Vous voulez arrêter la cigarette ?  

Ne perdez pas espoir et faites vous accompagner dans cette épreuve ! 

Vous cherchez à arrêter le tabac ?  :  

  • Vous devez subir une opération ?
  • Vous êtes enceinte ?
  • Votre entourage ne supporte plus votre odeur ?

Savez-vous pourquoi 97% des fumeurs n’y arrivent pas seuls ?  

La volonté ne suffit pas

L’augmentation du prix du tabac et les messages d’alerte sur les paquets n’y changent pas grand-chose.

Si la volonté était le levier de l’arrêt du tabac, les fabricants de cigarettes ne seraient pas si riches !
Or
un tiers des Français fument et 3000 €/an partent en fumée pour 1 paquet/jour.

De même, si on était capable de gérer seul ses traumatismes, on n’aurait pas besoin d’antidépresseurs, et les psys et les praticiens certifiés ADIOS auraient moins de travail.

Mais ce monde idéal n’existe pas : seuls 3% des fumeurs arrivent à arrêter seul. 

D’où la nécessité dans la quasi totalité des cas de se faire accompagner

Prenons l’exemple des femmes enceintes

Une majorité de femmes arrête de fumer lorsqu’elles apprennent qu’elles sont enceintes.La peur des conséquences pour leurs bébés est leur motivation principale !

Le problème ?

Lorsque le bébé est né, cette peur disparaît, beaucoup de ces femmes replongent après leurs accouchements !

Être accompagné réduit ce risque, le fond du problème sera alors traité.

Mais au fait, comment fonctionne une addiction ?

On ne vous apprendra rien en rappelant que le tabac est très addictif 

Ce phénomène est renforcé par les produits chimiques que les fabricants mettent dans les cigarettes pour vous emprisonner dans votre consommation!

En matière d’addiction, il n’est pas question de volonté. 

La volonté est une force motrice relevant de la partie consciente du cerveau qui représente 3 à 5% du processus décisionnaire.
Pourquoi votre cerveau arrêterait de son plein gré la consommation d’une substance qui lui fait du bien?
La nature profonde du cerveau le pousse à chercher facilité et plaisir.

C’est comme donner un bonbon à un enfant en lui disant de ne pas le manger!

Vous vous êtes sûrement demandé si l’hypnose était la solution ? Découvrons ensemble pourquoi l’hypnose à elle seule ne suffit pas 

L’hypnose va s’adresser à votre inconscient, soit les 95 à 97 % restants.
Elle a donc plus de chances d’atteindre sa cible.

Comment ça marche ?

Le praticien qui vous met en état modifié de conscience (transe) intimera l’ordre à votre inconscient d’arrêter de fumer et essaiera de créer une répulsion pour le goût ou l’odeur du tabac. 

En se basant sur les chiffres postés par AFEHM ( Association Française pour l’Etude de l’Hypnose Médicale) on remarque que les effets de l’hypnose ne sont pas toujours durables dans le temps. 

Cette tendance se retrouve chez nous ou, une partie de nos clients qui ont arrêté grâce à nous disent avoir rechuté 6 à 8 mois après la séance unique d’hypnose chez un autre praticien.

Pourquoi ces fréquentes rechutes ?

L’hypnotiseur peut assez facilement introduire ses suggestions dans votre inconscient : vous arrêterez probablement de fumer dès la sortie de son cabinet…. et vous lui enverrez beaucoup de clients.

C’est l’ inconscient qui détient la majorité de notre pouvoir de décision. Il est composé de plusieurs parties qui ne sont pas forcément d’accord entre elles. Si certaines parties de notre inconscient veulent reprendre le tabac et qu’elles sont plus fortes que celles qui veulent arrêter, notre cerveau optera à nouveau pour le tabagisme.

Voici un exemple de rechute d’hypnose rencontré par un de nos praticiens. 

Une femme nous a consulté pour un arrêt d’alcool alcool, il y a 2 ans, préalablement, elle était parvenue à mettre un terme à sa dépendance au tabac grâce à une séance d’hypnose auprès d’un praticien. Une aide solide lui a été apportée pour l’alcool, mais ses conditions de vie de l’époque l’ont conduite à cesser un peu trop vite son accompagnement en rapport avec l’alcool.

