LES AVANTAGES DES GOMMES À MÂCHER

Les avantages des gommes à mâcher

Les gommes à la nicotine sont un type de substitut nicotinique qui peut être utilisé pour vous aider à arrêter de fumer. Sous forme de gomme à mâcher, elles permettent de réduire les symptômes du sevrage tabagique par la mastication de la gomme en remplaçant une partie de la nicotine que vous pouvez normalement en fumant .


Lisez les informations ci-dessous pour en savoir plus sur les gommes à la nicotine, comment les utiliser pour vous aider à arrêter de fumer et si finalement vous préférez choisir les gommes à la nicotine comme substitut nicotinique cet article à pour objectif de vous dévoiler tous les vertus que regorge les timbres nicotiniques

Qu’est-ce que la gomme à mâcher ?

La gomme à mâcher est une substance molle et caoutchouteuse conçue pour être mâchée mais pas avalée. Ce sont les premiers substituts nicotiniques qui ont vu le jour. La nicotine est obtenue par la mastication de la gomme. Avoir la bouche occupée soulage à la fois le patient contre les symptômes du sevrage et fait passer rapidement l’envie de fumer. Lorsque la gomme est mâchée, la nicotine commence à se libérer lentement dans votre bouche.

La fumée de cigarette fait passer la nicotine presque instantanément dans le sang à travers la paroi des poumons, et le sang l’amène au cerveau en quelques secondes. La nicotine contenue dans la gomme met plusieurs minutes à atteindre le cerveau. Cela rend le  » coup  » moins rapide qu’un timbre de nicotine. La gomme à la nicotine fournit également beaucoup moins de nicotine à votre corps qu’une cigarette.


Pour rendre agréable la mise en bouche, les gommes à la nicotine se déclinent en plusieurs saveurs (Orange, fraise, menthe etc.) et en deux dosages : 2 mg et 4 mg. Commencez par le dosage de 4 mg si vous fumez 25 cigarettes ou plus par jour ou si votre médecin vous le recommande.

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Comment arrêter de fumer avec la gomme à mâcher ?

Le traitement par gomme à mâcher se fait traditionnellement en 2 phases. La première phase consiste à utiliser 8 à 12 gommes par jour. Cette phase dure environ 3 mois mais peut varier selon la pertinence de la dépendance du patient. Le fumeur rentre dans la deuxième phase quand son envie de fumer devient de moins en moins irrépressible. On réduit progressivement le nombre de gommes à mâcher jusqu’à atteindre 1 à 2 utilisations par jour.

Ne mâchez pas de gomme à la nicotine comme une gomme normale. Utilisez plutôt la méthode « chew and park » :

  • Utilisez un morceau de gomme à la fois.
  • Mettez un morceau de gomme dans votre bouche et mâchez-la lentement plusieurs fois pour le décomposer. La mastication dégagera un goût « poivré ». Ensuite, rangez la gomme entre la gencive et votre joue et laissez-la là.
  • Répétez le processus de mastication et de stationnement pendant environ 15 à 30 minutes, ou jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de goût poivré libéré par la mastication. La gomme est épuisée à ce moment-là. La nicotine de la gomme pénètre dans votre système par les vaisseaux sanguins qui tapissent votre bouche.
  • Si vous mâchez la gomme sans la laisser entre vos gencives et votre joue, la nicotine sera libérée directement dans la salive de votre bouche et vous l’avalerez. Cela peut provoquer des maux d’estomac, des hoquets ou des brûlures d’estomac. De plus, la nicotine peut mettre plus de temps à pénétrer dans votre circulation sanguine.

Téléchargez notre guide gratuit / Tabac

Téléchargez notre guide
  • Suivez les instructions écrites fournies avec la gomme pour savoir combien de morceaux vous pouvez utiliser par jour. La plupart des gens utilisent 10 à 15 morceaux par jour. (Ne mâchez pas plus de 30 morceaux de gomme à 2 mg ou 20 morceaux de gomme à 4 mg par jour.)
  • Pensez à utiliser les autres matériaux fournis avec la gomme à la nicotine. Ceux-ci peuvent vous aider à modifier votre comportement tabagique.
  • Évitez les erreurs courantes de mâcher trop peu de gomme ou d’arrêter l’utilisation trop tôt. L’utilisation d’une trop petite quantité de gomme a entraîné des symptômes de sevrage similaires à ceux causés par l’arrêt brutal du tabac.
  • À mesure que l’envie de fumer diminue, moins de chewing-gums chaque jour. Lorsque vous utilisez seulement 1 ou 2 morceaux par jour, arrêtez complètement d’utiliser la gomme. Cependant, vous voudrez peut-être garder de la gomme à la nicotine avec vous au cas où vous vous retrouverez dans une situation potentielle de rechute.

