous pouvez être amené à faire un test de dépistage de cannabis si vous voulez savoir après une consommation s’il vous reste des traces dans l’organisme. Vous pouvez être contraint de le faire si les autorités vous soupçonnent d’en avoir consommer ou si vous êtes mêlé à un accident.


Puis-je faire un test de dépistage de cannabis ?

Cela dépend du test que vous avez à faire, vous ne pouvez pas fausser un test salivaire par exemple . Cependant selon des croyant vous pouvez fausser un test capillaire si vous vous raser les cheveux et pour le test urinaire il suffirait d’adopter quelques jours avant une bonne alimentation et boire énormément.


Que se passe-t-il si mon test est positif  ?

En cas de positivité du test vous risquez une amende de 4500 euros , 2 ans de prison et 6 points en moins sur votre permis.

Vous voulez sortir de votre addiction ?

Je suis décidé(e) et je souhaite réserver ma première séance en visio ou sur place (payant)