COMMENT LA CIGARETTE STIMULE MON MÉTABOLISME ?

Comment la cigarette stimule mon métabolisme ?

 

Les cellules dont disposent l’organisme humain ont chacun leurs rôles. Ce qui fait que la stimulation de l’un de ces dernières a un effet positif ou négatif sur l’homme. Le métabolisme est à la base des réactions dans les cellules de l’organisme. Qu’est-ce qui peut stimuler ce dernier ? Pour répondre à cette interrogation, prenons l’exemple de la cigarette. Voyons comment la dépendance psychologique au tabac peut stimuler le métabolisme

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre RDV

Comment le tabagisme affecte le métabolisme ?

Le tabagisme augmente légèrement le taux métabolique d’une personne en forçant le cœur à battre plus vite. Fumer régulièrement stimule la fréquence cardiaque éphémère (environ 20 battements par minute) et au cours de la journée (en moyenne, 7 battements chaque minute). Cela occasionne davantage de stress pour le cœur ce qui provoque les risques des maladies cardiaques qui sont la principale cause des décès liés à la consommation du tabac.

Lorsque vous arrêtez de fumer et que votre rythme cardiaque ralentit, votre métabolisme le fait aussi. Bien que des changements dans le métabolisme, ainsi que des changements alimentaires, puissent signaler une légère prise de poids après avoir cessé de fumer, vous pouvez prendre des mesures pour rétablir votre taux métabolique de manière à être bénéfique pour votre santé.

Si la prise de poids due à l’arrêt du tabac est quelque chose qui vous inquiète ou est une réalité avec laquelle vous luttez déjà, essayez ces stratégies. Ils peuvent vous aider à maintenir votre poids stable pendant que vous vous rétablissez de la dépendance à la nicotine.

La cigarette (nicotine) : ses effets sur l’organisme

La cigarette possède environ 12 milligrammes de nicotine. Le fumeur absorbe entre 1 et 3 mg de nicotine en fumant de la cigarette. Cette dose dépend de la manière dont le fumeur fume de la cigarette, des caractéristiques de la cigarette et d’autres facteurs comme le sexe, la fonction pulmonaire, la race. Les facteurs (le sexe, la race) ne sont rien que les facteurs du métabolisme. Ses facteurs risquent d’être touchés si le fumeur absorbe entre 29 et 40 mg de nicotine par jour. Cela peut avoir un effet négatif sur l’organisation.

De plus, la nicotine dont dispose la cigarette augmente la puissance de contraction du cœur, la fréquence cardiaque et la tension artérielle, ce qui entraîne la stimulation du métabolisme, car cette augmentation se passe intérieurement. Aussi, la nicotine augmente la fréquence respiratoire et diminue la profondeur respiratoire en perturbant le transport de l’oxygène. La nicotine provoque des troubles circulatoires en abaissant la température de la peau et mobilise le glucose sanguin. De tout ce qui précède, il faut retenir que la cigarette (nicotine) stimule le métabolisme en général du fait qu’elle augmente la production de sucs gastriques, le taux sanguin de cortisol, de somatotropine, de prolactine et l’activité intestinale.

Arretez le tabac en 12 semaines

Découvrez la méthode révolutionnaire qui a aidé 2500 personnes à se

libérer de leur addictions.

Téléchargez notre guide

Les fumeurs au métabolisme rapide et au métabolisme lent

Les fumeurs avec un métabolisme lent peuvent subir un pavlovien de la cigarette. Comme le chien de Pavlov qui salivait au son de la cloche, la vue de cigarette et de fumée, peut être un catalyseur d’une envie irrésistible de fumer pour ses fumeurs. Contrairement aux fumeurs du métabolisme rapide, ces derniers associent les brèves poussées sanguines de nicotine lorsqu’ils fument la cigarette au bien-être engendré par l’action de la nicotine sur le cerveau. Plusieurs études ont montré que ceux dont le métabolisme est rapide auront des difficultés à cesser de fumer. Donc, retenons que certains fumeurs ont un métabolisme lent et d’autres rapide et la stimulation de ces métabolismes dépend de la façon dont chaque fumeur fume sa cigarette.

Les questions les plus fréquentes

Je suis en pleine période de sevrage , est-ce le bon moment pour commencer un régime ?

La période de sevrage étant compliquée, il est déconseillé de se rajouter des restrictions en plus qui risqueraient de perturber votre arrêt du tabac.

Comment faire pour ne pas prendre du poids lorsque je trouve une alimentation normale ?

Il faut respecter 3 repas variés et équilibrés tout au long de la journée. Privilégiez les repas consistants : féculents, légumes, fruits, produits laitiers, viandes.

Qu’est-ce que la nicotine coupe l’appétit ?

Il s’avère que la nicotine active une voie dans le cerveau qui supprime l’appétit. Cette découverte intervient après des décennies de recherche montrant que les fumeurs ont tendance à être un peu plus minces que les non-fumeurs et que les fumeurs qui arrêtent ont tendance à prendre du poids.

Etes vous réellement dépendant ?

Pour savoir si vous êtes vraiment dépandant nous vous proposons un quiz de quelques minutes.

Faire le test