Comment fonctionne la gomme à mâcher ? 

Si vous utilisez le produit en vente libre, lisez toutes les instructions sur l’emballage du produit avant d’utiliser le médicament. Si c’est votre médecin qui vous le prescrit, lisez la notice d’information du patient si elle est fournie par votre pharmacien.

Il faut la mâcher lentement 5 à 6 fois toutes les 2 minutes en la gardant contre la joue. Ce procédé permet à la nicotine de se propager dans l’organisme à travers la muqueuse buccale. Utilisez la gomme une fois que vous laissez l’envie de fumer, c’est-à-dire, gérez « coup par coup » ses tentations de fumer durant son sevrage tabagique.


La durée moyenne d’utilisation d’une gomme à mâcher est de 30 minutes passées ce délai la gomme ne délivre plus de nicotine. Pensez à avoir une quantité suffisante pour tenir vos journées et gérer au mieux vos envies de fumer. Évitez l’usage des gommes si vous portez des appareils dentaires. Ne rien manger ni boire pendant 15 minutes avant ou pendant l’utilisation de la gomme.

Les avantages par rapport aux autres substituts nicotiniques

Parmi les substituts nicotiniques, La gomme à mâcher est plus efficace contre la prise de poids liée à l’arrêt du tabac. Elle permet également d’adoucir les syndromes de manques du sevrage tabagique tels que : l’envie irrépressible de fumer, l’ irritabilité. Comme les comprimés de nicotine, la gomme permet d’occuper votre bouche.


Cela réduit par conséquent la dépendance physique à la nicotine. Cependant, la gomme à mâcher ne comble pas tous les symptômes du manque issus du sevrage tabagique. Le geste de la cigarette est mieux traiter avec un inhalateur de nicotine ou un spray nicotinique qu’une gomme à mâcher.

Téléchargez notre guide gratuit / Tabac

Téléchargez notre guide

Combien ça coûte ?

Le prix des gommes varie selon la marque, la dose en nicotine et la contenance des gommes dans une boîte. En moyenne, il faut débourser 6€ pour les boîtes de 30 à 100 gommes de 2 mg et 13€ les boîtes de 4 mg. Rappelons que la gomme à mâcher fait partie des substituts nicotiniques remboursés par la Sécurité sociale.

Les gommes à la nicotine sont les plus anciens des substituts nicotiniques. La gomme aide les personnes désireuses d’arrêter de fumer d’optimiser leur chance de 50 à 70 % de se débarrasser totalement de la cigarette. Elles sont très souvent associées à d’autres substituts nicotiniques pour soulager au mieux les cas de sevrage aigu.

Les questions les plus fréquentes

Quels sont les effets secondaires de l’hypnose dans l’arrêt du tabac ?

Il arrive que certains patients puissent ressentir quelques effets désagréables au cours d’une séance d’hypnose. Ces effets sont pour la plupart l’anxiété, la fatigue, les maux de têtes, des étourdissements et des évanouissements etc.

L’hypnose est-elle remboursée par la sécurité sociale ?

Le remboursement des séances d’hypnose par la sécurité sociale est possible à deux conditions :

– Solliciter un médecin conventionné qui dispose de la convention médicale avec l’Assurance maladie. Vous pourrez bénéficier d’une prise en charge à hauteur de 70 %.

– Se conformer au parcours des soins coordonnés, c’est-à-dire que votre médecin traitant peut vous recommander un hypnothérapeute. Vous serez alors sur le parcours des soins coordonnés et bénéficierez du remboursement de 70 %.

Quel est le sevrage tabagique qui me convient le mieux ?

Le niveau d’addiction à la cigarette diffère d’un fumeur à un autre. Il est déterminant pour la réussite d’un sevrage tabagique d’identifier la solution qui vous convient le mieux. Pour cela l’avis d’un professionnel est indispensable.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test