Nux Vomica contre l’alcool

L’homéopathie ne cesse de donner de plus en plus espoir aux personnes alcooliques. Avec des progrès qui ont bel et bien fait leur preuve, cette démarche thérapeutique est fréquemment sollicitée pour, en effet, traiter les addictions, entre autres, à l’alcool.

Nux Vomica fait partie des traitements médicamenteux homéopathiques utilisés contre l’alcoolisme. Via un fonctionnement et un mécanisme d’action bien précis, il est à même de venir à bout de l’addiction. Son utilisation tient impérativement compte de plusieurs conditions. Il ne peut être utilisé qu’à l’issue du diagnostic d’un homéopathe grâce à un plan d’évaluation prenant en considération tous les aspects de la personne alcoolique.

Homéopathie alcool : arrêter et soigner l’alcoolisme par homéopathie ?

Qu’est-ce que le Nux Vomica ? Comment il agit et dans quelles situations son utilisation risque de causer des complications ?  Nous faisons le point sur ce traitement homéopathique.

Pourquoi Nux Vomica est recommandé contre l’alcool ?

Une personne qui abuse de la consommation d’alcool au point de devenir un alcoolodépendant devient sujet à plusieurs troubles et déséquilibres. L’organisme d’une personne alcoolique accumule les toxines et altère le bon fonctionnement des différents organes, principalement du foie et du pancréas. Les dysfonctionnements continuent de s’aggraver au fur et à mesure que le concerné continue de boire.

Le Nux Vomica s’avère un remède excellent contre les intoxications exogènes (provenant de l’extérieur de l’organisme) et endogènes (dues à une cause interne). Il vise à purifier le foie des toxines qui y résident à cause de la consommation d’alcool.

D’où provient le Nux Vomica ?

Le Nux Vomica est un traitement homéopathique dont l’origine est le fruit du vomiquier : noix vomique. On parle d’un arbre qui se trouve en Asie du Sud-Est. Cette noix vomique est séchée pour donner une teinture mère utilisée dans la conception du Nux Vomica.

Il existe sous diverses formes, à savoir : granules, doses globules, gouttes, solutions buvables et ampoule. Les pommades et les poudres orales existent également.

Plusieurs dilutions sont disponibles. Le choix dépend évidemment de la nature du trouble ainsi que de la réceptivité de chaque organisme.

Quelles sont les indications et la posologie du Nux Vomica ?

Ce remède homéopathique issu de la noix vomique fait l’objet d’un traitement aux multiples indications. Toutefois, son action principale est de bannir les nausées qui peuvent avoir plusieurs origines (infection, excès de nourriture ou de boissons, mal des transports, etc.)

Par ailleurs et en outre de l’alcoolisme, le Nux Vomique peut traiter la grippe, la rhinite infectieuse, la rhinopharyngite et la gastro-entérite. Les ballonnements et les reflux gastro-œsophagiens sont également traitables par ce traitement homéopathique. Ce dernier permet de soulager les symptômes digestifs et d’améliorer les métabolismes et la fonction du système digestif.

Le Nux Vomica peut soulager le syndrome prémenstruel et peut également être prescrit pour les nourrissons, il parvient à soulager et à traiter les coliques dont ils souffrent habituellement.

En bref, il est utilisé en cas d’abus d’excitants, de surmenage intellectuel, de froid, de surmenage intellectuel, de courants d’air, etc.

En ce qui a trait aux posologies pour un traitement d’alcoolodépendance, une utilisation de 7,9 ou 15 CH est recommandée. Il est conseillé de prendre 5 granules toutes les heures. Ensuite, une baisse des doses est discutée en fonction de l’amélioration.

Les posologies sont différentes dans les autres cas. À titre d’exemple, pour traiter les ballonnements, les doses recommandées sont à l’ordre de 2 granules – de Nux vomica 5 CH ou 10 DH – à prendre 3 fois par jour. Pour contrer les céphalées, le Nux vomica 7 CH ou 14 DH est plutôt privilégié avec une prise de 3 granules toutes les heures.

NB : privilégiez toujours une consultation chez un homéopathe, les traitements homéopathiques étant très dépendants de votre situation particulière et de la nature des symptômes.

Comment agit-il ?

Le Nux Vomica agit sur les différentes formes d’intoxications, y compris celle liée à l’alcool. De plus, il soulage les troubles de l’humeur, l’irritabilité et la colère pouvant accompagner la durée d’abstinence et favoriser les éventuelles rechutes.

Combien de temps pour agir ?

On ne peut préciser une durée précise, mais les améliorations sont perceptibles progressivement après les premières prises.

Quels sont les effets secondaires du Nux Vomica ?

Les traitements homéopathiques ont pour avantage la rareté, voire la quasi-absence des effets secondaires. Néanmoins, en cas de gravité ou de plusieurs troubles combinés, il convient de consulter un homéopathe.

Quels sont les dangers et les risques de Nux Vomica ?

C’est un médicament homéopathique contenant du saccharose et du lactose. Quant aux triturations en poudre, leur composition fait appel au lactose. Ainsi, il faut prêter une attention toute particulière aux éventuelles intolérances dont vous pouvez souffrir.

Hormis cette particularité, le Nux Vomica est pratiquement sans danger majeur pour la santé. Cependant, cela n’exclut pas la nécessité d’une consultation avant de l’utiliser pour arrêter de boire.

Où acheter et se procurer du Nux Vomica ?

Le Nux Vomica est un traitement homéopathique disponible pour l’achat en ligne, les pharmacies s’en disposent également. Encore une fois, quoique son achat soit facile et à portée, optez pour une consultation chez un homéopathe. Il se peut que vous ayez besoin d’un autre médicament.

À la rigueur et si vous optez pour un achat en ligne, vérifiez la fiabilité du prestataire. L’idéal est de solliciter une pharmacie en ligne dont les produits sont validés et certifiés. Les sites e-commerce sont à proscrire vu que, dans la majorité des cas, ils ne peuvent pas s’assurer de la sécurité de ce type de traitements.

Notre avis sur le Nux Vomica

Nux Vomica est assurément un traitement proposant les bienfaits de l’homéopathie pour combattre les symptômes de craving liés au sevrage. Son action témoigne de son efficacité. Toutefois, nous ne recommandons pas de l’utiliser dans le cadre d’une automédication. Comme tout traitement homéopathique, les doses et la démarche dépendent grandement des caractéristiques individuelles de chacun.

En somme

Si nous avons abordé ces données, c’est pour vous éclairer et vous informer. Sachez que cela ne promeut en rien l’automédication. En effet, quoiqu’il s’agisse d’une médecine douce dépourvue de nocivité, les consultations chez l’homéopathe restent indispensables. L’action et le mécanisme sont étroitement liés aux particularités individuelles.

Voir aussi : Sulfur

Voir aussi : Lachesis

Voir aussi : Luesinum 

HORAIRES D’OUVERTURES

Lundi – Vendredi 7:45 – 20:45
Samedi 9:45 – 18:45
Dimanche 9:45 – 18:45

   01 80 27 20 15

PRENDRE RDV