Deux ans plus tard, suite à un divorce compliqué, elle reprend contact. Il y avait à peine qqs boulons à resserrer concernant l’alcool. En revanche, elle avait complètement recommencé à fumer si bien qu’un vrai travail de fond mérite d’être entrepris.

Nous comprenons que pour vous la cigarette c’est :

  • Un synonyme de pause 
  • Un soulagement 
  • Un antistress 
  • Un lien social 
  • Une manière d’être

Vous avez peur d’affronter vos angoisses sans l’aide du tabac.

Ne remplacez pas la cigarette par un autre addiction, limitons ensemble le risque de rechute…

  • Une meilleur gestion de votre quotidien
  • Un travail de fond sur vous même 
  • Un arrêt du tabac sans tomber dans une autre addiction

Qu’est-ce que l’Institut Adios ? 

Centre Anti Addictions : 

Créé en 2012, par Sarah Nacass, l’Institut ADIOS est un centre d’arrêt des addictions présent dans  plusieurs villes en France et au Maroc. Nous utilisons une méthode de soins alternative pour aider les personnes en souffrance qui n’ont pas réussi à s’en sortir avec des méthodes traditionnelles.

Nous nous basons sur 2 constats  : 

  • Toute addiction vient d’un traumatisme qui réactive une chaîne de blessures (souvent issue d’un trouble de l’attachement / petite enfance)
  • L’hypnose seule parfois ne suffit pas pour en finir avec l’addiction. L’inconscient  n’est pas toujours prêt à ce l’on stoppe son addiction.

L’impact des émotions sur les addictions : 

N’utiliser que l’hypnose risque de « cacher la poussière sous le tapis », d’enfouir un traumatisme alors qu’il suscite toujours une vive émotion chez le fumeur. 

Les émotions qui favorisent le plus les comportements addictifs sont :  la peur, la colère, la culpabilité, la honte, le dégoût.

Il faut éliminer ces émotions avant de traiter l’addiction. “ On ne soigne pas un rhume en offrant des mouchoirs à un malade ! “ Il faut d’abord s’occuper de l’infection. C’est pareil avec les émotions,  les masquer ce n’est pas les soigner.

Les techniques que nous utilisons

Comment fonctionne la méthode ADIOS ? 

La Méthode ADIOS utilise l’hypnose, ainsi que d’autres techniques de thérapie brève pour aborder les problèmes d’addiction sous des angles différents. Ces techniques permettent de communiquer avec l’inconscient d’une personne et de la libérer de son traumatisme.

Des dérivés de l’hypnose 

  • L’hypnose conversationnelle : 
  • PNL 
  • Logosynthèse.

EFT : Emotional Freedom Technique

L’EFT consiste à stimuler certains points névralgiques du corps par tapotement, ce qui aide à « accueillir » l’émotion.

On prend le temps de comprendre la souffrance ou le malaise que la personne cherche à exprimer afin de l’apaiser une fois son message pris en compte.

Ne pas laisser en suspens un traumatisme 

Imaginons qu’une personne souffre d’un traumatisme ancien qui n’est toujours pas « digéré”.

Ce traumatisme restera toujours aussi dangereux comme un conteneur tombé d’un cargo et qui flotte entre deux eaux.

À tout moment, un navigateur risque de le heurter et de subir de graves dommages.

L’EMDR : 

Un traumatisme en suspens doit absolument trouver une place définitive dans la mémoire, comme on range les archives d’une affaire soldée.  Pour cela, nous utilisons l’EMDR.

L’EMDR s’appuie sur un phénomène naturel du cerveau dans sa gestion et classement des souvenirs.

En quoi la méthode ADIOS est-elle différente ?

Un praticien ADIOS ne se contente pas de d’ordonner à votre inconscient d’arrêter de fumer en une séance: il prend aussi en compte toute votre histoire.

Il cherchera d’abord pourquoi, dans quel contexte vous avez commencé à fumer.

