Comment trouver de l’aide dans son entourage face à l’alcoolisme ?

Se soigner d’un alcoolisme est possible. Toutefois, cela implique forcément de la patience pour faire face à certaines difficultés. Entre autres, l’angoisse, la peur et la gestion des symptômes de sevrage.

Il est ainsi évident d’avoir besoin de l’aide, de personnes pour assurer du soutien et de l’accompagnement. Dans son entourage, on a de nombreux choix susceptibles de patienter pour orienter et aider à surmonter cette épreuve difficile.

Voici donc tout ce que vous devez savoir sur alcoolisme aide entourage.

Pourquoi faire appel à l’entourage pour avoir de l’aide

S’épuiser, perdre le contrôle et ne plus savoir comment agir et réagir sont autant de facteurs qui impactent négativement votre avancement dans le chemin du sevrage. Il n’est assurément pas facile de gérer seul le craving, la vie personnelle et les projets professionnels. Être assisté est la meilleure solution pour affronter toutes ces conditions qui deviennent rapidement de graves obstacles.

Être aidé par l’entourage – proche, amis, centres spécialisés – est le meilleur moyen pour identifier vos problèmes et y faire face. Sans oublier que sur le plan physiologique, une aide extérieure est le carburant d’une psychologie forte et saine. Elle permet non seulement de prévenir les failles, mais aussi d’entraîner une régulation hormonale qui est à même de combattre la réticence et les rechutes.

Des hormones telles que la dopamine, la sérotonine et l’ocytocine sont secrétées quand vous êtes en interaction avec l’entourage. Cela permet d’optimiser votre état d’esprit, de booster votre motivation et votre résistance. De la même manière, cela vous aide à remplacer l’effet récompense qui vous était assuré par l’alcool. Vous parvenez à mieux gérer votre craving.

Alcoolisme aide entourage : où et comment solliciter l’entourage pour vous aider ?

Entraide alcoolGroupes d’entraide et de parole

Lutter seul contre l’alcoolisme cause de l’épuisement. Vous risquez de sombrer dans la colère ainsi que dans le sentiment d’échec et d’impuissance.

Les groupes d’entraide et de parole sont fortement recommandés pour soutenir vos efforts et vous aider à éviter les rechutes. Souvent, il y a présence de psychothérapeutes qui font appel à plusieurs types de thérapies : thérapie cognitive et comportementale, psychanalyse et méditation. L’objectif est de renforcer votre résistance et maintenir votre volonté.

De même, partager les expériences et les ressentis entre les différents participants permet d’acquérir de nouvelles idées et astuces. Également, les groupes d’entraide permettent de vous valoriser et de valoriser les efforts qui vous apparaissaient insuffisants.

C’est ce qui a été prouvé par plusieurs études scientifiques qui ont met en exergue à quel point cette aide permettait de mener un mode de vie sain et agréable.

L’entourage proche : famille et amis

La famille joue un rôle très important dans le soutien et l’encouragement. Ne vous réfugiez pas dans votre solitude et ne vous éloignez pas de vos proches. Certes, ce n’est pas toujours facile de parler et de s’exprimer quand il s’agit d’alcoolisme, mais leur présence vous réconfortera.

Organiser des activités avec eux pour se divertir est un excellent moyen pour faire face aux difficultés d’une vie impactée par l’alcoolisme. Raconter vos peurs, vos hésitations, vos souffrances à votre plus proche ami est à même de vous décharger de vos inquiétudes.

Hormis les motivations, les encouragements et les assistances, vous recevrez des idées qui peuvent vous faciliter la vie. Car, en tant que concerné par la dépendance, vous pouvez ne pas penser à toutes les solutions possibles et de passer à côté de plusieurs possibilités. Les personnes qui vous entourent peuvent même s’imprégner d’autres expériences pour vous aider à sortir d’un problème quelconque lié à l’addiction.

Centres d’addiction

Si vous souhaitez rester anonyme, mais avez tout de même besoin d’être aidé pour faire face à votre addiction, tournez-vous aux centres d’addiction. Ces derniers renferment des équipes spécialisées dans le sevrage et la prise en charge des personnes alcooliques.

Outre l’aspect médicamenteux, vous recevez une prise en charge multidisciplinaire sur le plan psychologique et social. Les professionnels veillent à vous écouter puis à vous aider via des techniques de thérapies adéquates et compatibles avec votre situation. Vous pouvez divulguer toutes vos peurs, vos souffrances, vos incapacités et vos raisons de boire, toutes les prises en charge sont anonymes.

Ils vous aident à améliorer vos relations, à apprendre comment gérer vos crises de panique ou d’angoisse. Ces centres se veulent aussi rassurants, ils vous orientent vers des astuces qui simplifient votre vie quotidienne et aident votre corps à s’habituer ainsi qu’à gérer les signes de sevrage.

Institut ADIOS

L'écouteL’institut ADIOS se veut proche, aidant et compétent. Il assure des prises en charge personnalisées pour vous assister au quotidien. Au travers de ses méthodes innovantes ainsi que de ses équipes rassurantes, l’institut vous permet d’accéder à vous-même pour éradiquer la dépendance à l’alcool.

Vous ne vous sentirez pas obligé de parler ou de vous exprimer, vous serez agréablement engagé dans votre prise en charge. Vous ne serez plus inquiet vis-à-vis des rechutes, car nous revenons ensemble à l’origine de votre addiction. Nous vous aidons à faire la connaissance de ce déclic qui vous a conduit à abuser de l’alcool pour la première fois.

En somme

Alcoolisme aide entourage est une combinaison qui vous permet de sortir de votre addiction sans séquelles psychologiques, physiques ou sociales. De nombreuses possibilités s’ouvrent à vous, le plus important est de ne jamais hésiter à parler pour demander de l’aide.

Qu’il soit à un ami, un proche ou encore à un professionnel spécialisé dans l’addiction, éprouver ses difficultés est votre ultime allié si vous ne souhaitez pas rechuter. Il suffit de vouloir pour pouvoir sortir sereinement de votre alcoolodépendance.

Quoi qu’il en soit, évitez de rester seul, la solitude est la porte qui vous amènera tout droit à une consommation abusive d’alcool. Sortez, partagez et écoutez les expériences des autres même s’ils ne sont pas alcooliques. Cela permet à votre subconscient de stocker les pensées motivantes et l’énergie positive.

La positivité et la volonté ne vous quitteront ainsi pas même quand vous êtes censé rester seul. Le reste ne sera que facile !