Sevrage cannabique et homéopathie : une bonne idée?

Arrêter les cannabinoïdes et les remèdes homéopathiques, c’est comme chasser la bile, tout le monde s’y essaie avec plus ou moins de succès. Si vous avez essayé sans succès d’arrêter de fumer ou si vous pratiquez déjà l’homéopathie, pourquoi ne pas essayer d’arrêter de fumer aux petits grains ? Voyons ensemble si renoncer aux cannabinoïdes et à l’homéopathie est une bonne idée.

Qu’est-ce que la toxicomanie ?

La toxicomanie est un état dans lequel une personne développe une habitude compulsive de prendre des drogues. Un toxicomane est incapable de contrôler sa consommation de drogues. Il continue à consommer les drogues, même s’il est conscient des dommages qu’elles causent. Les gens deviennent dépendants pour diverses raisons.

Au départ, il peut s’agir d’une consommation volontaire, par curiosité, pour s’amuser ou pour soulager des problèmes comme le stress et la dépression. Certaines personnes prennent des drogues pour améliorer leurs performances sportives.

Lorsqu’une personne commence à avoir des problèmes physiques, mentaux et sociaux à cause de la consommation de drogues, c’est un signe évident de toxicomanie. Pour obtenir la drogue, un toxicomane fait des choses qu’il ne ferait pas normalement, comme voler.

Femme au Téléphone

RDV en visio gratuit de 15 minutes avec un conseiller

Faites un 1er pas pour vous libérer de l’addiction et prenez gratuitement rendez-vous pour 15 minutes par téléphone

Prendre Rdv

La toxicomanie rend une personne terne, sans énergie ni motivation. La plupart des gens sont dépendants de l’alcool, de la cocaïne, de la morphine, de l’héroïne, de la marijuana, des hallucinogènes (LSD, PCP) et du crystal meth. L’homéopathie est un moyen efficace de traiter la toxicomanie. Le traitement homéopathique de la toxicomanie utilise une approche à trois volets pour résoudre le problème. Premièrement, les médicaments homéopathiques aident à se remettre des symptômes qu’une personne éprouve à cause de la drogue. Deuxièmement, ils aident à agir sur les symptômes de sevrage. Enfin, les médicaments homéopathiques aident une personne à combattre l’habitude compulsive de la prise de drogue.

Les médicaments homéopathiques sont très sûrs et efficaces et ne présentent aucun effet toxique. Le traitement homéopathique, associé à un conseil approprié, peut aider une personne à reprendre le contrôle de sa vie.

Quels sont les symptômes de la toxicomanie ?

Les signes et symptômes courants de la toxicomanie sont l’abattement, la confusion, les maux de tête, les vomissements, les hallucinations et l’insomnie. Un toxicomane a un sentiment d’euphorie et une humeur élevée. Il est également indifférent à la douleur et la ressent moins. Des yeux rouges, une bouche sèche et des palpitations violentes sont observés chez les personnes dépendantes des drogues.

La toxicomanie est un problème grave, et les personnes ressentent des symptômes de sevrage lorsqu’ils essaient d’arrêter de consommer des drogues. Ces symptômes de sevrage sont similaires aux effets de la toxicomanie.

Traitement homéopathique recommandé pour la toxicomanie

Parmi les principaux médicaments utilisés dans le traitement homéopathique de la toxicomanie figurent Avena Sativa, Nux Vomica et Morphinum. Avena Sativa fonctionne bien dans les cas de dépendance à la morphine ou à l’héroïne. Nux Vomica est un médicament homéopathique recommandé pour la toxicomanie en cas d’alcoolisme. Morphinum est très utile pour traiter la toxicomanie accompagnée de délires ou de troubles cardiaques. Le traitement homéopathique de la toxicomanie est également bénéfique en cas de symptômes de sevrage.

Médicaments homéopathiques pour les effets de la toxicomanie et les symptômes de sevrage.

Les effets de la morphine ou de l’héroïne, ainsi que de la cocaïne, du tabac, de la marijuana et du valium, sont traités efficacement par l’Avena Sativa. C’est l’un des meilleurs moyens de surmonter la dépendance à la morphine. L’Avena Sativa fonctionne très bien pour traiter l’insomnie due aux drogues ou à l’alcool.

Avena Sativa : Meilleur médicament homéopathique pour la toxicomanie en cas de symptômes de sevrage.

Un goût aigre et des nausées le matin, accompagnés de vomissements, sont un indicateur de l’utilisation de Nux Vomica. L’estomac est très sensible à la pression lorsqu’elle est appliquée extérieurement. Le patient se sent intoxiqué ; cette sensation est pire le matin. Le patient peut se plaindre de vertiges avec perte momentanée de conscience. L’indigestion causée par l’alcool, le café et d’autres drogues se traite bien avec Nux Vomica.

Téléchargez notre guide pour arrêter la drogue

Nux Vomica : Traitement homéopathique de la toxicomanie avec symptômes abdominaux, nausées et vomissements.

Dans les cas indiquant l’utilisation du médicament homéopathique Morphinum, il y a une violente palpitation du cœur accompagnée d’un pouls petit et faible. Il peut y avoir une altération soudaine du rythme cardiaque, connue sous le nom de tachycardie ou rythme cardiaque rapide, et de bradycardie ou rythme cardiaque lent. Le patient peut délirer et souffrir de dépression. Morphinum est également efficace dans les cas de toxicomanie où le patient est dans un état de rêve et ressent de l’indifférence.

Morphinum : Médicament homéopathique pour la toxicomanie avec symptômes cardiaques.

Le patient fait l’expérience d’une énergie accrue, d’une extase, d’une insomnie due à une activité mentale excessive et d’un flux d’idées accru. Il est incapable de dormir à cause d’une consommation excessive de café. Le patient est très loquace, son cerveau est clair et il est extrêmement actif. Le patient se sent également assez fort pour faire n’importe quoi.

Coffea : Médicament homéopathique pour la toxicomanie avec insomnie marquée après une phase d’excitation.

Le patient a l’esprit confus et semble enivré, il rit, chante, récite des poèmes et bafouille de façon délirante. Le patient fait des choses insensées et ne se comporte pas normalement. Hyoscyamus aide également les patients qui ont une dépendance à l’alcool et ceux qui ont des rages d’ivresse. Dans ces cas, il y a des mictions involontaires et des hallucinations.

Hyoscyamus : Traitement homéopathique de la toxicomanie accompagnée d’hallucinations et de délires.

Le patient tombe dans un sommeil lourd et profond, il ne veut rien, et dit que rien ne le dérange. Le patient est chaud, transpirant, somnolent et a les membres froids. Les plaintes sont accompagnées d’un sommeil lourd et profond, d’une respiration bruyante et laborieuse. La perte de conscience et le coma dus à une surdose de médicaments sont également bien traités par l’opium.

Opium : Médicament homéopathique adapté à la toxicomanie accompagnée de somnolence.

















Vous voulez sortir de votre addiction ?

Je suis décidé(e) et je souhaite réserver ma première séance en visio ou sur place (payant)