  • S’il perçoit un trouble de l’attachement,  par exemple faire comme ses amis pour être accepté du groupe, il travaillera avec vous sur la confiance en soi.
  •  S’il discerne qu’une situation vous rend triste, vous met sous pression ou en colère, il vous donnera les moyens d’y faire face AVANT d’envisager de vous priver du tabac.  Il stimulera votre inconscient pour identifier les racines de votre addiction et coopérera avec lui pour installer d’autres moyens de trouver l’apaisement.

Le praticien ADIOS ne se contentera jamais de mettre un « sens interdit » devant l’addiction.

Il prendra le temps de mettre en place une déviation clairement balisée.

Vous arriverez ainsi à gérer les causes de tension et à évacuer le stress en évitant les cases : 

  1. Tabac
  2. Rechute
  3. Produit de sustitution

Le premier pas pour arrêter

Prendre RDV pour une première séance

Cette séance représente un moment pour vous, pour bâtir d’abord une relation de confiance avec nous et comprendre votre relation avec le tabac car les raisons de fumer sont diverses : socialiser, parent fumeur; elles sont parfois plus complexes : deuil, séparation, stress, trouble de l’attachement.

Combien de temps cela prendra-t-il ?

Comme vous l’avez compris, nous ne vous promettons pas l’arrêt du tabac en une séance.

Afin d’éviter les rechutes, nous identifions d’abord la raison qui vous a poussé à fumer et traitons ce problème.

Un programme court de 4 ou 5 séances, soit une douzaine d’heures, suffira à ceux dont l’addiction au tabac ne repose pas sur un problème fortement enraciné.

Comment vous en sortir ?

L’institut ADIOS combine des méthodes naturelles:  jusqu’à 12 techniques de thérapies brève, de façon adaptée à chaque cas: cette pratique est utilisée aux USA mais peu en France :

-2 techniques de changement rapide sélectionnées pour leur puissance de communication avec la dynamique inconsciente de la personne: l’hypnose et l’EFT : Emotional Freedom Technic

 -10 techniques de libération du mental et des traumatismes: cohérence cardiaque, Ego States Therapy 

  1. LA COHÉRENCE CARDIAQUE
  2. LES TECHNIQUES DE LIBÉRATION DU MENTAL
  3. LA TSBH (éq. EMDR)
  4. LA T5P
  5. LA PNL STYLE BANDLER
  6. LE RÉ ENCODAGE MATRICIEL
  7. LA RÉINTÉGRATION DES PARTIES (éq. IF)
  8. L’HYPNOSE CONVERSATIONNELLE
  9. L’HYPNOSE ERICKSONIENNE
  10. EFT CLINIQUE

Limite les risques de rechute 

(c’est facile d’arrêter de fumer, j’ai fait ça plein de fois!)

Un travail de fond qui traite en même temps

  • l’addiction au tabac 
  • ET les problèmes et traumatismes à l’origine de l’addiction

Pensez à l’avenir 

Plus besoin de sortir fumer dans le froid

Plus besoin de chercher un bureau de tabac ouvert. le dimanche

De l’argent économisé pour réaliser vos projets

De l’argent économisé pour réaliser vos projets

Vanessa : Mère de famille :

J’ai essayé l’hypnose, ça a tenu 1 mois et demi, j’ai essayé par moi-même, ça a tenu quelques jours.

Ce que j’aime bien avec Adios, c’est que ça va tellement au fond et à la racine des choses, c’est aussi pour moi une thérapie personnelle.

Sébastien : jeune diplômé 

La cigarette était une partie intégrante de moi, aujourd’hui elle prend de moins en moins de place dans mon quotidien.

Devenez une référence pour vos amis fumeurs qui ne parviennent pas à arrêter

Prendre RDV !

FAQ 

 

J’ai déjà tout essayé, comment pouvez-vous m’aider ?

Vous avez sûrement tout essayé :

– l’hypnose avec une personne qui ne pratique que l’hypnose

– la psychologie avec une personne qui ne pratique que la psychologie 

– la gestion de trauma avec une personne qui ne fait que de l’EMDR

Chaque technique séparément a un faible pourcentage de succès. 

Vous n’avez pas essayé un institut qui combine 12 techniques 

Est-ce que ça va marcher pour moi ?

Cela marche avec toute personne qui a la motivation de suivre toutes les séances prévues dans son programme.